Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 671 fois

Auteur Sujet: 1969-2019 : il y a 50 ans : MORE  (Lu 671 fois)

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7914
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
05 janvier 2019 à 12:13
« le: 05 janvier 2019 à 12:13 »
50 ans après sa sortie, quel est votre sentiment sur cet album ?
Certains requins m'ont dit : "on va pas te manger,
Mais travaille ton crawl, ce sera plus prudent..."

martin

  • ...dîne.
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 107
05 janvier 2019 à 15:10
« Réponse #1 le: 05 janvier 2019 à 15:10 »
Salut à tous et bonne année, je n'interviens pas souvent ces temps-ci (la retraite est pleine de surprises pas toujours bonnes et qui occupent pas mal) mais je vous lis quotidiennement.
Pour More, c'est curieusement un des albums (avec Meddle et Atom Heart Mother) que j'écoute toujours avec le même plaisir. Je trouve que le côté "planant" du Floyd y est vraiment présent et le format court de la plupart des titres permet une variété d'écoute agréable. Main theme reste d'ailleurs un de mes titres préférés dans l'œuvre du groupe.

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7914
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
06 janvier 2019 à 14:48
« Réponse #2 le: 06 janvier 2019 à 14:48 »
Je suis assez d'accord avec toi : c'est dans More que se trouve le plus ce fameux "son planant" qui a caractérisé PF à cette époque, et notamment en public. Pas mal de pièces qui n'ont été jouées qu'en public, comme "Moonhead", auraient bien mérité de figurer sur cet album.

Phegos21

  • Psychanalyste
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1926
  • Live dreams is end. Dream life a journey
10 janvier 2019 à 18:47
« Réponse #3 le: 10 janvier 2019 à 18:47 »
Alors je crois que je l'avais déjà dit mais pour moi More est un album de transition entre la période psychédélique avec TPATGOD et ASOS pour aller vers du progressif que seront les albums WYWH et Animals.

Mais paradoxalement, cette transition est finalement ce qui caractérise le plus PF, c'est pas les morceaux les plus géniaux ou les plus impressionnants mais ils sont à la base de tout ce que fera PF par la suite (sans compter TFC et AMLOR qui sont un peu à part)
Ce sont toujours les mauvaises nouvelles qui arrivent en premier... Je ne suis jamais en retard

martin

  • ...dîne.
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 107
12 janvier 2019 à 17:17
« Réponse #4 le: 12 janvier 2019 à 17:17 »
Je me demande toujours pourquoi le Floyd n'a pas utilisé davantage Main Theme en live...??? C'est un titre qui se prête merveilleusement à l'impro comme ils l'ont fait avec STCFTHOTS ou autres, en plus pas de voix donc toute liberté aux instrumentistes comme Rick et David. Dommage en tout cas, car c'est vraiment (à mon humble avis) un des meilleurs titres du Floyd à cette époque.

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7914
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
13 janvier 2019 à 16:55
« Réponse #5 le: 13 janvier 2019 à 16:55 »
Je suis tout à fait d'accord avec toi, Martin. Les enregistrements live du thème de More sont rares, il doit y en avoir 3 ou 4 tout au plus, dont un à Paris au théâtre des Champs-Élysées le 23 janvier 1970. Et c'est bien dommage car comme tu dis, c'est un morceau qui se prête bien aux impros.
En live, de cet album, ils joueront surtout "Green Is The Colour" (le plus souvent suivi de "Careful With...") et "Cymbaline". On peut y ajouter "Quicksilver" repris sous le titre "Sleep" dans la suite "The Man", où figure également "Cymbaline" sous le titre "Nightmare" alors que "Green Is The Colour" servira d'intro à l'autre suite, "The Journey", sous le titre "The Beginning". J'allais oublier le "More Blues" qui sera joué de temps en temps. Mais bon, c'est un blues, donc une forme de morceau très courante et pas spécialement personnalisée.
Dommage qu'il ait fallu attendre 2018 et les concerts de Nick (que nous remercions au passage) pour avoir une version live de "The Nile Song".

bruno graphic

  • Grapheur fou
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1307
    • bruno graphic
13 janvier 2019 à 18:18
« Réponse #6 le: 13 janvier 2019 à 18:18 »
Ah, The Nile Song, encore un témoignage de l'innovation du Floyd, au côté des Beatles et des Who, entre autre. Imaginez la chose, du Hardrock avant l'heure !

Sinon, je considère encore aujourd'hui More comme faisant parti des 3 albums un peu à part dans la discographie du groupe, avec Obscured By Cloud et The Endless River. Et il m'est toujours aussi sympathique, bien que je lui préférerais Obscured, dans la même catégorie (musique de film).
Pour en savoir un pichot plus sur lo gars http://bruno.dumen.pagesperso-orange.fr/

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7914
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
15 janvier 2019 à 18:22
« Réponse #7 le: 15 janvier 2019 à 18:22 »
Perso, je trouve que More et Obscured By Clouds sont très différents. Les compos,le son (apport du VCS3), les climats sont très différents. En seulement 3 ans, le groupe avait complètement renouvelé son son.

bruno graphic

  • Grapheur fou
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1307
    • bruno graphic
19 janvier 2019 à 18:33
« Réponse #8 le: 19 janvier 2019 à 18:33 »
Oui, c'est exact. D'ailleurs, en étudiant la discographie du groupe, ce constat s'applique pour l'ensemble des albums, tant au niveau des visuels que de la musique. Saucerful est assez différent de Piper, More est lui assez différent de Saucerful, tout comme Ummagumma et ainsi de suite. Le seul opus qui me semble très proche de son prédécesseur, c'est The Final Cut qui me fait penser énormément à The Wall. Et pour cause lorsqu'on sait que certains morceaux étaient à l'origine destinés pour ce dernier. Il y a aussi le tout dernier The Endless River qui rappelle beaucoup ce qu'ils ont fait dans le passé, mais là, c'est totalement assumé.

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7914
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Histoire et Patrimoine des Rivières et Canaux
20 janvier 2019 à 12:19
« Réponse #9 le: 20 janvier 2019 à 12:19 »
Oui, "The Final Cut" m'a toujours semblé avoir été fait à partir des chutes et rebuts de "The Wall". D'où le peu d'intérêt que je lui manifeste.
En, plus, l'absence de Rick...

roger keith

  • Eléphembre effervescent
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 5378
    • Yohann Cwikla Music
30 janvier 2019 à 10:15
« Réponse #10 le: 30 janvier 2019 à 10:15 »
C'est un album du groupe que j'apprécie beaucoup  pour sa simplicité. Il s'écoute facilement sans être inintéressant et dégage une ambiance positive agréable.
Mention spéciale pour les versions live de certains morceaux et j'ai hâte d'en découvrir l'été prochain.

Narrow Way

  • ...écoute les oiseaux de la nuit.
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 4421
  • forçat de la route (étroite?)
13 février 2019 à 01:17
« Réponse #11 le: 13 février 2019 à 01:17 »
Aaah, l'album avec lequel j'ai découvert Pink Floyd <3
"I like to think oysters transcend national bareers."

Kermit

  • Frog Prince
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 272
13 mars 2019 à 10:24
« Réponse #12 le: 13 mars 2019 à 10:24 »
Main Theme, Cymbaline et Cirrus Minor figurent parmi les titres du Floyd qui me procurent le plus de sensations positives. Avec Grantchester Meadows, dans la même veine, paru la même année. Visiblement Houellebecq partage mon opinion (il cite ce titre dans son dernier roman, même s'il croit se souvenir erronément qu'il se trouve sur "l'album à la vache"). J'adore écouter ces morceaux folk planant le printemps seul dans la nature. Ils m'apaisent et m'ouvrent à des sentiments élégiaques si je suis dans le bon mood.
 

Navigation