Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche


Répondre

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Titre:

IMPORTANT - pour poster une image, enregistrez-la d'abord sur votre ordinateur puis utilisez le lien ci-dessous.

Vérification:
La Terre est une petite _______ bleue (anti-spam débile...):

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: Blue-Berry
« le: 12 août 2017 à 21:20 »

The Endless River a été conçu comme une sorte d'hommage à Rick, avec de nombreux titres qu'il avait écrits ou co-écrits avec David, pour Division Bell.
Bon, ce n'est pas avec cet album que j'initierais un novice à la musique de Pink Floyd...
Posté par: Vannire
« le: 12 août 2017 à 18:52 »

Un album solo pour Rick? Hmm je ne pense pas voir ça bientôt..
J'aime beaucoup l'hommage de rick dans "Autumn 68" de The Endless River.

Aucun hommage j'imagine pour Rick dans cet album? Enfin j'ai rien entendu..
Posté par: bruno graphic
« le: 12 août 2017 à 18:17 »

Ouais, ce serait chouette un ultime hommage à la carrière solo de Rick. Seulement, où en était-il de son album avant qu'il ne nous quitte ? Sa famille ne veut peut-être pas qu'on y touche, pour diverses raisons. Croisons les doigts... :neutre:
Posté par: Blue-Berry
« le: 12 août 2017 à 10:49 »

J'ai fini par l'acheter. Et je l'ai écouté dans ma voiture lors d'un voyage pour aller chercher ma fille dans les Ardennes. Bon, j'ai pas une caisse assez pourrie genre 208 comme certains  :lol: :lol: :lol: , mais ça n'a pas nui à l'écoute.
Bref, sympa dans l'ensemble. Plus écoutable en tous cas que Final Cut (oui, je sais, je ne prends pas une référence des plus récentes. Mais Final Cut m'avait tellement ennuyé que je n'ai jamais pu plonger dans la disco solo de Wawa...)

Bon, maintenant, on attend un album solo de Rick...
Posté par: gilwamawriba
« le: 07 juin 2017 à 18:37 »

Quelques jours après sa sortie et après de nombreuses écoutes, je trouve l'effort plus que recommandable... La surprise est même très bonne... Et on en vient à regretter que Waters et Gilmour n'ait pas uni leurs forces pour un effort commun (le meilleur de Rattle... + le meilleur de Is this..., ça aurait très bien tenu la route).
Au final, entendre de nouvelles compositions de l'un ou de l'autre, ça reste du luxe, non ?
Posté par: Dr Wu
« le: 02 juin 2017 à 17:43 »

Posté par: Lbs44
« le: 02 juin 2017 à 17:29 »

Salut a tous, je viens de le recevoir... un clone de "The welcome to the machine" avec Picture That....
sinon, j'ai trouvé cela sur le net... je ne sais pas si vous l'avez vu passer.
https://youtu.be/ycRO0C4-688
Posté par: martin
« le: 02 juin 2017 à 12:28 »



Alors bon, je ne peux pas garantir que cet album convaincra d'avantage qu'"Amused to death" ne pouvait le faire les réticents au style Waters. Mais en tant que watersien, je viens de me prendre (l'album vient de s'achever) une gifle musicale en forme de caresse que je ne suis pas prêt d'oublier.

Première écoute hier soir et complètement de ton avis.  :biere:
Certains passages m'évoquent Amused to death, Final Cut, et même (si si) Animals. On retrouve bien tous les éléments chers à Waters et il me semble au premier abord que cet album reflète une autre étape de la maturité du bonhomme. Je suis impatient de l'écouter quelques fois de plus pour pouvoir mieux justifier cette première impression !
Posté par: baroki
« le: 02 juin 2017 à 11:03 »

Par pure curiosité, je viens de l'écouter en travers sur Spotify. Très franchement, il me paraît vraiment recommandable !
Posté par: Blue-Berry
« le: 31 mai 2017 à 21:03 »

Tu sais que tu me donnerais presque envie ?
Posté par: Neph.
« le: 31 mai 2017 à 20:54 »

sympa ton retour :-)
Posté par: Swissfighter
« le: 31 mai 2017 à 15:22 »

Je suis en train de découvrir l'album au complet (merci Soulseek, mais ça ne m'empêchera pas de l'acheter).

Fan du Floyd, je le suis tout particulièrement de Roger Waters (dont j'ai usé "Amused to death" avec passion des années durant). L'annonce inespérée d'un nouvel album m'a mis dans un drôle d'état : après une attente aussi longue, et vu mon amour pour "Amused", était-il raisonnable de penser qu'une production si tardive puisse me encore me combler ?
Réponse : Pardon d'avoir douté de toi, camarade Roger.

(NB : Je découvre l'album en écrivant ces lignes.)
Outre les 3 titres découverts ces derniers temps, et qui dans l'ensemble me plaisaient déjà assez (tout particulièrement "The last refugee"), sans me transcender pour autant, je suis en train de découvrir une série de chansons qui me font dire que Waters est bien vivant et que sa capacité à faire monter la mayonnaise au point de coller ses auditeurs en transe est intacte. Je serai toujours fasciné d'entendre à quel point Waters est doué pour faire du Waters.

Même si l'album puise sa force dans sa continuité, je vous invite à vous ruer sur des morceaux comme "Is this life we really want" et "Bird In A Gale", qui ont l'immense mérite de présenter une façade inédite de Waters, beaucoup plus électronique. Ces titres sont vraiment originaux et inattendus, et je crois déceler dans le morceau-titre une forte inspiration de... Gainsbourg et son Melody Nelson (sans déconner !).
"Broken Bones" est probablement le titre le plus "finalcutable" de l'album, mais c'est aussi le plus beau. Il prend aux tripes, avec une orchestration impeccable et de belles montées en puissances.
Si "The most beautiful girl" se révèle un ventre mou de l'album, "Smell the roses" assure une transition solidement rock avec "Wait for her", "Oceans apart" et "Part of me died", en réalité 3 faces d'une même ballade, watersienne en diable, qui, personnellement, me transporte.

Alors oui, "The final cut" n'est jamais bien loin, mais cet album est très supérieur à son cousin des années 80. Il est merveilleusement incarné par son auteur, il est planant, il est solide, et surtout, il est profondément émouvant. Les textes, politiques, acerbes, blindés de métaphores bouleversantes de justesse, provoquent des émotions fortes.
A titre de comparaison - et j'en demande pardon aux Gilmouriens - les pourtant très bons "On an island" et "Rattle that lock" ne véhiculent pas une telle intensité.

Alors bon, je ne peux pas garantir que cet album convaincra d'avantage qu'"Amused to death" ne pouvait le faire les réticents au style Waters. Mais en tant que watersien, je viens de me prendre (l'album vient de s'achever) une gifle musicale en forme de caresse que je ne suis pas prêt d'oublier.
Posté par: Wulfnoth
« le: 29 mai 2017 à 15:09 »

Ça va être encore un album à écouter avec le texte des paroles sous le nez. Pas surprenant venant de Roger, mais c'est à un degré que même ses précédents disques solo n'atteignaient pas.
Posté par: Lbs44
« le: 26 mai 2017 à 09:38 »

et un nouvel article sur la tournée.. peut etre en france a la rentrée 2018 ?
http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/05/26/une-tournee-tres-politique-pour-l-ex-pink-floyd-roger-waters
Posté par: Dr Wu
« le: 23 mai 2017 à 14:30 »

Petit article d'un journaliste belge sur la générale de la tournée US+Them Tour (qui commence vendredi). Il y a quelques approximations, mais c'est sympa quand même :
https://www.rtbf.be/classic21/article/detail_roger-waters-a-new-york-le-compte-rendu-de-marc-ysaye?id=9612574

J'aime beaucoup Marc Isaye. Radio 21, Classic 21 pardon (avant, "les Classiques" étaient uniquement une émission de R21 du dimanche matin 10h-12h consacrée au rock 60's 70's 80's, que je ne ratais jamais. Depuis 2004 c'est devenu une chaîne à part entière) est une radio belge que j'écoute depuis bientôt 25 ans. Isaye est là depuis le début, c'est un peu le Georges Lang de RTL.
Les deux dernières lignes de son article n'en sont que trop vraies.
Posté par: Lbs44
« le: 22 mai 2017 à 20:38 »

Bon là on a les bip de france inter, la radio de radio kaos, et la voix de Roger waters... oui bon titre.. j'aime bien et le clip est sympa...
Posté par: iveliosdu12
« le: 22 mai 2017 à 18:55 »

Petit article d'un journaliste belge sur la générale de la tournée US+Them Tour (qui commence vendredi). Il y a quelques approximations, mais c'est sympa quand même :
https://www.rtbf.be/classic21/article/detail_roger-waters-a-new-york-le-compte-rendu-de-marc-ysaye?id=9612574
Posté par: jmad
« le: 22 mai 2017 à 09:33 »

J'adore ce titre  :coeur:. Il devrait me plaire au final (cut) cet album :)
Posté par: bruno graphic
« le: 21 mai 2017 à 20:29 »

Un petit extrait de plus :
https://youtu.be/_XdLNqWYgGI
Posté par: Lbs44
« le: 21 mai 2017 à 18:02 »

déja vu - déja entendu.. déja dit  :-) mais c'est vrai, on dirait un inédit de Final Cut... (en plus la voix parait plus jeune que celle de Smell the roses.. qui lui me parait tres fade... bof bof bof... bon j'ai déja précommandé l'album de toutes facons :-)
Posté par: roger keith
« le: 16 mai 2017 à 13:20 »

Citation de: bruno graphic
'ils ne sortent pas des albums solos pour faire plaisir aux fans de Pink Floyd

Inconditionnel de Pink Floyd et très fan des trois premiers albums de Waters (je ne compte pas music for The body et When the wind blows), pour l'instant je ne retrouve pas le petit truc en plus qui m'a fait aimé les précédentes œuvres.
Et pourtant dernièrement j'ai beaucoup apprécié On an island et Rattle that lock.
Posté par: Blue-Berry
« le: 14 mai 2017 à 14:29 »

Wawa fait du Wawa. Honnête mais sans surprise.
Posté par: bruno graphic
« le: 13 mai 2017 à 17:24 »

Et si on admettait tout simplement qu'ils (Waters, Gilmour, Wright, Mason) jouent la musique qu'ils ont envie de faire, qu'ils ne sortent pas des albums solos pour faire plaisir aux fans de Pink Floyd, qui plus est aux fans exigeants. Certes, nous avons le droits de trouver que ça tourne en rond, que ça ne se renouvelle pas, mais bon, pourquoi pas. Comme on dit, la critique est facile mais l'art est plus difficile...
Vivement qu'on écoute l'ensemble de cet album pour "voir" ce qu'il en est vraiment. 
Posté par: Kermit
« le: 13 mai 2017 à 11:52 »

Il faut juste que les fans se fassent une raison : les membres du Pink Floyd sont des hommes ordinaires et donc ils vieillissent, perdent de leur force et de leur capacité à se renouveler et à la fin ils meurent même... Leur période créative couvre les années 1967-1979. Cela remonte donc déjà à longtemps. Depuis, ils se survivent à eux mêmes, produisent ponctuellement encore des choses bien mais on se dirige maintenant vers la fin...
Posté par: roger keith
« le: 10 mai 2017 à 15:18 »

The gunner's dream à la sauce Fearless. Bravo! Je n'aurais jamais imaginé ça possible!
Posté par: jmad
« le: 09 mai 2017 à 19:18 »

Tout à fait, c'est surtout du déjà entendu. Il ne se renouvelle pas, alors c'est bien quand même, mais c'est sans surprise.
Posté par: Alistair
« le: 09 mai 2017 à 17:51 »

"Déjà entendu".
Posté par: bruno graphic
« le: 08 mai 2017 à 18:17 »

Voici un nouvel extrait. J'aime bien mais j'éprouve comme une sorte de malaise. On retombe dans du Waters déjà très entendu, sauce "The Wall / The Final Cut", très ou trop prévisible, pas de surprise. Est-ce que tout l'album sera comme ça ?

https://youtu.be/gf7kMaurLZk
Posté par: roger keith
« le: 03 mai 2017 à 10:35 »

Honnêtement, ce nouveau titre me laisse perplexe. C'est pas mal, c'est plutôt dynamique, mais je ne trouve pas de mélodie ou rythme qui me ferait accrocher.

Autant je peux encore me passer sans trop me lasser Radio KAOS, ATD et Pros & Cons (et TFC), je me lasse déjà de ce nouvel extrait.

Is this the album we really want?
Posté par: bruno graphic
« le: 25 avril 2017 à 18:47 »

Et bien, justement, est-ce que cette voix cassée n'amène t'elle pas une touche personnelle, une sorte de supplément d'âme à cette musique typée Pink Floyd. S'il avait gardé la même voix d'avant, est-ce que cela ne sonnerait pas trop Pink Floyd pour le coup, pour un album solo de Wawa ? Enfin, il faut écouter l'ensemble de l'album... là, pour l'instant, nous n'avons qu'un extrait.  ^^

Navigation