Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 532 fois

Auteur Sujet: WET DREAM  (Lu 532 fois)

Vannire

  • Nouveau venu
  • **
  • Messages: 7
31 juillet 2017 à 16:30 M
« le: 31 juillet 2017 à 16:30 »
Bonjour les Floydiens,

J'aimerai connaitre votre avis sur le sujet de cet album > WET DREAM de Richard Wright.
Tout d'abord je ne m'intéressais pas à l'époque aux albums solos des Pink Floyd, le peu que j'avais écouté ne m'aidait pas à aimer ces albums. Puis un jour à force de regarder des lives sur Youtube, je tombe sur une vidéo nommé "Uncharted Waters", une compilation de deux albums solos de 1978 (David Gilmour > DAVID GILMOUR / Rick Wright > WET DREAM). J'écoutais cette compilation très souvent et je suis allé ensuite en écouter plus sur cet album de Gilmour. Très enchanté, j'ai écouté quelques semaines après celui de monsieur Wright et là mes oreilles ont fait BOOOOOOOOOOM. Quand on commence avec Mediteraneen C, qu'on continue sur des musiques très chill, très saxo.

J'ai vraiment ensuite commencé à m'intéresser à tout ce qui entourait cet album, aucun concert, très peu connu dans le monde du rock... Pourquoi?!?
Je ne comprend pas comment cet album est arrivé si bas alors qu'il est vraiment beau, doux, on peut ressentir toutes les émotions dedans et c'est ça que j'aime.

Donnez moi vos avis, je pourrai vous parler de cet album pendant des heures mais comment vous dire que déjà si je vous parlais rien que de Mediteraneen C, vous volerez au dessus des nuages.

Pour ceux qui n'ont jamais entendu l'album voici le lien youtube:

bruno graphic

  • Grapheur fou
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1226
    • bruno graphic
31 juillet 2017 à 18:11 M
« Réponse #1 le: 31 juillet 2017 à 18:11 »
Pour ma part, c'est un album que j'aime bien. Ce n'est probablement pas ce que Rick a fait de mieux si on le compare à Broken China, mais il a tout de même un petit côté "sympathique" et "simple" qui est très agréable. Rick a peut-être fait cet album comme une pause "décontractée" après l'enregistrement de Animal. Peut-être aussi pour "s'évader" quelque peu de l'ami Roger dont le caractère commençait à devenir pénible (il en va de même pour l'album solo de David, à la même période).
Et c'est vrai qu'on peut se poser la question du très peu d'intérêt qu'à suscité cet opus... :euh:
Pour en savoir un pichot plus sur lo gars http://bruno.dumen.pagesperso-orange.fr/

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7617
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
31 juillet 2017 à 20:55
« Réponse #2 le: 31 juillet 2017 à 20:55 »
Je vois "Wet Dream" comme un album sympa et sans prétention (la prétention n'a jamais été un trait marquant du caractère de Rick). Quand il est sorti, en 78, je l'ai vu un peu comme de la musique d'ascenseur, mais je confesse que j'étais plutôt sévère. Avec le temps, il se bonifie et on y trouve des pépites quie échappent à la première écoute.
Quant à son peu d'impact, je pense que c'est à mettre sur le compte de la réserve naturelle de Rick qui n'a jamais été un front-man, ce qui a beaucoup nui à la reconnaissance de son talent et de son travail au sein de Pink Floyd.
"Broken China" va plus fouiller dans les profondeurs de l'âme humaine, c'est certain.
Certains requins m'ont dit : "on va pas te manger,
Mais travaille ton crawl, ce sera plus prudent..."

Narrow Way

  • ...écoute les oiseaux de la nuit.
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 4363
  • forçat de la route (étroite?)
01 août 2017 à 18:52 M
« Réponse #3 le: 01 août 2017 à 18:52 »
Je t'approuve Blue quant à la notion sus-évoquée de musique d'ascenseur: tu as été sévère... En écoutant Identity juste après on peut plus justement relativiser sur cette dite-notion (oups va falloir que je modère la façon dont je m'exprime, il parait qu'elle fâche XD )

L'écoute reste effectivement sympathique, légère (au regard de la créativité Floydienne du moment), mais nécessaire, un peu comme Gilmour l'a fait avec son first album solo la même année...
 Une musique allégée, limite pop soundlike, mais garante de l'identité créatrice et musicale de son auteur. Pour Moi, Wet Dreams est une signature, une simple et sobre preuve de l'existence de Wright dans son art, et il en avait bien besoin en ces années sombres pour lui...
"I like to think oysters transcend national bareers."

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7617
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
02 août 2017 à 21:44
« Réponse #4 le: 02 août 2017 à 21:44 »
Il est vrai que pour moi, qui ai vécu sa sortie en temps réel, sa légèreté contraste singulièrement avec la production récente du Floyd (Animals), et encore plus, mais je ne le savais évidemment pas, avec la production suivante (The Wall).
On peut vraisemblablement voir en Wet Dream une bouffé d'oxygène pour Rick à un moment assez difficile de sa vie (problèmes avec les coke, dans son couple, dans ses relations avec le groupe et Wawa en particulier).
 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Nom :

E-mail (ne sera pas publié) :

Les poissons font pipi dans la ___ (anti-spam débile...):
Message :

Navigation