Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 473 fois

Auteur Sujet: Il y a 40 ans, les cochons...  (Lu 473 fois)

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7448
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
13 février 2017 à 13:11
« le: 13 février 2017 à 13:11 »
...les cochons grognaient, les chiens jappaient et les moutons bêlaient.
Vous vous souvenez de la sortie de cet album ?
Moi, j'étais à l'armée, et je l'ai vu dans la vitrine d'un disquaire (oui, il y en avait encore !) de Strasbourg où j'attendais la correspondance de mon train pour Lyon. Comme par instinct, j'ai "senti" que c'était le nouveau PF, bien que le nom ne soit pas porté au recto de la pochette.
Étonnant, non ?
Je l'ai acheté, je crois, au cours de la perm', et l'ai enregistré sur K7 pour pouvoir l'écouter à la caserne.
Surpris par cette dureté, ces accords bizarres sur "Dogs", mais séduit d'emblée par "Pigs 3 diff. Ones" qui reste mon préféré sur cet album, et que Rog fait revivre avec brio et rage depuis l'arrivée de Trump dans la politique américaine. Tiens, rien que pour le plaisir (Mexico, octobre 2016) :
Certains requins m'ont dit : "on va pas te manger,
Mais travaille ton crawl, ce sera plus prudent..."

Phegos21

  • Psychanalyste
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1788
  • Live dreams is end. Dream life a journey
13 février 2017 à 16:38
« Réponse #1 le: 13 février 2017 à 16:38 »
Je crois que c'est le seul album avec WYWH que j'ai acheté avec mon propre argent en CD. J'ai complètement adhéré au ton de l'album et à sa portée. Et même si les deux petites balades qui entourent les 3 gros morceaux sont un peu niaises par rapport au reste de l'album, je les trouve sympa.
Ce sont toujours les mauvaises nouvelles qui arrivent en premier... Je ne suis jamais en retard

Neph.

  • Come-back Girl
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1135
  • I talk to the wind
13 février 2017 à 17:12
« Réponse #2 le: 13 février 2017 à 17:12 »
complètement oui ! je remonte dans ma mémoire mais j'arrive pas à me souvenir exactement quand et où je l'ai acheté, contrairement à The Piper comme dit sur l'autre post.
J'avais déjà "Pigs" sur mon ordi.
Mais je me souviens cependant de l'avoir écouté en vinyle chez un pote de bahut, en 1ère. Et lui de me dire "écoute comme Dogs est géniale!"

ma mère avait Atom heart mother et Meddle, et mon père avait Dark side. Je leur ai piqués, et ai acheté tous les autres disques (sauf Amlor et les compiles) pendant mes années lycée, et Division Bell un peu plus tard.
i'd rather trust a country man, than a town man.

bruno graphic

  • Grapheur fou
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1127
    • bruno graphic
13 février 2017 à 19:31
« Réponse #3 le: 13 février 2017 à 19:31 »
J'ai découverts cette album assez tard, par rapport à sa sortie. Les premières notes entendues d'Animal sont celles de Sheep, avec cette superbe intro de Rhodes et cette basse qui l'accompagne merveilleusement bien... fantastique. C'est toujours un superbe album, un peu méconnu et boudé du grand public (dommage), le plus "rock progressif" qu'est fait le Floyd, et malheureusement au thème toujours autant d'actualité...  :/
Pour en savoir un pichot plus sur lo gars http://bruno.dumen.pagesperso-orange.fr/

vegetable man

  • Lockwood & Ponty Redux
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 284
  • .
13 février 2017 à 21:21 M
« Réponse #4 le: 13 février 2017 à 21:21 »
Animals est l'album le plus abouti de Pink Floyd. Celui qui représente le mieux ce que le groupe a pu être en tant que force créative, artistique et collective. Et je crois que ça tient principalement à la simplicité et la clarté du discours social qui structure le disque. C'est même le seul album du groupe véritablement cohérent et solide dans son unité.

En dehors de cet album, tout ce qui est sorti à partir de Dark Side of the Moon est la représentation d'une formule devenue à la fois une marque et un écueil. Une prison dans laquelle la musique de Pink Floyd ne représente rien d'autre que la musique de Pink Floyd, un groupe qui a force de se questionner sur le drame de son existence, a fini par transformer sa propre histoire en mythe nombriliste. Tout ce qui est sorti avant Dark Side of the Moon dépeint un bouillonnement créatif, une succession d'intuitions cosmiques à la recherche de sens. Animals, c'est l'instant de lucidité douloureux et fugace de cela, la conscience de tout ce que fût jamais Pink Floyd, de ce qu'un groupe pop vendant des millions de disques signifie dans notre société, et de ce que signifie cette société.

C'est limpide, plein d'abnégation et de rage. Tout sert le propos narratif, et tout y est beau. Et tout le monde est véritablement encore présent en tant qu’élément sonore déterminant. La musique est collective pour la dernière fois.

Dogs contient le meilleur solo de David Gilmour. Enfin, si jamais une seule chose encore susceptible de m'intéresser devait émerger concernant Pink Floyd, ça serait une réinterprétation live de ce disque par ce qu'il reste de ses membres. Vraiment, un truc sans écran rond, projecteur holographique et étron volant. Juste trois types et quelques musiciens de tournée sur une scène à taille normale. Normale.

En fonction des albums de Pink Floyd, et avec le temps, j'ai souvent fini par me demander si ce groupe regardait ses pieds ou le ciel, et j'ai vraiment l'impression de regarder devant moi quand j'écoute Animals.

vegetable man

  • Lockwood & Ponty Redux
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 284
  • .
13 février 2017 à 21:39 M
« Réponse #5 le: 13 février 2017 à 21:39 »
*émerger et pas héberger, mais je ne peux pas éditer et c'est d'ailleurs très frustrant.

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7448
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
13 février 2017 à 22:14
« Réponse #6 le: 13 février 2017 à 22:14 »
*émerger et pas héberger, mais je ne peux pas éditer et c'est d'ailleurs très frustrant.
J'ai corrigé.
À part ça, belle plaidoirie pour cet opus pas facile d'accès.

ummaGumma

  • Membre moitié live, moitié studio
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 790
  • DoctorFloyd
    • one of these days
15 février 2017 à 16:31
« Réponse #7 le: 15 février 2017 à 16:31 »
Super ce topic, merci Blue-b  :enfoire:
Mon album de chevet, depuis 77’, et j’en suis tellement fan que, en 2013, je décide d’en faire un site.
"Je fais bref car mon histoire avec l’album Animals est trop longue"

http://sysyphus.eklablog.fr/

sinon, merci pour votre visite





« Tout est bon dans,,, Animals »

Is There Anybody Out There ??
one of these days ;
http://carefulwith.eklablog.com/
http://sysyphus.eklablog.fr/

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7448
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
15 février 2017 à 16:47
« Réponse #8 le: 15 février 2017 à 16:47 »
Je vous conseille d'aller voir le site de Umma. D'ailleurs, il renvoie vers Seedfloyd bien sûr ! Mais pas que ça.

ummaGumma

  • Membre moitié live, moitié studio
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 790
  • DoctorFloyd
    • one of these days
15 février 2017 à 16:48
« Réponse #9 le: 15 février 2017 à 16:48 »
Je vous conseille d'aller voir le site de Umma. D'ailleurs, il renvoie vers Seedfloyd bien sûr ! Mais pas que ça.

un GRAND MERCI à toi, Blue-berry   :biere:

Dr Wu

  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 179
15 février 2017 à 18:42 M
« Réponse #10 le: 15 février 2017 à 18:42 »
Animals c'est mon préféré, sorti l'année de ma naissance, découvert environ 15 ans après. Un pote de lycée avait le vinyl d'époque, piqué à ses parents. Il me l'a mis sur une K7 car je n'avais pas de platine. Le son chaud et craquant du 33t je ne l'ai jamais retrouvé par la suite, tellement les versions CD étaient froides et lisses, mais bon...

De cet album, tout de suite j'ai été aspiré par l'atmosphère ténébreuse, lourde, prophétique, désabusée, les lignes de basse, les nappes de clavier et les guitares accrocheuses.

Pigs on the Wings part 1-2 ne m'ont pas gêné, car elles encadrent trois énormes chansons, ouvrant et refermant la fable (et puis ce sont les premières chansons du Floyd que j'ai su reproduire à la gratte, 4 accords, lol..).

J'ai beaucoup aimé Sheep de suite pour les moutons (à chaque fois que je me balade en campagne et que j'en entends au lointain, je frissonne... c'est con...) et pour l'envolée finale télécastéroravageuse après "Get out of the road if you want to grow old" qui me laisse toujours autant sur le flanc.

Dogs aussi très bien, mais trop longue, malgré des parties internes très intéressantes, limite je préfère les bootlegs de 1974-76 où la chanson était encore en rodage sous un autre nom. Et Pigs d'un cynisme absolu. Magistral.

Le packaging était aussi fort que Wish you were here. La Battersea Power Station aussi hypnotisante que la poignée de main, l'idée géniale du cochon entre les cheminées, photos prises à l'hiver 1976. Qu'est ce que j'en ai dessiné des cochons, sur mes cahiers de lycée...
Pour un petit gars ayant grandi partiellement sur les friches industrielles du bassin minier du nord de la France, tout cet esprit Industrial Decay me collait fort au tripes, et me tient encore aujourd'hui.

baroki

  • Atomic Clown Mother
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 251
  • De l'inconvénient d'être né...
16 février 2017 à 00:46
« Réponse #11 le: 16 février 2017 à 00:46 »
Toujours beaucoup aimé 'Animals', acheté lors de sa sortie. Beaucoup aimé à une notable exception près, le fait que les aboiements de chiens étaient produits par le synthé. Ils auraient mieux fait d'enregistrer de vrais molosses... Gilmour est vraiment brillant sur 'Dogs', avec un son un peu moins 'bien propre sur lui' que sur les 2 précédents opus. Et bien d'accord, la guitare qui termine 'Sheep est ébouriffante !

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7448
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
16 février 2017 à 15:55
« Réponse #12 le: 16 février 2017 à 15:55 »
J'aime bien vos commentaires que je trouve très intéressants. Pour vous qui avez découvert l'opus bien plus tard que lors de sa sortie, comme moi, votre ressenti est forcément différent, et c'est très bien. En tous cas, c'est un album qui ne laisse pas indifférent.
Perso, sortant de Wish You, qui avait un son plutôt "lisse" et poli, mis à part Welcome et un peu Have a Cigar, je trouvais que Animals sonnait très dur, bien loin du PF de Echoes que j'avais découvert en 1971.
En Sheep, j'ai vu un prolongement de One Of These Days... D'alleurs Gilmour y reprend le thème de Dr Who déjà présent dans One Of.
Mais ma préférée, ça reste Pigs. Et avec l'actualité trumpienne, elle prend un sacré relief.

Neph.

  • Come-back Girl
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1135
  • I talk to the wind
17 février 2017 à 13:21
« Réponse #13 le: 17 février 2017 à 13:21 »
Oui moi aussi Animals m'inspire quelque chose de sombre, une tension palpable , le climax peut être de l'aventure pink floyd. Il est cohérent dans son histoire et dans son son. Les effets sonores sont super .. Le rhodes sur Sheep, le solo de Dogs...
J'adore Animals. Vos commentaires sont super !!

Gégé

  • Invité
il y a 8 heures
« Réponse #14 le: il y a 8 heures »
Dommage que Roger Waters et son Band ne réalisent pas le final de Pigs Three Different Ones comme le Pink Floyd le faisait au cours de la tournée de 1977... (petit regret même si ça fait du bien de réentendre ce morceau)

Gégé

  • Invité
il y a 8 heures
« Réponse #15 le: il y a 8 heures »
Mon précédent message est un peu rapide ; je m'explique > Je remercie BlueBerry pour son lien vers YOUTUBE (le 13 février 2017 à 13:11) Roger Waters "Pigs 3 Different Ones" Mexico, October 2016 et regrette toutefois que le final ne soit pas comme celui que jouait Pink Floyd au cours de la tournée Animals de 77. Ça me paraît plus clair expliqué comme ça.
 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Nom :

E-mail (ne sera pas publié) :

La Terre est une petite _______ bleue (anti-spam débile...):
Message :

Navigation