Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 6987 fois

Auteur Sujet: Inrocks spécial PF - Economisez 7,90 €  (Lu 6987 fois)

Parsons Project

  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 289
  • People Are Strange
03 novembre 2011 à 17:57
« Réponse #20 le: 03 novembre 2011 à 17:57 »
Pardon,
t'as un problème contre Zee ?! :vendredi13:
Tu veux en parler ? Tu veux te battre ?
 :pleure:
"Je ne suis pas un numéro ! Je suis un homme libre !.."

dteuz

  • membre au pseudo imprononçable
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 231
03 novembre 2011 à 19:34
« Réponse #21 le: 03 novembre 2011 à 19:34 »
Mais je vous le donne en mile, les albums les mieux défendus sont, il fallait s’y attendre, ceux qui sont les plus sujets à débat. Et les albums les plus emblématiques de l’institution sont, évidemment, coupables des pires défauts.

y zont des fana du final cut ?? :sifflote: :ange: :biere:
Over the rainbow, I am crazy....

Que se passe-t-il quand tu écoutes un disque de country à l'envers ?
Tu sors de taule, ta femme revient, ton chien ressuscite et ton camion se répare tout seul.

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 5380
    • Yohann Cwikla Music
03 novembre 2011 à 20:29
« Réponse #22 le: 03 novembre 2011 à 20:29 »
Je vous le dit ce n'est pas moi le fana de TFC chez les inrocks, je le suis déjà assez ici!

philippe

  • Invité
04 novembre 2011 à 16:08
« Réponse #23 le: 04 novembre 2011 à 16:08 »
Non Zee ne leur plait pas (à juste titre?) mais ils aiment par exemple Fictitious Sports (mais pas celui avec Fenn) et trouvent (enfin!) le premier Gilmour bon.
Il y a de bonnes choses dans l'ensemble et aussi des points de vue qui évidemment font hurler. Malgré tout, les Inrocks (opportunisme?) se fendent tout de même d'un spécial Floyd... le texte cité n'est pas l'édito, dns l'édito il est dit : Pink Floyd, en 2011, n'a jamais paru autant d'actualité. Il suffit de passer en revue la production contemporaine, dans la pop, l'électro ou les musiques expérimentales, pour repérer les nombreuses traces laissées par ce groupe qui a contribué à élargir au maximum les frontières du rock" et c'est signé... Christophe Conte aussi.
le reprint est excellent!

Dub

  • Membre
  • ***
  • Messages: 64
14 novembre 2011 à 00:36
« Réponse #24 le: 14 novembre 2011 à 00:36 »
je l'ai acheté aussi (j'ai pas de train à prendre en ce moment, mais les salles d'attente ne manquent pas)

le problème de ce numéro, c'est qu'il a été fait par des gens qui ne connaissent pas bien le groupe dont ils veulent parler et qui manquent des choses (rien sur le passage progressif de 69 à 73 à des "suites", rien sur la différence entre les morceaux joués sur scène et en studio, sur les différences de longueur, rien sur les techniques employées, rien non plus sur les références musicales, et très peu, finalement, sur le contexte)

du coup, la copie étant mauvaise, souvent le manque d'intelligence croit se racheter par quelques petites méchancetés

on a échappé — de justesse: ou alors j'ai pas tout lu — aux "vieux millionnaires qui remontent sur scène"
mais on n'échappe pas à l'analyse (sans argument autre que: ça crie, j'aime pas,ce qui ne va pas très loin) d'album donné pour génial — mais dont aucun morceau ne trouve grâce à l'analyse musicologique de l'auteur
c'est d'ailleurs le problème le plus évident: on n'apprend rien

à part que Syd est devenu fou, puis qu'il était trop gros, qu'il s'est pointé en studio pendant WYWH, que tout le monde était ému, que Rick a divorcé et fait une déprime, qu'il s'est drogué, qu'il est mort, que Mason collectionnait les bagnoles, que David joue super bien de la gratte mais que c'est pas Beethoven, que Waters a mauvais caractère et que même une fois, il a craché sur le monsieur (ce qui est vilain), mais que bon il était orphelin
qu'ils avaient fait des zétudes, même en architecture (ou du piano) — qu'ils auraient pu bien tourner, leur mère fière d'eux, le mariage avec toute la famille, les tontons et tout, construire des ponts, des HLM, des centrales atomiques, pleins de choses utiles, et puis non, finalement ça s'est pas fait quoi, vous savez ce que c'est
qu'ils ont vendu plein d'albums (ce qui prouve que c'est mauvais surtout avec le "recul": comment veux-tu?……) — qu'ils se sont super engueulé, et même procès et pis tout (Dalaaaaaaas!)
que du coup leur maman est quand même fière d'eux (pas le papa, lui, l'est pas revenu de la guerre)
mais que là, non, ils sont en retraite — sauf qu'ils refont des concerts

mais qu'il y ait eu d'autres groupes (genre Soft Machine), c'est à peine dit: quant à comparer un ou deux morceaux de différents groupes autour de 69 ou de 72, faut pas pousser, c'est non
ah oui, que WYWH et Animals, c'était en plein pendant la "période punk" (et que les punks, ben y z'aimaient pas le PF)
que beaucoup de leurs zalbums ont été classé en 1 (ou en 2 ou en 3) sur plusieurs continent, voire inzeweurld (ce qui prouve que c'est mauvais: quand c'est bon, le public le sent et comme il est con sauf s'il est en petit nombre, il achète pas, c'est connu)
que leurs tournées ont parfois très mal marché, mais parfois très bien (mettons celle de 88 ou de 94)
mais celles de Mireille Matthieu aussi (même quand elle chante en allemand ou en japonais, alors tu penses)…
mince, j'allais oublier! y'a aussi l'analyse du "marxisme" de Waters, qui n'aime pas la société de conso capitalo…… un scoop: les années 60 et 70 critiquaient la soc de conso dis donc! Pas un mot sur les little piggies de l'album blanc ou sur bien d'autres occurrences de ce thème là, of course
et pas une seule grille d'accord, pas une once d'analyse de la musique (histoire de voir comment on transforme un ballade irlandaise traditionnelle dans le style ou un blues classique dans la fabrication en une toute autre chose)

bref, c'est aussi emmerdant qu'une analyse publiée par la semestrielle Revue de Musicologie — mais sans la compétence de ceux qui y écrivent!
le moindre fanzine, le moindre bouquin sur les Pink Floyd est qualitativement meilleur

la prochaine fois, s'il font un numéro spécial sur David Guetta, c'est promis, je l'achète: je peux pas sacquer David Guetta (à cause des initiales et du sourire!)

Cdlt :wink:

floydsmoke

  • Fumerolles de Pompei
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 434
14 novembre 2011 à 10:21
« Réponse #25 le: 14 novembre 2011 à 10:21 »
Les Inrockuptibles ... défendent une certaine idée du rock (tout à fait respectable) et méprisent le reste.
En lisant le numéro spécial Patty Smith j'avais cette phrase en tête et une conclusion m'est venue : s'ils défendent une certaine idée du rock, le problème est que c'est l’idée d’un rock qui n'est jamais celui du groupe dont ils sont en train de parler. En fait ils défendent un rock qui n’existe pas. Pas encore ??
 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.
Nom :

E-mail (ne sera pas publié) :

Quel animal figure sur la pochette d'Animals ? (anti-spam débile...):
Message :

Navigation