Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 2750 fois

Auteur Sujet: SNCF  (Lu 2750 fois)

manu

  • AdmIn Japan
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 1851
  • AdmIn Japan
    • Un site Internet sur Pink Floyd...
02 août 2015 à 22:12
« Réponse #20 le: 02 août 2015 à 22:12 »
Waters pour le fond, Gilmour pour la forme (Wright aussi) et hop ça sonne du feux de Dieu. Mais pris indépendamment, ils ont tous tellement de manques qu'il manque quelque chose justement.

Après il y a des morceaux qui font exception mais comme dit Neph ça reste anecdotique sur l'ensemble de leurs carrières.

@baroki J'aime beaucoup le premier Gilmour aussi.
« You can never get enough of what you don't need to make you happy. » — Eric Hoffer
« Désolée mais la trilogie de Nico... A côté, Berlin c'est Disneyland. » — E.G.

Nephtys

  • Casaque pink, toque floyd
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 2383
  • Ice blue silver sky fades into grey
04 août 2015 à 12:47
« Réponse #21 le: 04 août 2015 à 12:47 »
oui voilà, ils sont très complémentaires ; Waters a des idées, des concepts, mais au niveau esthétique de la musique et tout, c'est moins sensas. Ils fonctionnaient clairement bien ensemble.
"Nous ? Bah on est des moutons. Mais pas des moutons cons ! Des moutons intelligents. On suit parce qu'on veut pas s'prendre la tête, tu vois ?" ADFD

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7928
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
04 août 2015 à 19:24
« Réponse #22 le: 04 août 2015 à 19:24 »
Ben oui. Les concepts et les textes, c'était clairement Waters, tandis que la musique, c'était Gilmour et Wright, même si de temps à autres ils avaient d'heureuses fulgurances textuelles (Childhood'end par exemple), alors que Waters avait aussi la main heureuse en compo (Set The Controls*). Et ce qui faisait tout tenir ensemble, c'était le ciment du Mason. Tout ça relevait d'une alchimie très particulière. Et l'ensemble était supérieur à la somme des parties.

* À propos de celle-ci, je n'arrive toujours pas à concevoir que ce cher Roger pouvait composer à la même époque le sublime Set the Controls et l'abracadabrantesque "Take Up Thy Stethoscope..."... Nobody's perfect...
Certains requins m'ont dit : "on va pas te manger,
Mais travaille ton crawl, ce sera plus prudent..."
 

Navigation