Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Lu 17991 fois

Auteur Sujet: Discographie commentée  (Lu 17991 fois)

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7942
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Animène et Miranda, échappées roannaises
20 décembre 2008 à 13:46
« Réponse #40 le: 20 décembre 2008 à 13:46 »
"The wall on which the prophets wrote is cracking at the seems..."

Ben moi non plus, aucune similitude ne m'a sauté aux oreilles. Sinon qu'en effet, ce sont deux magnifiques compositions.
I would have liked to be this
jewish
canadian
poet
who sings Love and its meanders so well.
But by this time I would be dead,
And I would never have
met,
known,
and, above all, loved
You.
So too bad if I'm not this
jewish,
canadian,
poet
It's all right.

Mnzaou

  • Pull marine
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1548
20 décembre 2008 à 14:53
« Réponse #41 le: 20 décembre 2008 à 14:53 »
Bon, ben, il ne me reste plus qu'à changer de marque de whisky.  :(
Bonzi Bonzi. Niam diboutou sa ka moudou matsi (Nzille)

H2O

  • Metalchimiste
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 355
31 mai 2009 à 16:35 M
« Réponse #42 le: 31 mai 2009 à 16:35 »
Après avoir réécouté la discographie entière je me lance dans l'exercice.

The Piper At The Gates Of Down :coeur:

Un premier album extraordinaire. Impossible d'en faire le tour en quelques mots mais essayons. A la fois éthéré et violent (pour l'époque), c'est le disque de tout les contrastes : comment voir le moindre point commun entre Interstellar Overdrive et Bike? C'est le bébé de Barrett mais l'album est dominé par les claviers de Wright. La chanson de Waters n'est pas du tout le point faible de l'album comme beaucoup aiment à le dire. Ce n'est pas mon disque préféré du Floyd mais il arrive en bonne place.

A Saucerful of Secret

Un album a l'image du groupe de l'époque : bancal. Les tentatives de Wright pour singer Barrett sur Remember a Day et See-Saw sont assez pathétiques. Sans les bootlegs il serait difficile de ne pas considérer le morceau-titre comme une vaste fumisterie. Les réussites sont par contre aussi grandes que les échecs sont complets. Let There Be More Light est peut-être le morceau ultime de space-rock. Set The Control for The Heart of The Sun est totalement tripant. Le Corporal Clegg de Waters est franchement amusant et la dernière piste, Jugband Blues, est incroyablement triste et même assez nihiliste. Un disque dont on passe une bonne moitié mais qui est nécessaire pour ses pépites.

Ummagumma

L'un des pires du groupe. La partie studio est une calamité où, à part le Grantchester Meadows de Waters, agréable mais démesurément long, rien ne surnage. Seules quelques secondes par-ci ou par-là (notamment chez Gilmour) valent le coup d'oreille. Le live est bien meilleur et même indispensable pour qui n'a pas de bootlegs, pour les autres autant dire que le Floyd ne se foule pas trop, surtout au niveau de la production. En bref, oubliez le studio et gardez le live pour quelques soirées enfumées, mais ne vous attendez pas à grand-chose de génial.

More :coeur:

More est un bijoux, désespérément ignoré. C'est très simple la plupart des morceaux sont à la fois accessibles et recherchés. Le proto-grunge The Nile Song et son pendant instrumental sont des méconnus parmi les pionniers du hard, et pourtant ! Que dire de Cymbaline, si ce n'est qu'il s'agit d'un morceaux floydien typique. La seconde face est honnêtement plus faible, notamment A Spanish Piece franchement mauvaise. A redécouvrir.

Atom Heart Mother

A nouveau un album bancal. Le morceau titre est très bon, mélangeant le néo-classicisme d'un orchestre et d'un chœur au blues de la guitare de Gilmour. Cet album semble d'ailleurs être celui de la reconnaissance définitive de Gilmour puisqu'il signe le second meilleur titre de l'album : Fat Old Sun. Si If est sympathique le reste est malheureusement affligeant : Summer 68' et Alan's Psychedelic Breakfast n'ont aucunes espèces de qualités. Un album de plus haute ambition que précédemment, qui charrie tout de même une deuxième face presque entièrement dénuée d'intérêts, sauf Fat Old Sun.   

Meddle :coeur:

Quasiment le frère jumeau de Atom Heart Mother. Echoes est un rêve, je dirais même un fantasme pour tout amateur de rock progressif. Majestueux, fluide, parfaitement exécuté, le morceau est le sommet artistique du Floyd à l'époque de sa sortie. One of These Days est tout aussi bon dans un autre style. Le reste souffre du même syndrome que AHM : nullité absolue. On atteins même les bas-fond sur ce qui reste le pire du pire de Pink Floyd : Seamus. Tout simplement insupportable. Le disque est un peu meilleur que le précédent, il n'aurait contenu que One of These Days et Echoes il aurait été parfait, le remplissage était inutile.

Obscured By Clouds

Souvent oublié, de la même façon que More. C'est finalement un album de guitare, Gilmour y domine nettement Wright. Beaucoup plus rock'n'roll que les autres albums, ce disque est ma foi fort sympathique et beaucoup plus régulier que les autres. Bien sûr cela veut dire qu'il n'y a pas grand-chose à jeter, mais aussi qu'il n'y a pas grand chose qui reste après l'écoute non plus. Dans ce sens, l'album est plutôt mineur dans la discographie floydienne. 

Dark Side of The Moon :coeur: :coeur:

Le disque coule si bien que l'on ne se rend même plus compte du temps qui passe. Gilmour y pose de superbes solos (Time, Money), Wright y écrit son sommet (The Great Gig In The Sky), Waters propose enfin des paroles dignes de se nom. Le riff de Money est tout simplement excellent même si le morceau en lui même n'est finalement qu'un honnête hard-rock. Le groupe y expérimente pour la dernière fois dans On The Run, très bel essai. La production est splendide, bien meilleure que ce que le groupe avait proposé jusqu'ici. Indispensable a tout ce qui possède une oreille.

Wish You Were Here :coeur:

On aurait pus croire à un retour des mauvaises habitudes du groupe : un long morceau génial et quelques titres de remplissages. Heureusement il n'en est rien. Shine On You Crazy Diamonds est peut-être meilleur qu'Echoes même si, à ce niveau de la stratosphère, difficile d'avoir les idées claires. Certes, une fois encore les autres titres sont moins bons, mais ils sont tous intéressants. Le morceau éponyme surprend par sa simplicité acoustique, c'est un retour (en beaucoup plus réussi) de If et de  Grantchester Meadows. Welcome To The Machine a une ambiance d'une force indéniable. Enfin, Have a Cigar est la moins bonne pièce de l'album mais reste une belle chanson. L'album est un peu moins bon que le précédent mais pas de beaucoup.

Animals  :coeur: :coeur:

L'album où Pink Floyd prend toutes ses qualités et les mélanges. Premièrement leur capacité à créer des ambiances, deuxièmement leur capacité a créer de longues pièces qui ne soient pas ennuyeuses, et troisièmement les talents de Gilmour et de Wright pour s'individualiser au bon moment. Wright qui signe ici les introductions des morceaux et quelques superbes solos tout au long de l'album. Gilmour qui chante mieux qu'il ne l'a jamais fait et qui fait pleurer sa guitare. Waters enfin, qui nous livre un concept qui n'est pas fumeux et qui ne prend pas le pas sur la musique. Ses parties de chant sont très bonnes aussi. L'album est le plus violent du Floyd à l'époque, en réaction à la vague Punk. Le meilleur, pas une seconde n'est inutile.

The Wall

Un disque un peu particulier pour moi puisque c'est mon premier album. Le niveau du Floyd n'a pas baissé depuis Animals mais Waters a eu l'idée saugrenue d'en faire un double album. Ah! si on avait évité Brings The Boys Back Home, Vera, Young Lust et tout ces intermèdes acoustiques que Waters nous a offert, on aurait eu un disque presque aussi bon que le précédent . Car avec le parodique In The Flesh, nous sommes dans la droite ligne de Pigs. Que dire de la trilogie Another Brick In The Wall si ce n'est qu'elle est très bonne? Comfortably Numb est une des plus grande chanson du groupe. Le quasi disco Run Like Hell est aussi rageur que Hey You est touchante. Bon album donc mais peu de place accordé à Wright ce qui se ressent : l'album est très sec.

The Final Cut

Pas si mauvais que ça finalement. Bien sûr c'est très Watersien : Wright n'est plus là, Gilmour est bridé (à peine un solo par-ci par-là) et Mason n'a jamais eu beaucoup d'influence. C'est assez pleurnichard mais si on est dans le trip ça va. L'ajout sur la réédition de When The Tigers Broke Free est assez pertinente, bien dans le ton. Mais c'est du Waters, on peut facilement s'ennuyer. L'album est assez mineur dans la discographie du Floyd.

A Momentary Lapse of Reason  :lol:

Ummagumma était horrible mais avait le mérite de proposer une démarche. Ici il n'y a rien. Rien au niveau des compositions, rien au niveau de l'interprétation, etc, … Ah si, il y a bien quelque chose : une production 80' affreuse. Seule deux chansons parviennent (tout de même difficilement) à retenir l'attention : Sorrow (une espèce de sous-Comfortably Numb), et Learning To Fly qui n'est bonne que par contraste avec le reste. Un disque pour les collectionneurs c'est tout.

Delicate Sound Of Thunder

Premier live depuis Ummagumma. Cinq morceaux de AMLOR à jeter et Shine On est malheureusement amputée de moitié mais le reste est correctement reproduis. La qualité d'enregistrement est très bonne. Soyons honnête c'est plus un enregistrement de Gilmour qu'un live de Pink Floyd étant donné qu'on entent quasiment que lui. Un concert finalement bien moyen, assez mou du genou et avec une set-list bancale.

Division Bell

Le petit frère de AMLOR. Beaucoup de défauts ont été corrigés, à commencer par la production qui oublie les années 80, ensuite l'interprétation est plus énergique. Malheureusement les compositions sont pour la plupart toujours aussi pitoyables. Pour la plupart car il y a tout de même trois très bonnes pistes, dignes de Pink Floyd. La première est Marooned, un instrumental atmosphérique mené par Gilmour. La seconde est Wearing The Inside Out, de Wright qui s'est enfin réveillé. Le morceau est idéalement placé, au milieu de l'album, pour respirer (mais il est tout de même un peu long). Et enfin High Hopes, qui est une de mes chansons préférées. Un album qui aurait pu annoncer une renaissance mais qui restera comme le dernier du Floyd, dispensable mais pas sans intérêts.

Pulse

Super, un live identique à Delicate Sound Of Thunder! Pas tout a fait tout de même puisque Dark Side y est joué en entier. Cette version est, et c'est bien dommage, en tout point inférieure à celle du studio. Le premier des deux cd possède ses bons moments, notamment High Hopes et un surprenant Astronomy Dominé (surprenant par sa présence car interprété assez fidèlement). Le vrai bijou de ce concert est la version orgasmique de Comfortably Numb. Totalement jouissif, le solo de fin est un pur moment de grâce de David Gilmour, possédé. Hey You se laisse écouter, de même que Another Brick In The Wall, part II. Mieux que Delicate.

Is There Anybody Out There ? :coeur:

Le live de Pink Floyd, le vrai, le bon, le chaud. Il aura fallut attendre les années 2000. Enfin ne boudons pas notre plaisir. Bien sûr il n'y a que The Wall, mais bon on ferra avec. Autant le dire tout de suite, l'album est transcendé. Les passages rajoutés sont bons (What Shall We Do Now?, The Last Few Bricks) et les mauvais morceau du studio, s'ils restent mauvais (il ne faut pas rêver non plus) deviennent écoutables. Le seul risque à se procurer cet album est de remiser la version studio au placard.

vegetable man

  • Lockwood & Ponty Redux
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 298
  • .
31 mai 2009 à 17:15
« Réponse #43 le: 31 mai 2009 à 17:15 »
Si If est sympathique le reste est malheureusement affligeant : Summer 68' et Alan's Psychedelic Breakfast n'ont aucunes espèces de qualités.   

Je veux pas perdre mon temps à débattre là-dessus, mais c'est consternant de lire des trucs pareils. Ne pas aimer est une chose, dire que c'est affligeant et sans qualité...Summer 68' est 20 fois au-dessus de If par ailleurs, et je ne dis pas ça par anti-Wateurisme ou que sais-je d'autre.

H2O

  • Metalchimiste
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 355
31 mai 2009 à 17:30
« Réponse #44 le: 31 mai 2009 à 17:30 »
Du calme, c'est juste un jugement. Quand il est écrit "c'est nul", il faut lire "je pense que c'est nul". Je ne l'ai pas redit à chaque fois parce que c'est trop lourd.

Sinon ce morceau m'a toujours gonflé. Je crois même que je ne l'ai écouté que trois fois (la première fois lorsque j'ai eu l'album, une autre fois parce que j'ai eu la flemme de me lever et la troisième pour le post précédent)

Wulfnoth

  • Alburostre microgonadoclaste voire un tantinet coprexakribadzinomane
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1585
  • a million dreams, a million scars
    • Defecting Grey
31 mai 2009 à 19:28 M
« Réponse #45 le: 31 mai 2009 à 19:28 »
Moi, je persiste à dire que Alan's Psychedelic Breakfast est gravement sous-estimée (ou du moins incomprise), mais c'est juste moi. :)
C'est facile quand tu es gros au Japon.

InTheFlesh

  • Membre bien en chair
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 801
  • pi4niste... guit4riste...
31 mai 2009 à 20:29
« Réponse #46 le: 31 mai 2009 à 20:29 »
summer 68' est une de mes préférés d'atom heart mother (album), elle reste dans la continuité d'atom heart (song), qui elle même pour moi est, avec echoes, au summum de la création de floyd.
charade you are!

H2O

  • Metalchimiste
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 355
31 mai 2009 à 20:56
« Réponse #47 le: 31 mai 2009 à 20:56 »
Summer 68' fait vraiment Beatles du pauvre avec son piano un peu niais et ses harmonies vocales à la ramasse.

Highway_Chile

  • Voodoo Star
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 310
31 mai 2009 à 21:08
« Réponse #48 le: 31 mai 2009 à 21:08 »
Sans être un chef-d'œuvre, Summer 68' est bien sympathique non ?
En tout cas moi jl'aime bien, c'est l'essentiel  XD

Sur Obscured By Clouds, tu n'as pas cité Wot's The Deal et surtout Stay, qui est une de mes chanson préférée, je suis pas le seul a l'aimer quand même?

Et Wish You Were Here... Have A Cigar nomdidiou !! Personnellement je n'aime pas Welcome to the Machine, et c'est bien la seule sur cet album! Je lui aurais mis  :coeur: :coeur: moi ^^

C'est vrai que AMLOR est à chier pas terrible, mais c'est lui qui annonce la mini résuréction du Floyd, c'est vrai que Learning To Fly est sympa mais le reste ... c'est très "kitch" on va dire.

Bon là je sens que je vais me faire taper sur les doigts par tout le monde ...
Pulse...
Comfortably Numb...
...
J'aime pas ...
Trop Lent à mon goût.
Je préfère la version de DSOT ou de Gdansk à choisir, le solo est tout aussi long ne vous inquiétez pas  :fier:

InTheFlesh

  • Membre bien en chair
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 801
  • pi4niste... guit4riste...
31 mai 2009 à 21:33
« Réponse #49 le: 31 mai 2009 à 21:33 »
Je vous trouve méchants avec AMLOR. je le trouve pas si mal.
C'est clair qu'à coté de WYWH... mais bon, sorrow, learning to fly, ont the turning away, terminal frost. Ces chansons m'on marqué tout de même.

Quant à pulse...  :note:

H2O

  • Metalchimiste
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 355
31 mai 2009 à 22:29
« Réponse #50 le: 31 mai 2009 à 22:29 »
Comme je l'ai dis avant, je pense que PULSE a ses bons côtés.

Ses problèmes sont :
1)Trop de morceaux de Division Bell (et pas les bons en plus, à part High Hopes) et de AMLOR
2)Dark Side. Bonne idée de le jouer en live mais là il est à la fois trop fidèle et un peu poussif. Du coup quel est l'intérêt?

Mais n'oublions tout de même pas (en plus de ce que j'ai déjà dis) un Astronomy Dominé fidèle et avec une production 90', c'est toujours ça de pris.

Sinon un concert de PF des 90', c'est beaucoup mieux avec les images, il passe d'ailleurs plutôt bien en DVD.

Keep Talking

  • Garde la parole...
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 233
01 juin 2009 à 08:54
« Réponse #51 le: 01 juin 2009 à 08:54 »
summer 68' est une de mes préférés d'atom heart mother (album), elle reste dans la continuité d'atom heart (song), qui elle même pour moi est, avec echoes, au summum de la création de floyd.


Je suis tout à fait d'accord avec toi, bien que je n'ai pas ressenti de continuité particulière, (mes sens ne sont pas assez travaillés XD )
It doesn't have to be like this
All we need to do is make sure we keep talking

On the turning away

  • Comtois momentanément déraisonnable
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 375
  • "La haine aveugle n'est pas sourde" (Desproges)
01 juin 2009 à 18:51
« Réponse #52 le: 01 juin 2009 à 18:51 »
Je suis tout à fait d'accord avec toi, bien que je n'ai pas ressenti de continuité particulière, (mes sens ne sont pas assez travaillés XD )

C'est incroyable que tu ne te rendes pas compte!!! Les mêmes mouvements et les mêmes changements de rythme: Summer 68 aurait pu être une partie de Atom Heart Mother (chanson) sans problème!
_"Ce n'est pas parce que je suis paranoïaque qu'ils ne sont pas tous après moi !" (Desproges)
_"Le rire n'est jamais gratuit : l'homme donne à pleurer mais prête à rire."

Keep Talking

  • Garde la parole...
  • (gros) Membre
  • ****
  • Messages: 233
04 juin 2009 à 00:28
« Réponse #53 le: 04 juin 2009 à 00:28 »
Je m'explique pour le manque de perception de ma part: Je n'ai ni l'oreille trop musicale, ni l'âme du musicos...

:/


Sinon j'aime quand même ce morceau pour l'ambiance qu'il dégage.

Blue-Berry

  • Paléo-Modérator (Trad : vieux con pontifiant)
  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 7942
  • Pick-a-boo, pick-a-boo, little earth...
    • Animène et Miranda, échappées roannaises
04 juin 2009 à 22:15
« Réponse #54 le: 04 juin 2009 à 22:15 »
Pour moi, "Summer 68", s'il n'atteint pas des sommets de génie, est une friandise bien sympathique qui distrait agréablement après le cistercien "If" que je ne rejette pas plus : j'aime son côté Léonard Cohen.
Fat Old Sun est un très beau morceau aux harmonies riches (même si les paroles, ben...bah...).
Seul le casse-croûte matinal d'Alan me reste un peu sur l'estomac. Enfin plutôt le contraire : ildégage trop de vacuité à mon goût, et s'assimile trop à de la musique d'ascenseur. Trop lisse, trop "easy listening"...

ZeZapatiste

  • Le mec le plus génial de tout le gratin dauphinois
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 3370
  • Yabadabadoo
    • My face de bouc !
05 juin 2009 à 12:22
« Réponse #55 le: 05 juin 2009 à 12:22 »
Summer 68, Paintbox, See-Saw, Remember a Day, ce sont typiquement les petites chanson Wrightesque que j'adore dans Pink Floyd ! C'est frais, pas prise de tête, avec une production nulle, ça me détend personnellement
Let the sun shine in

Wulfnoth

  • Alburostre microgonadoclaste voire un tantinet coprexakribadzinomane
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 1585
  • a million dreams, a million scars
    • Defecting Grey
05 juin 2009 à 12:31
« Réponse #56 le: 05 juin 2009 à 12:31 »
Dire qu'on part en cahouète ici et qu'on n'a toujours pas de sujet dédié à Atom Heart Mother...

Walmour

  • Dieu me tripote
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 2008
    • Walmusic
05 juin 2009 à 12:38
« Réponse #57 le: 05 juin 2009 à 12:38 »
Citer
Meddle :coeur:

Quasiment le frère jumeau de Atom Heart Mother. Echoes est un rêve, je dirais même un fantasme pour tout amateur de rock progressif. Majestueux, fluide, parfaitement exécuté, le morceau est le sommet artistique du Floyd à l'époque de sa sortie. One of These Days est tout aussi bon dans un autre style. Le reste souffre du même syndrome que AHM : nullité absolue. On atteins même les bas-fond sur ce qui reste le pire du pire de Pink Floyd : Seamus. Tout simplement insupportable. Le disque est un peu meilleur que le précédent, il n'aurait contenu que One of These Days et Echoes il aurait été parfait, le remplissage était inutile.
Salut, H20, une nouvelle fois je ne suis pas d'accord avec toi.  :cigarette:

Effectivement, Meddle est construit sur le modele d'Atom Heart Mother, mais il est pour moi de bien meilleure qualité.
Comparons déjà les deux pieces maitresses : Echoes ecrase facilement Atom Heart Mother, selon moi. Un morceau qui atteint la perfection (le chef d'oeuvre de Pink Floyd), contre un morceau interressant, original mais qui comporte de nombreuses faiblesses.
One Of these days est effectivement excellent, quel morceau d'Atom Heart Mother possède sa qualité ? J'en vois pas.  :euh:
Et c'est surtout sur le reste de l'album que je ne suis pas d'accord. Pillow Of Winds est un très bon morceau de Pink Floyd, San Tropez et Seamus sont deux amuses - gueules, bien venu avec Echoes.
Bref, Meddle est très bon, alors qu'Atom Heart Mother est seulement moyen.

InTheFlesh

  • Membre bien en chair
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 801
  • pi4niste... guit4riste...
05 juin 2009 à 18:57
« Réponse #58 le: 05 juin 2009 à 18:57 »
Comparons déjà les deux pieces maitresses : Echoes ecrase facilement Atom Heart Mother, selon moi.

Aïe, là, c'est moi qui suis pas d'accord  j'ai réussi à faire une overdose d'echoes, alors qu'atom heart...
jamais je ne m'en lasserais.
La construction même du morceau atteint la perfection du floyd : j'aime le fait d'agresser les oreilles avec des assonances puis retomber sur les harmonies agréable de ce morceau.

(au passage, comme on parle de plagiat en ce moment, si vous trouvez un enregistrement du fantôme de l'opéra, (en classique) écoutez, et vous remarquerez les limites d'echoes)

fouge

  • Docteur ès-vinyles (expertises et conseils)
  • Squatteur de Seedfloyd
  • *****
  • Messages: 606
  • Cabinet d'expertise Fouge & Fouge à votre service
05 juin 2009 à 23:08
« Réponse #59 le: 05 juin 2009 à 23:08 »
Ron Geesin a fait beaucoup (d'après lui) pour faire d'Atom heart mother ce morceau génial .
 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.
Nom :

E-mail (ne sera pas publié) :

Quel animal figure sur la pochette d'Atom Heart Mother ? (anti-spam débile...):
Message :

Navigation