Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 13903 fois

Auteur Sujet: Un pape floydien !  (Lu 13903 fois)

floydsmoke

  • Fumerolles de Pompei
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 434
10 mars 2010 à 16:04 M
« Réponse #40 le: 10 mars 2010 à 16:04 »
Voilà un débat qui revient de temps en temps sur SeedFloyd et ailleurs : Le rock n’est plus subversif… et cela depuis qu’il est devenu commercial….
Il me semble que pour que nous puissions débattre d’un genre musical, pour qu’il ait été un tant soit peu capable de franchir les années, pour qu’il ne soit pas tombé dans l’oubli, il faut qu’il s’en soit vendu quelques disques.
Prenons un exemple : celui du delta blues des pionniers des années 20 et 30. Leur musique était enregistrée dans les arrière boutiques des épiciers, éditée par des Race Record, pour les seuls noirs, de la musique à consommer, comme du savon à barbe. Leurs disques se vendaient en milliers d’exemplaires. Lorsque les 78 tours avaient trop tourné sur des phonographes à bas prix, lorsque la pochette tombait en poussière d’être trop passée de mains en mains, ils allaient à la poubelle. C'est pourquoi sans quelques collectionneurs forcenés, il ne resterait sans doute pas grand chose de l’œuvre de Robert Johnson, de Son House ou de Charley Patton. Etait-ce de la musique subversive ? Est-ce de la musique commerciale ? Les deux à la fois. Le blues du delta était subversif parce que considéré comme antireligieux. Pourtant c’était la musique populaire par excellence, qu’on jouait dans les fêtes de village, lors des mariages, dans les juke joints, etc…  Le blues du delta était commercial. Les disques étaient tout sauf faits pour une élite. Ils devaient toucher le plus grand public possible (certes noir).
Le blues était donc populaire, subversif, commercial et cela n’a pas empêché  certains artistes du blues de produire des œuvres majeurs de la musique du 20ème siècle, qui ont influencée le jazz, le rock, et la plupart des musiques contemporaines.
C’est pourquoi le débat sur la dimension commerciale de la musique me laissera toujours perplexe. La musique est douteuse dès lors qu’elle se vend. Le préambule n’est pourtant pas celui là, mais son exact inverse. C’est lorsqu’elle devient douteuse POUR se vendre, qu’il faut se méfier. J’admets que notre société moderne excelle dans ce domaine. Mais même dans notre société moderne le mot commerce ne rime pas forcément avec mépris de la musique. Ce n’est pas parce qu’une musique merdique se vend qu’elle est merdique, mais parce qu’elle est intrinsèquement merdique. Est-ce que le fait de ne pas se vendre la rendrait moins merdique ?

Le dernier mouvement subversif serait le punk ? ou le grunge ? Sur ce point je rejoins complètement Alistair et H2O : Il y aura toujours des musiques subversives : musique industrielle, rap, techno, métal. Les méga festival des 70’s trouvent leurs pendants actuels dans les rave party et les festivals de musique extrême comme le Hellfest. Ce que je ressens de la période actuelle est qu’elle est metal. Il y a une telle effervescence dans ce domaine ! Aujourd’hui on ne rêve sans doute plus d’une contre-société, mais on continu à se rassembler en nombre autour de la musique dans le but de se défouler le corps et de se vider l’esprit. Les pogos, les slams, les bravehearts participent de la même recherche de mise en danger et de renversement de soi que la consommation d’acide des années psychédéliques (aujourd’hui remplacé par la beuh sniffée dans un bang). Et pour cette génération là, fan de Slipknot, de Machine Head, de Gojira, de Rammstein, de Gorod, ou de Cradle of Filth, les Hendrix, Led Zep, Joplin, Doors, Dead, Airplane et Floyd, sont des icones du passé, certes respectées, mais auréolées d’une gloire révolue, entachées de mollesse, de « bluesitude », qui ne correspondent tellement plus aux ouïs des adolescents d’aujourd’hui, convertis au rock par Metallica, Rage Against The Machine, Nirvana ou Sepultura. Marylin Manson a sans doute beaucoup plus participé à la construction des individus que sont mes fils qu’Alice Cooper, Iggy Pop ou Keith Richards. Chaque génération est un éternel recommencement.  J’ai personnellement du me résoudre depuis un certain temps à ce que le Floyd et Hendrix, soit « de la musique à papa », et j’avoue avoir pris une claque, et un sacré coup de vieux, en accompagnant mes fils au Hellfest.
Alistair dit à juste titre « que la musique est d’abord une expérience individuelle et qu’elle n’a pas besoin pour cela de participer d’un quelconque rêve collectif » C’est encore plus vrai aujourd’hui, par l’internet et l’informatique. Aujourd’hui, un groupe peut créer sa musique, l’enregistrer, et la diffuser sur internet, avec un simple PC. Et c’est la même chose pour ceux qui l’écoutent. Ils n’ont pas que les seules TV et radio pour découvrir la musique. Avec internet, en quelques semaines, ils ont accès à 60 ans de l’histoire du rock, analysée et décortiquée sur wikipédia, écoutable sur Deezer, mp3isée et téléchargeable sur les sites qu’ils se refilent de bouche à oreille. Et ce développement là, est aussi possible parce qu’internet génère de l’argent et est un extraordinaire media commercial !!

ZeZapatiste

  • Le mec le plus génial de tout le gratin dauphinois
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 3370
  • Yabadabadoo
    • My face de bouc !
10 mars 2010 à 17:03
« Réponse #41 le: 10 mars 2010 à 17:03 »
C'est marrant, on est dans une génération métal il est vrai, mais de l'avis général les années 2000 sont vraiment pauvres en nouvelles figures de proue dans ce secteur musical. Souvent les sorties les plus attendues sont celles de groupes ayant déjà connu le succès dans les 90's, voire les 80's.
Je me demande si beaucoup de personnes peuvent citer des groupes exclusivement des 00's. Même s'ils ont un certain succès (Gojira, Children of Bodom...), ils sont rarement cités en référence.
Let the sun shine in

floydsmoke

  • Fumerolles de Pompei
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 434
10 mars 2010 à 18:00 M
« Réponse #42 le: 10 mars 2010 à 18:00 »
Les ados et des jeunes que je côtoie, de la génération de mes fils, ont de 14 à 24 ans, tous lycéens et étudiants du département 44 ou 85, fréquentent Clisson et son Hellfest assidument depuis quelques années. En grande majorité, ils n'ont aucune appétance pour les musiques psychés des années 70. Pour eux c'est la préhistoire du rock. Un album qui a 5 ans, c'est vieux, alors les années 90, c'est déjà l'histoire, au mieux les classiques, les bases. Sur la centaine de groupes qui vont se succéder au Hellfest 2010, il y a peut être une trentaine de groupes anciens, voire préhistoriques. Les 2 tiers sont des groupes nés après 2000, voire 2005. Ce sont des groupes majoritairement scandinaves et américains. Les anglais ne sont pas leaders dans ce milieu. J'insiste sur le fait que le metal (au sens large) est vraiment d'une vitalité insoupçonnée. Peut être le fait d'habiter à 50 km de Clisson, devenu la Mecque annuelle du metal en Europe, affecte l'objectivité de mon jugement. Mais la fréquentation très européenne du festival me renforce dans mes impressions. Je pense vraiment que les fidèles de Seedfloyd, les + vieux, mais surtout les jeunes, sont un peu marginaux dans le paysage musical des années 2000. J'ai conscience du risque de me faire lincher en écrivant cela même si ma culture musicale personnelle, reste très fortement et viscéralement celle dont on parle sur Seedfloyd.

Petite précision: Gojira, comme Gorod, deux groupe français, sont régulièrement cités comme des références. Je ne fais que reprendre ce que j'entend. Les groupe anciens, comme Slayer, Motorhead, Kiss, font plus sourire les très jeunes, qui viendront les voir au Hellfest pour le côté archéologique de la musique. Vous comprenez pourquoi j'ai un peu de mal à placer mon Hendrix. Le Floyd, je n'ose même pas. Quoique The Wall est respecté par les plus ouverts.

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 5378
    • Yohann Cwikla Music
10 mars 2010 à 20:30
« Réponse #43 le: 10 mars 2010 à 20:30 »
Je n'ai rien à ajouter à part que j'ai pris plaisir à vous lire.

J'ai conscience du risque de me faire lincher en écrivant cela même si ma culture musicale personnelle, reste très fortement et viscéralement celle dont on parle sur Seedfloyd.

Pour ma part, je suis loin d'être un progeux. A part Pink Floyd et peut-être quelques exceptions, je n'apprécie pas particulièrement. J'écoute un peu de tout dans presque tous les styles (bien que je fasse d'une certaine manière que les survoler du coup). Une tâche qui m'est difficile est de dire quel style de musique j'écoute (on m'a assez souvent posé la question); et je répond: un peu de tout XD.

Vael

  • Avant-garde d'Ebon
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 281
10 mars 2010 à 20:57
« Réponse #44 le: 10 mars 2010 à 20:57 »
La frontiere entre metal et Rock "classique (led zep et compagnies) est plus fine que tu pourrais le penser.
Moi, par exemple, j'ai decouvert la musique avec ... (oserais-je le dire ? )... green days  :sifflote: .... oui tous le monde a été au college hein ! c'est bon tapez pas !J'ai ensuite decouvert Metallica, j'ai faillis devier du coté indu ( Ramstein, SOAD ...) mais je me suis ressaisi et j'ai fait une grosse cure de Punk, Grunge, metal (heavy et Doom surtout )... 'fin tous ça pour dire: Bien que j'aime encore ces styles, j'adore Pink Floyd, Dire Straits, The doors...

C'est sans doute dans une partie du publique Metal que ces vieux groupes trouvent leur auditoire tous simplement parce que comme tu l'as dis ils sont respectés et donc ecouté de temps à autre! De mon experience les seuls qui connaissent PF, Dire Strait, Led Zep... sont des amis qui ecoutent beaucoup de metal. Ceux qui ecoutent la musique qui passe à la radio ou à la télé ne connaissent même pas les noms.
(ex: "Tu connais Dire Straits ?"
"Ah non c'est bien ?"
"Quoi ? tu connais pas ? bon c'est pas comme si tu connaissais pas Led Zepplin !"
"Led quoi ?"
"..."

Sinon pour convertir efficacement un Metalleux : Tu lui fais ecoutais Black Sabbath ! Il aime forcement: il a vu Heaven And Hell au helfest (leur reformation sans cette crapule d'Ozzy !), ensuite tu lui balances du Led zep, car certain rifts ressemblent à ceux de Black Sabbath. Apres tu laisses passer le temps et tu le rend fou de Kashmir... Pink Floyd n'est plus tres loin  XD

Metallica est quand même pas trop archaïque, leur dernier album est pas mal (mais largement gaché par un chanteur qui n'a plus sa voix de toxico... )

ZeZapatiste, les année 2000 on y trouve pas mal de pepites quand même, seulement faut les chercher ! Mais on se rend vite compte que certains groupes son très reconnu, mais il faut plus chercher du coté hardcore ou noise/metal (des noms pas tres attractifs qui récelent des joyaux pour des jeunes survitaminé ! ) ainsi que le Stoner et compagnie. ( le site metalorgie est vraiment bien par exemple pour trouver des groupes recent et bon ! Par contre le nom du site est ... euh... :vomit: )

Tiens par exemple, Mastodon crée vers 2000, connu depuis quelque année et  reconnu depuis leur dernier album (oui on les avait deconnu entre temps... oki je sors ==> )
Apres il est evident que le metal est tres varié donc ca depend du style que l'on recherche, si on veut du Heavy c'est avant 2000, si on veut du Sur-DeathCoreBourrin qui tue avec des mecs qui chantent "evantrez les bébé" (et que la phrase soit prononcée tellement lentement qu'elle fait tous le morceau (i.n plus de 2 minutes ) alors sa sera forcement apres les années 2000 !

In fine, si on peut etre incompris des gens X nous autre les jeunes marginaux de SeedFloyd... nous (ou peux etre "Je" seulement mais je ne pense pas) sommes assez bien reçu du coté metal et musique "extreme". Bon par contre les remarques: "  c'est un peu chiant comme musique non ? il se passe rien ! " sont legion !
par contre les remarques : c'est vieux, c'est ringard, c'est du passé sont tres peux presentes voir inexistantes ! ( les jeunes le dise juste au Dino de votre type pour les faire enrager !  :lol: )
Moi c'est King Ju, l'épouvantable épouvantail !

Kermit

  • Frog Prince
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 272
10 mars 2010 à 21:12 M
« Réponse #45 le: 10 mars 2010 à 21:12 »
Avec internet, en quelques semaines, ils ont accès à 60 ans de l’histoire du rock, analysée et décortiquée sur wikipédia, écoutable sur Deezer, mp3isée et téléchargeable sur les sites qu’ils se refilent de bouche à oreille.

Ce qui me surprend un peu, en mal, c'est que cette énorme augmentation des possibilités de découverte offerte ne se traduise pas dans les faits par une diversification des types de musique écoutés (il ne s'agit pas là d'une simple impression personnelle, je me souviens d'avoir lu une étude sur le sujet). Il est possible de découvrir gratos des tas de choses qui auparavant, pour différentes raisons, ne nous étaient en pratique pas accessibles mais beaucoup n'ont goût néanmoins que pour certains trucs actuels. Pour ma part, j'ai toujours manifesté une grande curiosité intellectuelle mais, plus jeune, j'étais très contraint : par ex, quand je demandais un truc sortant de l'ordinaire au disquaire le plus proche, il me répondait, non pas qu'il ne l'avait pas ou qu'il était épuisé, mais : "ça n'existe pas !" XD (Francis Cabrel, nettement plus âgé que moi mais originaire aussi d'un village rural du Sud-Ouest, avait raconté exactement la même anecdote). Mais il est vrai que j'ai toujours eu des goûts un peu décalé :sifflote:

Sinon, malgré le fait que j'écoute dans la mesure du possible tout ce qu'on peut me conseiller pouvant correspondre à mes goûts, quel que soit sa période de réalisation ou son origine géographique, je constate que la plupart des choses que j'aime continuent de se concentrer dans la période 1967-1976. Et encore plus étroitement dans la fourchette 1969-1972. Cette période post-68 est peut-être entourée d'une aura phantasmatique (mais en même temps ce "cinéma mental" accroit aussi le plaisir d'écoute), je veux bien l'admettre, mais il y a aussi quelque chose d'objectif dans le phénomène... quelque chose qui a trait à l'ambiance particulière de l'époque, j'insiste. Pour changer, je vais prendre un autre groupe que le Floyd : Amon Duul II. Eh bien entre Phallus Dei (1969) et Wolf City (1973), on voit bien qu'il y a eu du changement, et pas en bien, toujours à mon goût. Le premier album part dans tous les sens, est enregistré avec les pieds, on y trouve aussi des moments d'auto-complaisance dans les longues jams, mais, au final, c'est bien tripatif. Wolf City, comme DSOTM, c'est un peu le contraire...

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 5378
    • Yohann Cwikla Music
10 mars 2010 à 22:54
« Réponse #46 le: 10 mars 2010 à 22:54 »
L
Moi, par exemple, j'ai decouvert la musique avec ... (oserais-je le dire ? )... green days  :sifflote: .... oui tous le monde a été au college hein ! c'est bon tapez pas !J'ai ensuite decouvert Metallica, j'ai faillis devier du coté indu ( Ramstein, SOAD ...) mais je me suis ressaisi et j'ai fait une grosse cure de Punk, Grunge, metal (heavy et Doom surtout )... 'fin tous ça pour dire: Bien que j'aime encore ces styles, j'adore Pink Floyd, Dire Straits, The doors...

Genre il y a des trucs "biens" à écouter (surement pour être bon progeux et réel amateur de rock) XD. The Doors, bof, Dire Straits, ça peut aller, Punk (sauf exception) et Grunge, pas trop ma tasse de thé,.. :euh: . Je ne cacherais pas que j'aime beaucoup Rammstein et SOAD. Green Day, c'était pas mal (avant).


Vael

  • Avant-garde d'Ebon
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 281
10 mars 2010 à 23:37
« Réponse #47 le: 10 mars 2010 à 23:37 »
Je voulais surtout marquer le contraste et que l'un n'empeche pas l'autre ! et oui ya des trucs bien à écouter ... Pink Floyd !  :p

floydsmoke

  • Fumerolles de Pompei
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 434
11 mars 2010 à 09:22
« Réponse #48 le: 11 mars 2010 à 09:22 »
La frontiere entre metal et Rock "classique (led zep et compagnies) est plus fine que tu pourrais le penser.
A mes yeux bien entendu. Je ne lasse pas de montrer à mes fils ce qui, dans le metalfroidquitranchecommedurazoir, vient au moins un peu de Black Sabbath, ou comment Tom Morelo de RATM a piqué ses riffs dans Deep Purple, etc...

C'est sans doute dans une partie du publique Metal que ces vieux groupes trouvent leur auditoire tous simplement parce que comme tu l'as dis ils sont respectés et donc ecouté de temps à autre! De mon experience les seuls qui connaissent PF, Dire Strait, Led Zep... sont des amis qui ecoutent beaucoup de metal. Ceux qui ecoutent la musique qui passe à la radio ou à la télé ne connaissent même pas les noms.
Là encore complètement d’accord. Mais cela a toujours été le cas. Dans les années 60, Claude François vendait plus de disque en France qu’Hendrix et les Doors. Il est évident que je ne considère ici que les jeunes qui sont « attirés par la subversion » ou le caractère underground de la musique. Sans porter d’ailleurs de jugement sur les autres.

Sinon pour convertir efficacement un Metalleux : Tu lui fais ecoutais Black Sabbath ! Il aime forcement: il a vu Heaven And Hell au helfest (leur reformation sans cette crapule d'Ozzy !), ensuite tu lui balances du Led zep, car certain rifts ressemblent à ceux de Black Sabbath. Apres tu laisses passer le temps et tu le rend fou de Kashmir... Pink Floyd n'est plus tres loin  XD
Tu pense bien que j’ai déjà essayé. Il y a les groupes qu’ils respectent très fortement bien sûr : Hendrix est le plus grand disent-ils, Led Zep Black Sabbath, Deep Purple, ils en reconnaissent le poids, pour Pink Floyd ils sont aussi plein de déférence, etc… Mais quand ils choisissent d’écouter un titre en bouche sur leur portable, sur le lecteur mp3, pour travailler les cours, etc… ils choisissent quasiment sans exception du metal-full-speed-gros-son-double-pédale, qui se décline sous de multiples variantes qu’ils connaissent parfaitement. Comme tu dis ce qui revient à leur bouche à propos des vieux groupes c’est « c’est un peu mou », et le « un peu » est sans doute de trop pour eux mais utilisé pour adoucir le dialogue.

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 5378
    • Yohann Cwikla Music
11 mars 2010 à 10:15
« Réponse #49 le: 11 mars 2010 à 10:15 »
Bon je déborde un peu:

Il y a une espèce d'insulte que j'ai entendu quelque fois, c'est Pink Floyd. Un adorateur d'AC/DC et de metal de la mort qui tue me l'a répété quelques fois tout une année. Je n'ai toujours pas compris ce que ça signifiait mais je l'ai toujours pris comme un compliment XD.
"Quelle jeunesse..." me direz vous.

Je ne sais pas si c'est anecdotique mais j'ai trouvé ça amusant (enfin, en riant un peu jaune).

floydsmoke

  • Fumerolles de Pompei
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 434
11 mars 2010 à 14:20 M
« Réponse #50 le: 11 mars 2010 à 14:20 »
Bon je déborde un peu:

Il y a une espèce d'insulte que j'ai entendu quelque fois, c'est Pink Floyd. Un adorateur d'AC/DC et de metal de la mort qui tue me l'a répété quelques fois tout une année. Je n'ai toujours pas compris ce que ça signifiait mais je l'ai toujours pris comme un compliment XD.
"Quelle jeunesse..." me direz vous.

Je ne sais pas si c'est anecdotique mais j'ai trouvé ça amusant (enfin, en riant un peu jaune).
C’est une expression que j’ai déjà entendu. « Espèce de Pink Floyd ! »
Effectivement ça peut être pris comme un compliment suivant de qui ça vient mais venant des gens de qui je l’ai entendu ce n’était pas forcément le cas. Je pense que dans l’imaginaire de personnes qui ne sont pas intéressés par le rock et qui par conséquent n’y connaissent rien, être un Pink Floyd veut dire être une sorte de jeune écervelé, peu au fait des réalités, pas méchant pour deux sous mais quand même un peu hippie sur les bords ! Hippie d'ailleurs, venant des même personnes, est un qualificatif guère plus précis ni adéquat. Un synonyme pourrait être « branleur » C’est du moins l’interprétation que j’en ai faite.
Par contre venant d’un adorateur d’ACD/DC, il faut surement aller voir dans un autre dictionnaire, que je n’ai pas.

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 5378
    • Yohann Cwikla Music
11 mars 2010 à 16:24
« Réponse #51 le: 11 mars 2010 à 16:24 »
Le fait qu'il soit adorateur d'AC/DC et autres groupes de metal (plutôt bourrin) servait à poser le décor juste. Un autre (de cette même ancienne classe) fan de machina me le disait aussi. J'en ai eu des spéciaux cette année là XD.
Je suis assez d'accord avec ta définition. Je le voyais un peu comme absent, dans les nuages (c'est le cas de le dire pour Pink Floyd  :lol:) aussi.

Vael

  • Avant-garde d'Ebon
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 281
11 mars 2010 à 18:46
« Réponse #52 le: 11 mars 2010 à 18:46 »
Quoi ? Tom Morelo a fait ca ?
C'est bizard mais RATM bien que groupe assez provoque, n'est pas forcement ecouté par autatnt de gens que je le pensais ! ! Pourtant je trouve que De Larocha a un des meilleurs rap !

tien aujourd'hui j'ai entendu "sale Hippies" ... ca vient sans doute de South Park

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7933
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
11 mars 2010 à 20:10
« Réponse #53 le: 11 mars 2010 à 20:10 »
Pas de panique.
Benoisèze va excommunier tous les méchants qui utilisent Pink Floyd comme insulte.
In Nominé Patri, et Filii, et Spiritu Sancti...
Certains requins m'ont dit : "on va pas te manger,
Mais travaille ton crawl, ce sera plus prudent..."

strum

  • Seedfloydien Très Raisonable et Utile au Monde
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 751
  • Et que vive le cirque!
11 mars 2010 à 20:21
« Réponse #54 le: 11 mars 2010 à 20:21 »
D'ailleurs, Pink Floyd n'ont-ils pas écrit Astronomy Nominé?

Un signe, peut-être, d'un lien avec le Vatican, qui daterait d'avant Benito Sedici?

Heeemmmm.....
"Without deviation from the norm, progress is not possible."

Frank Zappa

H2O

  • Metalchimiste
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 355
13 mars 2010 à 15:36
« Réponse #55 le: 13 mars 2010 à 15:36 »
Si métal et hard-rock ont été synonymes, ce n'est plus vraiment le cas : le Hard-Rock est resté bluesy (ACDC, Airbourne, The Answer, etc...) tandis que le métal n'a fait que s'éloigner (pas de blues chez Megadeth, Iron Maiden ,...).

floydsmoke, tu as parfaitement raison : tout le métal actuel a comme influence principale la "sainte" trinité Led Zeppelin, Deep Purple et Black Sabbath.
Il y a d'ailleurs un phénomène bizarre que j'ai remarqué : beaucoup de metalleux pensent que le métal n'est pas du rock, et nient ces racines anglaises 70's. Peut-être est-ce pour se démarquer inconsciemment d'une musique devenue trop institutionnalisée?

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7933
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
21 mars 2010 à 12:50
« Réponse #56 le: 21 mars 2010 à 12:50 »
Strum, tu as voulu écrire "Dominé" ou "Nominé" est volontaire de ta part ?

strum

  • Seedfloydien Très Raisonable et Utile au Monde
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 751
  • Et que vive le cirque!
21 mars 2010 à 15:57
« Réponse #57 le: 21 mars 2010 à 15:57 »
Non non, c'était volontaire, un jeu de mot à la con...

Dub

  • Membre
  • ***
  • Messages: 64
14 mai 2010 à 13:20
« Réponse #58 le: 14 mai 2010 à 13:20 »
si ça continue SS Benoît Croix Vé Baton va devenir plus célèbre que les Beatles ou que Pink Floyd…

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 5378
    • Yohann Cwikla Music
14 mai 2010 à 13:42
« Réponse #59 le: 14 mai 2010 à 13:42 »
Croix Vé Baton

Tu as trop regarder les inconnus XD.
 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.
Nom :

E-mail (ne sera pas publié) :

La Terre est une petite _______ bleue (anti-spam débile...):
Message :

Navigation