Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche


Répondre

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Titre:

IMPORTANT - pour poster une image, enregistrez-la d'abord sur votre ordinateur puis utilisez le lien ci-dessous.

Vérification:
Quel animal figure sur la pochette d'Atom Heart Mother ? (anti-spam débile...):

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: Duncan
« le: 09 mai 2014 à 20:02 »

Pour cet enregistrement j'ai choisi une autre version bien meilleure, en FLAC:

1971-11-16 - Something from Nothing - FLAC


Ici:   http://www.seedfloyd.fr/forum/index.php?topic=2634.0
Posté par: Seaweed Gate
« le: 07 avril 2012 à 20:16 »

Je prends, merci bien.  ;)

Voilà de quoi caler ma bootleguite floydienne aigue. Je viens de m'appuyer le Chicago 28/04/72, une longue série de shows à Boston 1973 (PRRP), 1975 et 1977(PRRP), le Montreux du 22/11/1970 chez Harvested et enfin le Rotterdam du 03/04/1971.

Concert étonnant, que j'avais déjà écouté dans le temps, avec un espèce de faux rythme nonchalant, mais qui finit en apothéose avec une version terrassante de ASFOS et majestueuse/magistrale d'AHM avec orchestre.

Les imprécations verbales de Waters sur le final de Saucerful rappellent les meilleurs jours d'Hawkwind en live ... le public est sidéré à tel point qu'on le sent hésiter à applaudir, comme si Roger n'en avait pas tout à fait fini de se réinventer, à chaque seconde d'une interprétation hors normes.

Ahurissant.

A bientôt pour ma chronique de ce show de Washington.
Posté par: ummaGumma
« le: 07 avril 2012 à 11:21 »

Posté par: babaorhum
« le: 06 avril 2012 à 16:08 »

ce serait cool ouais
Posté par: Seaweed Gate
« le: 06 avril 2012 à 00:25 »

Je ne le connais pas celui-là et vous donnez sacrément envie d'y jeter une paire d'oreilles à ce concert de Washington période vintage.

Malheureusement les liens sont occis.

Une âme charitable pourrait-elle redonner des liens de dl valides ?

Par avance, merci.
Posté par: Cornelius
« le: 30 septembre 2011 à 17:28 »

Merci pour celui là. J'avais 1 an.. Snif!!!...
Posté par: Blue-Berry
« le: 14 juillet 2011 à 00:18 »

À cette époque-là, les "meilleurs" concerts de PF ne sont pas rares. Mais il est vrai que certains atteignent une grâce inégalée... Les deux concerts de Montreux en 1970 (et pas celui de 71, où la fin de Echoes est tronquée, et où celle de Saucerful est un peu bâclée) en font partie aussi...
Posté par: Hereward_The_Wake
« le: 03 juillet 2011 à 19:24 »

C'est tout simplement LE meilleur concert de Pink Floyd. S'il n'en resterait qu'un pour moi, ce serait celui-là et Montreux 71. Oubliez les cochons qui volent et tout le tralala, l'essentiel du son Floyd est là. J'ai écouté en boucle non-stop ces 6 derniers mois sans rien trouver de mieux dans le monde musical. Je vous recommande la lecture de l'article du Washington Post paru le lendemain. Le journaliste avait été plus qu'emballé par les sons "d'oiseau et de scie" (je cite) que Rick dispersait à travers la salle en quadrophonie grâce à une manette sur son clavier. 
Posté par: Vael
« le: 18 mai 2011 à 23:28 »

... relèguant le live d'UmmaGumma au rang d'aimable démo de groupe amateur.
:+1:

(constructif hein ? mais je kiiiiiiiffffffffff ce boot en fait la tournée 71 devait etre enorme quand même ! piouf !)
Posté par: bluesman
« le: 12 avril 2011 à 20:32 »


Quel bonheur!
Merci pour ce moment d'anthologie.
 :note: :note: :note: :note:
Posté par: Blue-Berry
« le: 21 janvier 2010 à 16:31 »

Content que ça te plaise.
Oui en effet, Fat Old Sun passe en mono en cours de route... Si je m'en étais rendu compte avant, j'aurais corrigé ça d'un coup d'Audacity...

On l'aime bien, notre Gilmourounet...
...surtout quand il cafouille !
Posté par: LaX
« le: 21 janvier 2010 à 16:24 »

Excellent bootleg en effet.
L'interprétation est majestueuse, même si un "Saucerful of Secrets" manque cruellement à mon goût pour bien clôturer le spectacle.

En ce qui concerne la qualité sonore, j'ai été très épaté, malgré une brutale coupure de la synchronisation stéréo au milieu de "Fat Old Sun" et qui ne me laisse entendre la fin du morceau qu'en mono...
Très dommage car le groupe en nous livre là une bien jolie version, comme à leur habitude ceci dit.

Etant assez maniaque quant à l'indexation des morceaux, j'ai remarqué qu'Echoes est affublé du sobriquet "Looking Through the Knotholes in Granny's Wooden Leg" sur la jaquette de "The Return of the Sons of Nothing" (paradoxal, s'il en est), nom qui je croyais n'était apparu que lors de la soirée du 15 Novembre 1972 à Böblingen.
Malheureusement, comme Waters ne prends pas la peine d'annoncer le morceau sur le boot, à moins que ça n'ait été coupé, pas moyen  d'en savoir plus.
Quelqu'un aurait des infos là-dessus?

Et après une deuxième écoute de "Cymbaline", j'ai bien la confirmation de ce que je croyais avoir entendu la première fois: Gilmour ne cafouille pas dans les paroles, il est plutôt interrompu dans son chant par deux brefs fous rires, apparemment dus, à l'entendre, à un imprévu produit sur scène ou quelque chose du genre.

Ah vraiment, je sais pas ce qu'il vous a fait ce bon David pour qu'il soit attendu au tournant de chaque couplet...
Posté par: gilmour-57
« le: 18 janvier 2010 à 22:47 »

merci beaucoup =)  bonne soirée tout le monde
Posté par: Blue-Berry
« le: 18 janvier 2010 à 22:08 »

Il est de nouveau dispo.
Posté par: strum
« le: 18 janvier 2010 à 19:41 »

Ça fait ça souvent, faut attendre un peu, voir beaucoup, et ça remarche...

Normalement ;-)
Posté par: gilmour-57
« le: 18 janvier 2010 à 18:56 »

le fichier n'est pas dispo sur megaupload =(
Posté par: Blue-Berry
« le: 18 janvier 2010 à 06:02 »

XD XD... et j'en prépare un autre pas mal non plus...
Posté par: fouge
« le: 17 janvier 2010 à 19:33 »

GENIAL..........Merci à toi OH GRAND BLUEB .
Posté par: Blue-Berry
« le: 17 janvier 2010 à 17:45 »

Tu seras pas déçu, Fouge !
Posté par: fouge
« le: 17 janvier 2010 à 17:35 »

Sacré BlueB , tu m'as mis l'eau à la bouche , le téléchargement est en route et je suis déjà prêt à me delecter de cette petite merveille.......merci
Posté par: strum
« le: 17 janvier 2010 à 16:02 »

Énorme, merci, brave Bloubi!

Par contre, j'ai du convertir tous les morceaux en AIFF pour les ouvrir avec iTunes, chose qui ne m'était jamais arrivée... Mais après cette pitite formalité, ça tourne, et à fond!

Quelle classe!! Tout à fait d'accord avec toi, Monsieur Myrtille, un très très grand boot!

Youpieeee!!
Posté par: Blue-Berry
« le: 17 janvier 2010 à 00:42 »

Voici un très beau boot de notre quatuor vénéré.
Les quatre lascars sont en grande forme ce soir-là, et présentent un fabuleux concert aux Américains ébahis. Ça se passe à Washington, vers la fin de l'année 1971.
(MyLife : on) À cette époque, ça doit faire un mois et demi, ou deux, tout juste, que je connais l'existence du meilleur groupe de musique de tous les temps de Pink Floyd. (MyLife : off)





Le temps total des morceaux approche les deux heures, c'est à dire que le concert lui-même, avec les accordages et l'entre-acte, a dû durer deux heures et demie, facile.
Le son est excellent, d'une grande clarté.

101 - The Embryo - 12mn28s
102 - Fat Old Sun - 14mn35s
103 - Set The Controls For The Heart Of The Sun - 14mn25s
104 - Atom Hear Mother (version quatuor) - 15mn32s
105 - One Of These Days - 9mn10s
201 - Careful With That Axe Eugene - 13mn36
202 - Cymbaline - 11mn59s
203 - Echoes - 24mn24s

Des remarques sur les interprétations ? Bof... Que dire sinon qu'elles sont TOUTES de très grande facture et qu'elles constituent là un boot qui n'aurait pas démérité à sortir officiellement, relèguant le live d'UmmaGumma au rang d'aimable démo de groupe amateur.

* Set The Controls... sonne assez proche de la version de Pompei, en plus étoffée,

* One Of These Days, en quelques mois, est passé du stade de beau bébé à celui d'ado plein de vigueur. Déjà cette version laisse loin derrière elle la toute récente version officielle de Meddle.

* Careful with... sonne proche de celui de Pompei, mais n'est pas bâclé en 7 mn. Une très grande version d'anthologie.

* Echoes, qui vient de sortir sur Meddle (avec One Of These Days) devient le grand standard que l'on connait, affirmant de scène en scène sa puissance évocatrice et la richesse de sa création.

Il ne manque à ce boot qu'une somptueuse version de Saucerful Of Secrets, du genre de celle d'Amsterdam le 26 juin de la même année, ou de Santa Monica le 23 octobre de l'année précédente, pour atteindre la perfection. Mais bon, il est déjà bien rempli...
Dernier point : un boot de Pink Floyd ne serait pas parfait s'il n'y avait la traditionnelle plantade de Gilmour dans les paroles. Que l'on se rassure : la tradition est sauve ! En effet, notre David a un beau trou dans la dernière reprise du couplet de Cymbaline... La fatigue peut-être. On le comprend, après une heure et demie d'une telle prestation. David, don't worry, you're forgiven !  ^^

Télécharger Pink Floyd, Washington Linser Auditorium, 16 novembre 1971

Navigation