Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 5920 fois

Auteur Sujet: Roger Waters - 2006 - Magny-Cours  (Lu 5920 fois)

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Modérateur
  • *****
  • Messages: 5347
    • Yohann Cwikla Music
31 janvier 2009 à 12:21 M
« le: 31 janvier 2009 à 12:21 »
Magny-Cours est un bootleg de Roger Waters enregistré pendant le concert du 14 juillet 2006 au circuit de Magny-Cours en France. Avec une excellente interprétation de Dark Side, des morceaux sorties des placards (Sheep, Vera, …) et un nouveau : Leaving Beirut. Ça fera certainement plaisir à tous les chanceux qui y étaient (comme moi  ^^). Et le son est très bon !



Titres

Part 1

1. In the Flesh
2. Mother
3. Set the Controls for the Heart of the Sun
4. Shine on You Crazy Diamond
5. Have a Cigar
6. Wish You Were Here
7. Southampton Dock
8. The Fletcher Memorial Home
9. Perfect Sense (Parts 1 & 2)
10. Leaving Beirut
11. Sheep

Part 2 : Dark Side of the Moon

1. Speak to Me
2. Breathe
3. On the Run
4. Time/Breathe (Reprise)
5. The Great Gig in the Sky
6. Money
7. Us and Them
8. Any Colour You Like
9. Brain Damage
10. Eclipse

Part 3

1. Band Introduction
2. The Happiest Days of Our Lives
3. Another Brick in the Wall (Pt. 2)
4. Vera
5. Bring the Boys Back Home
6. Comfortably Numb

Téléchargement

Télécharger Magny-Cours

ummaGumma

  • Membre moitié live, moitié studio
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 796
  • DoctorFloyd
    • one of these days
20 mai 2009 à 17:10
« Réponse #1 le: 20 mai 2009 à 17:10 »
aaaaaaaaah magny-cours 2006 !!!! je me souviend tres tres bien , j'y etais , en plus de ça , mon anniv' tombe le 15 juillet !!!!!!!! quel cadeau , quel concert , quel chaleur aussi........... :p
Is There Anybody Out There ??
one of these days ;
http://carefulwith.eklablog.com/
http://sysyphus.eklablog.fr/

mercureendirect

  • Nouveau venu
  • **
  • Messages: 2
12 décembre 2009 à 15:45
« Réponse #2 le: 12 décembre 2009 à 15:45 »
"Ca va ?
- Ouééééééé !
- Alors, on y va."

Le bonheur fut dans le pré. Ecrans géants, son parfait. Le message fut on ne peut plus clair : "Bring the boys back home !". La circonstance le voulait, comme nous aurions tous désiré la présence de l’autre Roger à qui les honneurs furent rendus avec "Wish you were here" ("Pour Syd, évidemment") sans Arnold et Emily (dans le Ciel avec Lucy et Crazy Diamond). Le premier set nous fit apprécier l’absence de Gilmour dont je ne me plaindrai pas, mais fallait-il trois guitaristes, trois choristes (plus pénibles qu’en studio) et deux claviers ? Détails de l’histoire puisque seul compta le fond. Et Waters sut asseoir son discours sur une rythmique de plomb. Le show pro fut prompt à des envolées mémorables mais je doute que ce cadre soit retenu comme ayant mémorisé la meilleure prestation de la tournée.

Car enfin, l’idée de coupler un tel évènement (le retour de "Dark Side of the Moon" sur scène depuis 32 ans) avec une course automobile est totalement absurde. Les publics ne sont pas les mêmes. Demandez aux deux lecteurs de "Rock & Folk" qui furent mélangés -bien malgré eux dans le bus au départ de Lille- à des fous du volant dont le QI ne dépasserait pas le 50 dans la première ligne droite venue ce qu’ils en pensent. Si de surcroît il avait fallu tailler une bavette avec l’institutrice venue pour voulzy, je comprends qu’ils se soient tus jusqu’à l’arrivée, tandis que les autres ne supportaient pas la chaleur et dont la seule inquiétude était -outre les essais ravageurs- de savoir si le bus saurait les ramener à temps pour aller bosser le lendemain !

Quand l’occasion nous fut donnée de rentrer dans l’arène, la pelouse grillée nous attendait ainsi que les écrans géants qui se remplirent allègrement de publicités, histoire de les amortir davantage au cas où nos cent euros déboursés n’y eussent point suffi. Ce fut long tout de même pour découvrir un Tony Joe White touché par la grâce du blues, accompagné d’un seul batteur, heureux de jouer avec une légende dont beaucoup ignoraient jusqu’à l’existence. 28 minutes trop courtes. Surtout qu’une calamité était prévue, l’erreur de casting absolue ! Le Ciel lui-même n’en voulait pas qui se mit à lâcher quelques cordes TOUT AU LONG des 80 minutes inutiles de ce "m’as-tu-vu-au-concert-de Pink-Floyd-à-Magny-Cours- ?" !

Dépité, j’allais discuter avec les secouristes, de bien braves gens indispensables qu’on ignore trop souvent et dont le bon sens nous fait souvent défaut... Et puis la pluie cessa.

"Ca va ?
- Ouééééééé !
- Alors, on y va."

Roger Waters était là. Les marteaux avaient déployé leur étendard rouge et noir et blanc, fiché en plein coeur de la scène balayée juste avant l’arrivée du Sire. Il était important d’être là. J’en oubliais les désagréments évoqués plus haut. Roger Waters devenait l’Homme qui sécha la pluie accumulée précédemment. De nos souvenirs floydesques, il glissa vers les siens. 1961. Guitare sur l’épaule, en route pour l’Afghanistan, il se retrouvait à Beyrouth. L’histoire d’une hospitalité inattendue savonna la planche de l’ingratitude du genre humain, incapable de supporter la gentillesse. C’est la colombe du "Wall" qui se change en aigle exterminateur qui est déclinée ad libitum chez Pinky. Cela s’illustra d’autant plus qu’un couple de Libanais se trouvait à mes côtés. Très concernés ("évidemment", aurait dit l’autre) par "Leaving Beirut", ils le furent moins quand j’essayai de leur témoigner un peu d’empathie et de solidarité pour un peuple A NOUVEAU désintégré. Seule l’ingratitude est-elle dans la capacité de répondre à la gentillesse ? Alors, oui, le genre humain est condamné, n’en déplaise aux appels du pied de Roger Waters !

La pause et on revient dans dix minutes pour "Dark Side of the Moon". On l’avait compris, mais en même temps, on était bien contents de trouver un Waters humain, ce qu’il n’était plus quand il avait craché sur un spectateur, ce qui fut pour lui un choc qui nous valut la gestation de "The Wall".

Roger Waters parlait, illustrait, expliquait avec des graffitis signés Bush ou Staline ("Man is a problem. No man = no problem." Roger Waters nous invitait à partager sa joie de retrouver "a good friend of mine", l’autre moitié de la rythmique qui s’en fut derrière ses caisses accompagner le batteur du Roger Waters Orchestra pour emballer à toute berzingue l’album le plus vendu dans le monde. La grande surprise fut en effet d’en arriver rapidement à "Money", ce morceau que je ne parvenais plus à supporter depuis qu’il n’y a plus de Face B. J’ai compris ce soir-là pourquoi il trônait au beau milieu de l’étrange compilation "A collection of great dance songs". Etrange aussi fut la relecture visuelle de ce concept-album qu’est "Dark Side of the Moon". Voir Bush déguisé en militaire pour illustrer "Eclipse" a créé un malaise. La face cachée et surtout sombre semble être le code de cette allégorie peu rassurante. 1973 est désormais trop loin pour que l’insouciance d’alors nous rattrape... d’autant que la choriste originelle fit cruellement défaut, mais c’est promis je fais des efforts pour l’oublier.

"Dark Side" à tombeau ouvert sur l’abîme d’une fin de concert dont nous eussions aimé qu’il ne finisse pas rejoignait la cohorte des étoiles. La scène restait noire. Le feu d’artifice revint, clôturant ce moment comme il l’avait commencé. Le rappel fut enlevé, Mason en était, plus concerné que jamais. Oubliés la soif, la pluie, les bagnoles, voulzy. Pour un instant seulement. L’éternité.
-------------------------------------------------------------------
Ecrit le 25 juillet 2006 à Mons-en-Baroeul. Il s'agit de mon ressenti, issu de l'expérience vécue ce 14 juillet-là, avec "beaucoup of blues"... Chacun l'interprètera à sa guise, le tout étant comme toujours de lire entre les lignes et de traverser les apparences, histoire de changer de perspectives...

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Modérateur
  • *****
  • Messages: 5347
    • Yohann Cwikla Music
12 décembre 2009 à 17:37
« Réponse #3 le: 12 décembre 2009 à 17:37 »
Merci pour cette belle review :super:.

mercureendirect

  • Nouveau venu
  • **
  • Messages: 2
12 décembre 2009 à 20:18
« Réponse #4 le: 12 décembre 2009 à 20:18 »
Ce site est tellement merveilleux...

Si j'ai pu glisser une autre petite pépite dans la mine d'or, je suis comblé !

Merci pour avoir apprécié


PS : petite question ici à ceux qui étaient au concert ce jour-là : n'y a-t-il pas eu l'interprétation de "The bravery of being out of range" ? Ce titre ne figure pas sur le CD du concert et il me semble pourtant que nous y avions eu droit...

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Modérateur
  • *****
  • Messages: 5347
    • Yohann Cwikla Music
12 décembre 2009 à 21:41 M
« Réponse #5 le: 12 décembre 2009 à 21:41 »
Nous n'y avons pas eu droit  :(. Dommage, j'aime bien ce morceau  :/.

Voulzy qui nous amène la pluie, je m'en rappellerais toute ma vie :lol:.
(et du bourré [bien avant que Waters ne débarque] qui m'a renversé un peu de bière sur la cuisse aussi XD)

J'ai bien aimé le (trop court) set de Tony Joe White.
Depuis ce jour, je ne peux plus blairer le grand artiste auquel on a eu droit en 2nd partie. Il se prenait pour la tête d'affiche  XD. En tout cas ce n'est pas lui qui a fatigué mes papattes à rester debout  :p.

Justinou

  • Nouveau venu
  • **
  • Messages: 4
12 août 2010 à 21:16
« Réponse #6 le: 12 août 2010 à 21:16 »
Moi j'étais présente mais dehors  :lol:
Un vrai bonheur même dehors ! Un des plus beaux moments de ma vie dommage que je ne peux télecharger , car ça fait des années que je cherche à avoir ce concerts .

ummaGumma

  • Membre moitié live, moitié studio
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 796
  • DoctorFloyd
    • one of these days
14 août 2010 à 13:07
« Réponse #7 le: 14 août 2010 à 13:07 »

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Modérateur
  • *****
  • Messages: 5347
    • Yohann Cwikla Music
14 août 2010 à 16:18
« Réponse #8 le: 14 août 2010 à 16:18 »
Tu étais hyper bien placé enfoiré! :enfoire:.

ummaGumma

  • Membre moitié live, moitié studio
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 796
  • DoctorFloyd
    • one of these days
14 août 2010 à 19:53
« Réponse #9 le: 14 août 2010 à 19:53 »
Tu étais hyper bien placé enfoiré! :enfoire:.
tu la dis.... :lol: mais bon ouverture des grilles a 14 h ,courir comme des malades pour êtres contre les grilles sous un soleil de feu ,voulzy chante sous la pluie , concert de WATERS , sans la pluie a 21 h et des brouettes  :fou: !!!!! mais bon ca valais la peine car le concert de Roger étais excellent !!!
 

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Modérateur
  • *****
  • Messages: 5347
    • Yohann Cwikla Music
14 août 2010 à 21:24
« Réponse #10 le: 14 août 2010 à 21:24 »
Waters est arrivé à peu près à l'heure ;).

GilFrippMour

  • Membre pinkcrimsfloydien
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 701
  • Je poste des messages (très)souvent peu pertinents
14 août 2010 à 22:04
« Réponse #11 le: 14 août 2010 à 22:04 »
Il avait intérêt à assurer Wawa parce que si ses spectateurs ont dû supporter voulzy, même si je pense que Waters en a fait exprès pour voir lesquels étaient vraiment motivés :diable:
"Imagines-toi une œuvre si gigantesque que le monde entier s’y reflète"
" Si l'on savait comment Mahler nouait sa cravate, on apprendrait plus qu'en trois années de conservatoire"

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Modérateur
  • *****
  • Messages: 5347
    • Yohann Cwikla Music
15 août 2010 à 10:35
« Réponse #12 le: 15 août 2010 à 10:35 »
Quel génie ce Wawa :cool:

Simon

  • Invité
28 octobre 2015 à 22:07
« Réponse #13 le: 28 octobre 2015 à 22:07 »
Whaaou !!!
J'y étais aussi , c'est vrai que Voulzy était bien parti... :biere:
Je ne savais pas qu'un album était sorti.
Il y a un moyen de le récupérer autrement qu'avec le lien mort ?
D'avance merci.

Pudding

  • Maître es-bootlegs
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 317
  • bluepirate
29 octobre 2015 à 00:08
« Réponse #14 le: 29 octobre 2015 à 00:08 »
Salut Simon, bienvenue sur le forum !  :)

Il est sur le cloud réunissant beaucoup de bootlegs.
Ce nouveau cloud est tout récent donc il n'est pas encore pleinement accessible, mais néanmoins je peux pour le moment te donner un lien permettant d'aller le récupérer :

http://ovh.to/63kNjq7

Attention n'explose pas de joie trop vite, c'est du MP3 et la prise de son a été faite assez loin de la scène, on entend beaucoup les personnes autour de l'enregistreur chanter (plus ou moins juste... ^^].

Je vais essayer de mettre la main sur la version non compressée parce que le mp3 à 128 kbps ça n'arrange vraiment pas... Mais en attendant tu as ça à te mettre sous la dent.  :)

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Modérateur
  • *****
  • Messages: 5347
    • Yohann Cwikla Music
31 octobre 2015 à 10:03
« Réponse #15 le: 31 octobre 2015 à 10:03 »
Rien qu'entendre Waters dire, "toute la soirée, c'est pour Syd, évidemment" justifie de l'écouter au moins une fois.
A noter que le mini souci sur le US de Us and Them fait parti du concert et n'est pas du à l'enregistrement.

Simon

  • Invité
06 novembre 2015 à 11:30
« Réponse #16 le: 06 novembre 2015 à 11:30 »
Merci , merci , merci !!!
Pour la qualité du son : pas de soucis , çà va me remettre dans l'ambiance.
J'entends déjà tourner les moutons !!!
Encore merci à vous.
 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Nom :

E-mail (ne sera pas publié) :

Les poissons font pipi dans la ___ (anti-spam débile...):
Message :

Navigation