Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 4776 fois

Auteur Sujet: Roger Waters - The Wall : le film  (Lu 4776 fois)

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 5378
    • Yohann Cwikla Music
08 juillet 2015 à 20:42
« Réponse #20 le: 08 juillet 2015 à 20:42 »
Il a été dans le nord je crois, a un cimetière militaire ou je ne sais quoi. Ca doit trainer dans un coin perdu du forum.

Spike Sunderland

  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 263
  • A Dharma Bum
09 juillet 2015 à 00:29 M
« Réponse #21 le: 09 juillet 2015 à 00:29 »
Il a rendu hommage à son père en Italie l'an dernier où un monument est dressé à son nom, c'est assez émouvant :

http://www.youtube.com/watch?v=MkHkG0Nl5Vw
I guess I'm just like a turtle
That's hidin' underneath its horny shell.

Seaweed Gate

  • Harvested harvester
  • Membre
  • ***
  • Messages: 22
09 juillet 2015 à 07:26
« Réponse #22 le: 09 juillet 2015 à 07:26 »
Il a été dans le nord je crois, a un cimetière militaire ou je ne sais quoi. Ca doit trainer dans un coin perdu du forum.

Je pense que tu confonds avec Fish, le premier chanteur de Marillion, dont le grand-père s'est battu en France dans le Nord durant la première guerre mondiale. Fish en a tiré le sujet d'une de ses chansons, "High Wood Suite" sur son dernier opus.
Seapage from deep, black, brittle experiments which failed and transformations too hard to find. I was overcome and turned to red. Duster's dust became the sale.  Lucifer the light. A restless motion came to move and then subside. In endless knocking at the door. It's time. Tyranny & Mvtation.

Seaweed Gate

  • Harvested harvester
  • Membre
  • ***
  • Messages: 22
09 juillet 2015 à 07:32
« Réponse #23 le: 09 juillet 2015 à 07:32 »
Il a rendu hommage à son père en Italie l'an dernier où un monument est dressé à son nom, c'est assez émouvant :

Merci pour ça, je ne connaissais pas, et c'est effectivement touchant. Je crois que c'est durant la bataille d'Anzio que le père de Waters a été tué. On discerne la date de sa mort sur le monument, février 1944. Elément fondateur dans la vie psychique de Roger, l'absence du père...

Spike Sunderland

  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 263
  • A Dharma Bum
09 juillet 2015 à 09:59 M
« Réponse #24 le: 09 juillet 2015 à 09:59 »
En fait il a appris en 2013 où et comment son père est mort grâce à Harry Schindler un vétéran de la seconde guerre. J'ai retrouvé la vidéo qui parle de cela :

http://www.youtube.com/watch?v=n_s421jgN3g

Seaweed Gate

  • Harvested harvester
  • Membre
  • ***
  • Messages: 22
09 juillet 2015 à 13:58
« Réponse #25 le: 09 juillet 2015 à 13:58 »
Merci pour ça.
Waters avait 5 mois quand son père est mort dans cette attaque allemande. Autant dire qu'il n'a pas connu son père. (La bataille d'Anzio, ce sont 7000 soldats alliés tués, si j'ai bien compris.)

Meddler

  • Modérateur ensoleillé
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 260
10 juillet 2015 à 15:06
« Réponse #26 le: 10 juillet 2015 à 15:06 »

Spike Sunderland

  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 263
  • A Dharma Bum
10 juillet 2015 à 20:52
« Réponse #27 le: 10 juillet 2015 à 20:52 »
OH MAAAA GAAAD  :lol: Ce trailer ne me laisse pas indifférent j'avoue, malgré la mégalomanie de Waters qui a atteint des proportions incommensurable...je marche carrément ! :D

Roger Waters The Wall
Directed by Roger Waters (and Sean Evans)
Screenplay by Roger Waters
Music by Roger Waters
With Roger Waters

A film about Roger Waters.

 :lol:

bruno graphic

  • Grapheur fou
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1309
    • bruno graphic
11 juillet 2015 à 11:42
« Réponse #28 le: 11 juillet 2015 à 11:42 »
D'un autre côté, si c'est lui qui a pratiquement tout fait, il est difficile d'attribuer le mérite à d'autres personnes.  XD

Et c'est vrai que ce trailer à de la gueule. Je pense que je n'irai pas voir ce film au cinéma mais attendrai sagement que le DVD sorte (il va bien nous faire ça).
Pour en savoir un pichot plus sur lo gars http://bruno.dumen.pagesperso-orange.fr/

Seaweed Gate

  • Harvested harvester
  • Membre
  • ***
  • Messages: 22
02 septembre 2015 à 15:41
« Réponse #29 le: 02 septembre 2015 à 15:41 »
Billet en poche pour la séance du 29/09 ! 14€

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7928
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
02 septembre 2015 à 19:38
« Réponse #30 le: 02 septembre 2015 à 19:38 »
"Music by Roger Waters"... and David Gilmour and Bob Ezrin !

Rendons à César ce qui est à Jules.
Certains requins m'ont dit : "on va pas te manger,
Mais travaille ton crawl, ce sera plus prudent..."

Spike Sunderland

  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 263
  • A Dharma Bum
02 septembre 2015 à 23:26
« Réponse #31 le: 02 septembre 2015 à 23:26 »
Idem, j'ai réservé ma place avec deux potes, ça va être sympa. ;-)

fabienbrun

  • Membre
  • ***
  • Messages: 50
30 septembre 2015 à 12:25
« Réponse #32 le: 30 septembre 2015 à 12:25 »
Je suis allé le voir au Pathé de La Garde, c’était full à Toulon.

Heureusement,  je suis arrivé 1/2 H en avance en ayant réservé sur le net car c'était complet... 
 
Pas vraiment jeune, mais complet... 
 
Que dire ? Les images du pèlerinage deviennent vite lassantes... 
 
Le live devait être impressionnant MAIS il devient cruel sur écran géant : le play-back de Roger saute aux yeux... Ah si seulement avaient été retenues les images où Dave joue sur Comfortably Numb... MAIS NON Roger pense toujours et encore qu'il est Pink Floyd à lui tout seul ! Le dialogue avec Nick et lui (pardon Lui et Nick) répondant à des questions posées par des internautes le confirme... Le générique d'ouverture le laissait pressentir, d'ailleurs : "musique Roger Waters". Ben voyons... Égocentrique, Roger ?

Autres exemples montrant la mégalomanie de Waters : pour « Mother » il annonce qu’il va jouer en double track avec lui-même jeune. MAIS alors que le concert, support du film, est enregistré à Earls Court, il s’exprime en français… Il faut en  déduire qu’il a enregistré cette annonce dans la langue maternelle de chaque pays de diffusion du film ! Une vidéo de Lui datant du XX° siècle est projetée, tel un fantôme sur le mur...

A la question : « Quel est votre morceau préféré sur The Wall ? » ; Nick répond : "Comfortably Numb car il y a eu collaboration" (Nick a un sens de l’humour très développé…). Roger embraye : « Effectivement, nous en étions arrivés au point où on étaient conscients que notre personnage était un peu taré et qu’il faudrait l’intervention d’un médecin ; Bob Erzin nous a aidé ». Aidé pour les paroles peut-être MAIS la musique est de Dave !…

Rick est totalement passé sous silence.

Le son Dolby Atmos m’a déçu : on perçoit de temps en temps de rares effets quadriphoniques ; pourtant j’étais placé au centre de la salle…

Il n’en demeure pas moins vrai que le spectacle est renversant !

Spike Sunderland

  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 263
  • A Dharma Bum
03 octobre 2015 à 21:06 M
« Réponse #33 le: 03 octobre 2015 à 21:06 »
J'ai adoré le film, en commençant par le pèlerinage de Waters qui est vraiment émouvant, très bien réalisé avec quelques scènes surréalistes bien équilibrées entre les parties live sans trop plomber le rythme. (mais peut-être un peu long pour le spectateur lambda qui n'est pas mordu des Floyds...)

Le live est super bien filmé, c'est un plaisir de revoir ce spectacle avec autant d'émotions (pas aussi fortes qu'en live mais quand même), voir Waters entrer sur scène au ralenti (non ce n'est pas parce qu'il a 70 balais ^^) sur "In The Flesh" avec les flammes qui jaillissent autour de lui...c'est grave la classe.  :D
Contrairement à fabienbrun j'ai été agréablement surpris au sujet des playback... je trouve qu'il n'y en avait pas beaucoup voir presque pas, à l'exception de "The Trial", rien ne m'a particulièrement choqués, du coup c'est cool ! (par rapport à des playback de Waters que j'ai pu voir dans certains de ses lives brrr :o)

Un bémol tout de même pour la dernière partie "Conversation avec Nick Mason et Roger Waters" qui était très courte et les questions n'étaient pas très intéressantes, il y avait pas mal de private joke, je sentais que ça ennuyait beaucoup de gens autour de moi qui accompagnaient leurs amis pour voir le film, c'était assez gênant  :euh: ... mais il y avait quelques vannes de Mason assez drôles ;-).

Je rejoins tout de même fabienbrun sur l'aspect mégalo de Waters, c'est assez énervant de voir "Music by Roger Waters" alors qu'il n'a pas tout composé à 100% (je pense particulièrement à Comfortably Numb qui est un des morceaux phare de cet album grâce à la musique de Gilmour).
J'ai bien aimé cette question qui a été posée pendant l'interview Mason/Waters qui demandait s'ils éprouvaient des regrets par rapport à leur période Pink Floyd...Mason se tourne vers Waters "Aucun regrets ?" Waters lui répond en rigolant "Non aucun", Mason ajoute "Vraiment ?", Waters affirme toujours en rigolant...Mason se tourne vers la caméra et dit "Sans commentaire..." ... Ahem Ahem  XD (je vous laisse deviner ce à quoi ils pensaient) :lol:

En bref, j'ai surkiffé ce film malgré la mégalomanie de Waters on apprécie le travail qui a été fait autour de ce long métrage, je pense particulièrement au road trip très émouvant de Waters qui illustre très bien son oeuvre qu'est The Wall.

Maintenant j'attends la sortie DVD/Blu-Ray avec impatience...  :D

Spike Sunderland

  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 263
  • A Dharma Bum
03 octobre 2015 à 21:48
« Réponse #34 le: 03 octobre 2015 à 21:48 »
Interview de Waters sur le Rolling Stones Magazine au sujet du film :

Extrait en français :

http://www.rollingstone.fr/roger-waters-the-wall-le-film-evenement/

Article complet en anglais :

https://www.rollingstone.com/music/news/roger-waters-talks-new-wall-film-pink-floyd-tour-with-hendrix-20150921
 

Navigation