Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche


Répondre

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Titre:

IMPORTANT - pour poster une image, enregistrez-la d'abord sur votre ordinateur puis utilisez le lien ci-dessous.

Vérification:
Quel animal figure sur la pochette d'Animals ? (anti-spam débile...):

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: IntheWall
« le: 17 septembre 2010 à 16:43 »

lieu : parvis de la cathédrale de Reims, et toute la rue Libergier pleine, les gens sont sur les toits c'est de la folie. Est-ce la meilleure solution pour le son ? Je ne sais pas mais c'est chez moi ! XD Il y aura de magnifiques effets sur la facade de la cathédrale. Je n'organise pas le concert dans la cathédrale, pas assez de place et la venue de Tangerin Dream n'a pas été bien vu en 1974...

Pour ceux qui veulent voir le lieu du concert :



en jaune la fosse et en orange la scène. Bien sur la rue est malheureusement assez étroite. Malgré la parfaite organisation et la disposition d'écran, tout le long, les gens doivent venir très tôt pour être bien placé...Certains dorment sur le parvis de la cathédrale durant plusieurs jours...

Quelle année ? Une année fictive dans les 70's bien qu'on est le droit à In the Flesh mais bon...Tout ce que je sais, c'est que je suis au concert, j'ai réussi à traverser le temps et à me retrouver chez moi 15 ans avant ma naissance...

l'unique photo du concert :


Ouai je sais j'ai un peu craqué  :lol:

C'est parti

1ère partie (1h10min) :

In the Flesh
Summer68
Have a Cigar
Time
Money
One of these days
Flaming
Let there be more light
Atom Heart mother

Partie 2 (1h20min)

Echoes
Sheep
Shine on you crazy dimaond (entièrement)
Any colour you like (version se rapprochant de Cruel but fair)
Brain Damage
Eclipse

Rappel 1 :

Pigs (three different ones)

Rappel 2 :

Comfortably Numb

Le public croit que c'est fini mais certains continue d'y croire...Ca chante, ça crie sur le parvis.Les lumières sont rallumés mais...Ils reviennent sur scène. C'est la folie, David et Roger tiennent une guitare, Nick s'installe derrière sa batterie et Richard derrière son piano.

Rappel 3

Wish you were here (version acoustique avec forte participation du public au chant, qui couvre presque nos Floyds mais quelle émotion pour les Floyds et touts les gens qui assistent au concert)

Environ 3h de concerts, le public sait qu'il vient de vivre un très grand moment... Et moi aussi en écrivant, j'ai eu l'impression d'assister à un concert des Floyd :)
Posté par: LaX
« le: 05 avril 2010 à 14:07 »

150 minutes seulement ???
Mais au nom de tout ce qui peut flatter les oreilles, c'est tellement trop court!
Pour un concert idéal il me faudrait minimum 5 heures d'affilées!
Mais bref, mettons, ça donnerait en ce qui me concerne quelque chose du genre :

1ère partie :
Shine On You Crazy Diamond : ~ 20'
When You're In : ~ 6'
Childhood's End : ~ 10'
Atom Heart Mother : ~ 20'
Any Colour You Like : ~ 7'
Marooned : ~ 6'
Sorrow : ~ 9'

Sous-total : 78'

Entracte :
"Of course we're not a drug oriented band".

2ème partie :
Time : ~ 7'
Dogs : ~ 17'
The Last Few Bricks : ~ 5'
The Violent Sequence: ~ 14'
The Narrow Way - Part 3 : ~ 5'
A Saucerful of Secrets : ~ 15'
One of These Days : ~ 9'

Sous-total : 72'

Rappels :
Comfortably Numb : ~ 10'
Echoes : ~ 20'

Total : 150'
Bon d'accord je compte pas les rappels de 30', mais quels rappels!
Rien que pour ça, on peut bien se permettre de faire gueuler la régie pour déborder.



Concernant le personnel présent, pour le bien du concert, je me permets d'en ressusciter certains et de faire appel aux musiciens supplémentaires habituels pour l'authenticité absolue des morceaux :
Syd Barrett - Guitares Électriques et Acoustiques
David Gilmour - Guitares Électriques et Acoustiques, Lap Steel Guitar, Talk Box
Nick Mason - Batterie Acoustique
Roger Waters - Guitare Basse et Guitares Acoustiques
Rick Wright - Orgue, Piano et Synthétiseurs

Sam Brown - Chœurs
Jon Carin - Synthétiseurs
Claudia Fontaine - Chœurs
Ron Geesin - Orchestration
Stéphane Grappelli - Violons
Durga McBroom - Chœurs
Dick Parry - Saxophones
Clare Torry - Chœurs
Gary Wallis - Percussions Acoustiques



Je regrette de ne pas avoir glissé "Astronomy Domine", "Fat Old Sun", "Wish You Were Here" ou "High Hopes", mais quitte à ce que ça soit un concert idéal, autant privilégier des raretés plutôt que certaines sempiternelles mêmes chansons, aussi agréables soient-elles.

La Talk Box, l'orchestre ainsi que tous les musiciens supplémentaires ne sont pas là par hasard : outre les improvisations planantes et les soli psychédéliques au cours des morceaux, les transitions de furieux entre les morceaux que l'agencement pourrait donner sont bien évidemment de la partie tout au long de la performance.

Il va sans dire que, dès lors que le groupe entame les prolongations sur "Childhood's End", même sans avoir rien fumé, il y a de fortes chances que je ne sache plus comment je m'appelle.

"The Last Few Bricks" interpolerait comme d'habitude "Young Lust", "Another Brick in the Wall (Part III)", "Empty Spaces", intercalés dans l'esprit du mur.
"The Violent Sequence" condenserait quant à elle (on s'étendrait volontiers sur la totalité de la pièce, mais les membres eux-mêmes commencent à s'engueuler en coulisse dès qu'il s'agit de décrire exhaustivement toutes les sections du morceau) des portions réminiscentes d'"Interstellar Overdrive", "More Blues", "Quicksilver", "Moonhead", "Heart Beat, Pig Meat", "The Riot Scene" et "Corrosion in the Pink Room"; le tout enrobé de la partition vocale de "The Great Gig in the Sky" et des nappes de "Fingal's Cave".

Pas de blagues sur "One of These Days" : point de backtracking ici, mais Rick, ses nappes déjantées et son rail immaculé sur le piano à queue sont au rendez-vous.
Gilmour ne pouvant toutefois pas assurer la seconde basse, étant occupé à être assis à jouer, lui aussi, avec son "Let's Roll Another One" bottleneck; c'est Syd qui s'en charge, mais seulement après avoir fini de se charger lui-même au L.S.D..
Nick Mason de son côté, n'ayant pas pu obtenir du groupe qu'ils jouent "Work", a malgré tout embarqué le service à thé dans lequel il a également glissé quelques autres sachets verts.
Il manifeste alors son excitation en balançant successivement une baguette en l'air, et tout en gardant le rythme, brise la seconde, pour en choper 2 neuves.
Du coup, Roger se permet même de ressortir son archet de contrebasse tandis qu'il tente tant bien que mal de tirer sur le joint qu'il a coincé entre les cordes de Mi et La.

Si parmi les diverses et variées percussions figure le vaste étalage déjà maintes fois observé pendant les tournées "Another Lapse" et "The Division Tour", les coups de gong sur "A Saucerful of Secrets" reviennent évidemment à Waters.
Et ce dernier de refiler entretemps son "Big Spliff" à David, qui, submergé par un de ses fous rires habituels sur scène, s'est encore démerdé pour raccorder sa pédale wah-wah en sens inverse (et de toute façon il s'en fout, il peut bien se marrer autant qu'il veut, il chante pas avant "Celestial Voices").
Pour la peine, même si le concert a lieu de nuit, celui-ci sort ses lunettes de soleil et se démène, assis par terre cette fois-ci, avec son joint, son vibrato, ses pédales et son bottleneck (je vous raconte pas le foutoir).

Après une telle performance, je meurs probablement d'un orgasme musical.
Posté par: Meddler
« le: 14 février 2010 à 07:09 »

RK, par "Shine On 30' (version 77 en une seule partie)" j'entendais justement de les réunir en un seul morceau comme pour la tournée de 74 et non séparés comme en 77.

Mais je trouve aussi que les morceaux de 77 sont très bien agencés (ok c'est aussi ma tournée préférée mais je reste objectif).
Posté par: roger keith
« le: 14 février 2010 à 01:43 »

Je pense qu'il valait mieux commencer le concert par un morceau qui posait l'ambiance plutôt qu'une petite balade acoustique XD, dont les deux parties sont d'ailleurs très bien placées car permettent un léger répit entre les longues pièces que sont Sheep, Dogs et Pigs (mais je ne vous apprend rien et ce n'est pas le but).

Wish You Were Here est parfait de ce côté là. On commence en posant des nappes de claviers qui font planer le spectateur toute la durée de Shine On Part 1 (ou Part I-V). Viennent ensuite les ambiances plutôt malsaines de WTTM et HAC. Ensuite arrive la balade de l'album qu'est WYWH et on conclut magistralement avec la seconde (ou les parties VI-IX) de Shine On.

(ouais ouais j'adore cette tournée  :amour: :sueur:)
Je m'écarte du sujet :sueur:.
Posté par: Blue-Berry
« le: 13 février 2010 à 22:32 »

Oui, ce qui n'était pas le cas d'Animals. Va savoir et comprendre pourquoi... C'est d'ailleurs leur seul album-concept dont l'ordre initial n'était pas respecté sur scène. Peut-être parce qu'il ne raconte pas vraiment une histoire ?

Meddler, pas idiot ton histoire de concerts à thème.
J'en rajoute un : le rigolo.

Ca risque de faire un concert assez court...
Posté par: roger keith
« le: 13 février 2010 à 16:42 »


Shine On 30' (version 77 en une seule partie)

Il s'agit plutôt de la version 1974-1975 en une seule partie.
En 1977, Wish You Were Here était agencé de la même manière que la version studio avec Shine On I-V, WTTM, Have A Cigar, WYWH et Shine On VI-IX.

:)
Posté par: Meddler
« le: 13 février 2010 à 11:27 »

C'est marrant, avec ce concept, je me suis rendu compte que l'on pouvait créer de nombreux concerts à thèmes :

Planant / qui endort (shine on, echoes, marooned, cluster one, signs of life...)

Agressif (careful, nile song, run like hell, one of these days...)

Qui casse les oreilles ( corporal clegg, grooving with a pict, dogs of war...)

Pop ( free four, arnold layne, take it back ...)
Posté par: roger keith
« le: 12 février 2010 à 00:11 »

Lieu : Les Arènes de Nîmes

Viens faire un tour par ici, je t'y emmenerais XD (non pas le morceau de Florent Pagny :P).


Bon je vais faire une setlist:

Lieu: Tokyo Dome.

Part 1

(The Beginning:) Cluster One
Sheep
Welcome To The Machine
green is the colour
Careful With That Axe, Eugene
Julia Dream
Set The Controls For The Heart of The Sun
Echoes

(break : Dogs raccourcie)

Part 2

Shine on (part I-III VI-VII IV-VII-VIII-IX en gros)
One of These Days (version 1987-1994, excusez moi :sueur:)
Astronomy Domine (version Gdansk)
Atom Heart Mother
Us And Them
Sorrow
Marooned
On The Turning Away

(break: Arnold Layne/Bike)

Part 3

Sysyphus
The Great Gig In The Sky
Wish You Were Here
Southampton Dock/The Gunner's Dream
Keep Talking
High Hopes
See Emily Play
Comfortably Numb (version 1987-1988)
The End of The Beginning (Celestial Voices)

(outro: More Blues)


Pour faire court: Part 1 (62 min)+Part 2(68 min)+Part 3 (54 min)= 184 minutes (bon j'ai à peine dépassé  :sueur:). Je n'ai pas pris compte d'éventuelles improvisasions XD.

Aller, soyons fou, écoutons tout ça ce soir XD.
Posté par: Blue-Berry
« le: 11 février 2010 à 23:24 »

Ah oui, j'ai oublié de préciser mon lieu :

Chez moi, sur la pelouse du terrain d'ULM voisin. Ce sera parfait pout certains trucs qui nécessitent des bruits d'avion (l'intro de AHM en quatuor par exemple XD). Ce serait du vrai, et pas de la bande enregistrée ! :lol:
Posté par: Meddler
« le: 11 février 2010 à 16:14 »

J'aime beaucoup ce concept :)
Lieu : Les Arènes de Nîmes

Part 1

Marooned 5'
The Narrow way (avec fondu pour la suite) 7'
Set the controls 12'
Obscured by clouds / when you're in 15'
Money (version 94 sans la longue intro) 8'
Sorrow 10'
Pigs 18' (version à la 77 oblige)

Final de folie, foule en délire !

"I'll be back in vingt minutes"

Part 2

Comfortably numb 11' (version 94)
Noir total. Silence. La foule s'inquiète. Puis un bruit mécanique résonne de toutes parts....
Time 5' (sans le breathe reprise)
Great Gig 5'
Shine On 30' (version 77 en une seule partie)
Annonce du dernier morceau, on excite le public
One of these days 9'


Encore 1
Echoes 20'


Encore 2
Wish you (avec fondu de transition) 5'
Careful 9'


Total 155 minutes + 14 de dernier rappel


Edit : je viens de le jouer l'écouter et ... j'adore  :amour:
Posté par: Blue-Berry
« le: 17 janvier 2010 à 12:52 »

On the Turning Away et Sorrow auraient pu figurer sur mon concert idéal, mais c'est vrai que je suis plutôt orienté vers la période 67-73, et je crois que ça se ressent dans mon choix XD
Posté par: Captain MDS
« le: 17 janvier 2010 à 11:13 »

Arf, j'ai oublié de mettre On the Turning Away aussi... Plus de place snif :)

Puis bon Another Brick... c'est un peu normal :D
Posté par: Blue-Berry
« le: 17 janvier 2010 à 01:17 »

Je voulais moi aussi mettre Childhood's End, mais le timing était déjà dépassé.

C'est marrant, personne ne met Another Brick In The Wall p.2 ! :lol:
Ah si, Flaming...
Posté par: Captain MDS
« le: 17 janvier 2010 à 00:02 »

-> Shine On (première partie complète (cad avec le 3ème solo, interprétée façon Gilmour 2006)) ~14-16min
-> Breathe ~3min
-> Time ~7min
-> Coming Back to Life ~7min ou Childhood's End ~9min (je sais vraiment pas là)
-> High Hopes (avec le solo acoustique à la fin !) ~9min
-> Green is the Colour ~4min
-> Pigs (Three Different Ones) ~20min (à mon avis la suite Green->Pigs ça doit pouvoir faire quelque chose d'intéressant)

Sous total : 66min
Petite pause (20 min)

-> Marooned (je rejoins Gnome 23 sur ce point, quelle bonne idée ! Version Strat Pack bien sûr !) ~5min
-> Fat Old Sun ~10min (un mix entre les versions 70 et 2006, qui fait une transition vers Dogs)
-> Dogs ~15min (on coupe un peu au milieu... :) )
-> Celestial Voices ~8min (il est assez difficile de concevoir la transition, mais y a de la matière)
-> Great Gig in the Sky/Money ~10min (j'adore la transition entre les deux dans les bootlegs de fin 72)
-> Echoes ~25min (partie mouettes raccourcie, fin rallongée)

Sous total : 73min

Rappels :
-> Wish You Were Here ~5min
-> Comfortably Numb ~9min

TOTAL : 153min

Après il est très difficile d'imaginer un tel concert, c'est un peu comme faire un mix entre PULSE et Pompeii par exemple :) Il faut vraiment que tout s'enchaîne et que ça fasse un bon mélange de toutes les époques sans faire de jaloux.
(Enfin si y'en a qui râlent on peut essayer de glisser un petit Arnold Layne mais à vous de voir :) )
Posté par: Blue-Berry
« le: 16 janvier 2010 à 12:49 »

C'est ce que je me disais aussi. Mais quand on s'appelle Gnome23, ça crée des obligations apparemment...
Posté par: strum
« le: 16 janvier 2010 à 03:19 »

The Gnome, See Emily Play, Bike: sacré rappel oldschool, enfoiré!!!
Posté par: Gnome23
« le: 15 janvier 2010 à 20:43 »

Atom Heart Mother
Learning To Fly
Welcome to the Machine
One Of These Days
Money
Goodbye Blue Sky
The Nile Song
Set The Controls For The Heart Of The Sun

Marooned
Pigs (Three Different Ones)
Hey You
Interstellar Overdrive
Comfortably Numb
Echoes
Wish You Were Here
Time

Rappels
The Gnome
See Emily Play
Bike
Posté par: FlamingUFO
« le: 15 janvier 2010 à 17:54 »

Voici la setlist de mon concert idéal
Le concert aurait lieu sur la Lune bien sur(je vous laisse deviner de quel côté)

Partie 1
Speak to me
Time
Breathe reprise(in the air)
Pigs on the wing
Shine on (version assez courte)
Dogs
wish you were here

BREAK
(20 minutes) pour aller recharger les seringues
boire un coup

Partie 2
Wearing the inside out
Burning Bridges
Hey you
Anther brick 2
Encore 1

Pigs, version longue (et je n'oublie pas de cracher sur quelqu'un)
Encore 2
CN (je revêt ma blouse blanche)
Encore 3
Echoes



Posté par: Blue-Berry
« le: 15 janvier 2010 à 02:38 »

144 mn ?
Je te rappelle que tu es en concert, donc tu vas faire de looooongues impros sur Shine On (la 2ème partie surtout) soit 30 mn, sur certains passages de Dark Side (Great Gig, Money, Any Colour) soit 55 mn, sur Astronomy Dominé (10 mn) et bien sûr sur Interstellar Overdrive (une bonne demi-heure, allez !).   Rien que là, déjà on est à 2 h 05 mn. Et faut encore caser Echoes et Pigs qui vont taper pas loin de l'heure à tous les deux, plus Wish (5 mn), plus One Of These Days (on dit que c'est une grande version comme au bon vieux temps, soit 9 mn bon poids) et Take It Back (5 mn).
On arrive à un total de près de 3 h 15. (195 mn !!)
Et comme t'es Pink Floyd à toi tout seul, et que t'es plus tout jeune, faut te ménager, pépère.
Donc tu élagues ! XD

Bon, allez, à moi d'être PF à moi tout seul. Je vais offrir à mon public chéri :

Shine On You Crazy Diamond (complet), 20 mn
Set The Controls For The Heart Of The Sun (12 mn)
Careful With That Axe Eugene (10 mn) (et si je tiens la forme, je le ferai précéder par un petit Green Is The Colour comme au bon vieux temps, 3 mn)
Atom Heart Mother version en quatuor, 16 mn
One Of These Days, 10 mn

67 mn pour cette première partie

Entre acte

Time, 6 mn
A Saucerful Of Secrets (bonne version de 15 mn au moins. J'aurais bien poussé jusqu'à 20, mais on n'a pas que ça à faire...)
Echoes, 22 mn
Us And Them (Chouette, mon pote Dick Parry a vu de la lumière et est entré !) 7 mn
Wish You Were Here (incontournable), 4 mn
Pigs, 10 mn
High Hopes, 8 mn

72 mn pour cette seconde partie (j'ai une de ces pêches !)

Rappels

Astronomy Dominé, 8mn
Comfortably Numb, 9 mn

Et si j'ai encore des forces, Interstellar Overdrive (15 mn) parce que là on peut jouer n'importe comment, personne ne s'en rend compte ! XD

Sans les rappels, ça me fait 2 h 19. (139 mn)
Pas mal pour mon âge.
Posté par: QC Tondeuse
« le: 14 janvier 2010 à 23:44 »

Wish You Where Here (album)

Dark Side of The Moon   

Echoes

One of Theses Days

Astronomy Dominé

Pigs

une grosse soirée  ^^

en rappel

Interstellar Overdrive

Take it Back

en tout 144 minutes :)

et toi BlueB?
Posté par: Blue-Berry
« le: 14 janvier 2010 à 12:55 »

Bon. Tu es Pink Floyd à toi tout seul. Quels morceaux, toutes époques confondues, vas-tu choisir pour remplir un concert de 2 heures ? Allez, 2 heures et demi si tu es en grande forme...
Tu peux évidemment puiser dans ce qui n'a jamais été joué sur scène aussi.
En revanche, pas de reprise d'autres artistes. D'ailleurs c'est pas le genre de la maison.

Bon allez, ta set-list qui tient dans 120 minutes, avec permission d'aller jusqu'à 150...

Navigation