The Piper at the Gates of Dawn - édition vinyle francaise originale...

Démarré par moptop66, 11 Septembre 2007 à 10:36

moptop66

Salut a tous

Ce post s'adresse a tous ceux qui ont les vinyles du floyd dans leur collection...
Je viens de remarquer qu'il existe une variante de la rondelle verte de Piper (donc l'édition stereo francaise originale).

En effet, la copie que je possede mentionne "Stéréo" en petit...



et je viens de découvrir qu'il existait également cette variante avec le stéréo en gros



Quelqu'un sait il quel pressage est antérieur a l'autre ? sachant que les numéros de matrice sont identiques en tous points...

thanx
When the sun will fall in the evening will he remember the lesson i gave him ?

Blue-Berry

Je ne serais pas très étonné que celui avec "Stéréo" en gros soit antérieur à l'autre, pour une question d'accroche publicitaire.
J'ai un autre pressage, anglais, que j'ai acheté à Londres en 1972. La rondelle est encore un peu différente, et le dos de la pochette, aulieu d'être gris (avec le dessin d Barrett en noir), est blanc.
I would have liked to be this
jewish
canadian
poet
who sings Love and its meanders so well.
But by this time I would be dead,
And I would never have
met,
known,
and, above all, loved
You.
So too bad if I'm not this
jewish,
canadian,
poet
It's all right.

moptop66

oui c'est probablement le cas, je pense la meme chose. J'aimerai savoir si quelqu'un possède l'édition avec le "stéréo" en gros.. ou une variante que je ne connaitrais pas... Il est aussi interessant de noter que la france, contrairement a l'angleterre, n'a pas publié a l'époque de version "mono" de l'album...Dommage !
When the sun will fall in the evening will he remember the lesson i gave him ?

RickFloyd

Quel est donc cet intérêt soudain, voire cette monopolisation de l'attention générale que cet album, pourtant quelconque, soulève donc chez vous? :euh:
« Ňous trouvoήs beau ce qui ήous est assez iлdifférent pour ʼnous permettre de voir ce que лous vouloήs à la place. ». - Boris Viaň ^^
"Elvis a libéré les corps alors que Dylan a libéré les esprits..." - Bruce Springsteen

Shakey

Citation de: RickFloydcet album, pourtant quelconque, soulève donc chez vous? :euh:
Si il n'aurait pas existé , tu ne serais pas entrain de parler de Pink Floyd ici :) .
Cette album est géant , il mérite que l'ont y prête attention !!!!

RickFloyd

Ah d'accord... On le sacralise parce que c'est le premier? bizarre... :/ Il est pourtant nettement moins bon que le suivant (que je suis d'ailleurs en train d'écouter), et il ne déterminera en rien le style définitif de Pink Floyd. C'est un album sans suite qui ne contient de "géant" qu'Astronomy Domine. Le reste c'est de la musique de fête forraine pour délirer trois quatre fois dessus après un pétard.
« Ňous trouvoήs beau ce qui ήous est assez iлdifférent pour ʼnous permettre de voir ce que лous vouloήs à la place. ». - Boris Viaň ^^
"Elvis a libéré les corps alors que Dylan a libéré les esprits..." - Bruce Springsteen

Alistair

Citation de: RickFloydAh d'accord... On le sacralise parce que c'est le premier? bizarre... :/ Il est pourtant nettement moins bon que le suivant (que je suis d'ailleurs en train d'écouter), et il ne déterminera en rien le style définitif de Pink Floyd. C'est un album sans suite qui ne contient de "géant" qu'Astronomy Domine. Le reste c'est de la musique de fête forraine pour délirer trois quatre fois dessus après un pétard.
L'approche personnelle ne permet pas de définir la place objective d'un disque. Pour cela, il faut remettre une œuvre en perspective dans son époque et son contexte, et de ce point de vue « The Piper at the gates of dawn » est le disque le plus important qu'ait fait Pink Floyd, parce que son influence est à elle seule plus significative que tout le reste de sa discographie.

Je le trouve nettement au dessus de ce qui va suivre (à une ou deux exceptions), parce que pour la première et la dernière fois, la musique de Pink Floyd ouvre les oreilles plutôt qu'elle ne les flatte. Ce que tu appelles « géant » correspond peut-être à cet aspect spectaculaire et grand public dont le groupe se fera le spécialiste ensuite, et que personnellement, je n'aime pas.

RickFloyd

Tu peux me dire en quoi t'es plus objectif que moi, là-dessus, Alistair? Quand tu dis que ça (t')ouvre les oreilles plutôt que de (te) les flatter?
Il reste tout de même une partie de ma question qui n'a pas été traitée : Pourquoi cet engouement soudain pour cet album... Avant on ne parlait que de Dark Side, là c'est Piper depuis un mois et demi... C'est son anniversaire qui vous fait cet effet-là, ou quoi? :P

PS : Pour "géant", c'est le mot qu'a employé Shakey, et que j'ai repris ;)
« Ňous trouvoήs beau ce qui ήous est assez iлdifférent pour ʼnous permettre de voir ce que лous vouloήs à la place. ». - Boris Viaň ^^
"Elvis a libéré les corps alors que Dylan a libéré les esprits..." - Bruce Springsteen

Alistair

Citation de: RickFloydTu peux me dire en quoi t'es plus objectif que moi, là-dessus, Alistair? Quand tu dis que ça (t')ouvre les oreilles plutôt que de (te) les flatter?
« The piper at the gates of dawn » est en rupture avec son temps. Il est bien sûr marqué par des influences, mais ce qu'il propose est foncièrement neuf et sans antécédents clairement identifiables. Ce disque est porteur d'une nouveauté fulgurante dont les albums suivants seront dépourvus. Voila en quoi il contribua à ouvrir les oreilles et des portes au rock (au même titre que d'autres artistes).
Par la suite, Pink Floyd n'occupe plus la même place. Il devient un relais entre l'avant-garde (dont il ne fait pas partie) et le grand public. Sa musique rend accessibles des expérimentations déjà existantes. Ce rôle de vulgarisateur est aussi noble et indispensable que celui de défricheur, il faut même dire que Pink Floyd fut le plus génial des vulgarisateurs, mais plus jamais il ne fera bouger le rock comme il le fit avec son premier disque. Voilà pourquoi « Piper » revêt un caractère très particulier.

Citation de: RickFloydIl reste tout de même une partie de ma question qui n'a pas été traitée : Pourquoi cet engouement soudain pour cet album... Avant on ne parlait que de Dark Side, là c'est Piper depuis un mois et demi... C'est son anniversaire qui vous fait cet effet-là, ou quoi? :P
Je ne note pas d'engouement soudain. Le topic colle surtout à une actualité. Des disques novateurs et inclassables, il en sort régulièrement, pas besoin d'élever une statue à un seul d'entre eux, effectivement.

moptop66

Citation de: RickFloydQuel est donc cet intérêt soudain, voire cette monopolisation de l'attention générale que cet album, pourtant quelconque, soulève donc chez vous? :euh:
Le contenu de ma question n'avait rien a voir avec l'ennuyeux débat habituel du pour ou du contre ...mais bon puiqu'on en parle...
Pour ma part, j'écoute cet album depuis plus de 30 ans, il fait partie des incontournables de l'histoire du rock, c'est juste un fait. La technique guitaristique et l'inspiration de Syd sur Interstellar overdrive (musique de fête foraine ?????.) par exemple conduit le rock vers des directions jamais abordées jusqu'alors...
Enfin, si Piper est quelconque, j'imagine que "Sgt peppers", "Are you experienced" ou "Forever changes" ne sont pas non plus essentiels et que 1967 est une année ou il ne s'est rien passé musicalement, culturellement et sociologiquement....

Je respecte vos goûts cher Rickfloyd mais réveillez vous, l'intérêt pour cet album ne date pas d'il y a deux semaines...
When the sun will fall in the evening will he remember the lesson i gave him ?

CrazyDiamond

C'est vrai que "Piper" est un album essentiel, qui symbolise une époque, change la donne et ouvre une nouvelle voie à toute une génération de musiciens (parmi lesquels Soft Machine, Sweet Smoke et Can). S'il est par endroit marqué par "Sgt. Pepper" ("The Gnome" et surtout "Mathilda Mother"), il développe, avec "Interstellar Overdrive" et dans une moindre mesure "Astronomy Domine" et "Flaming", un univers riche et extrêmement personnel, riche en expérimentation, ce qui est un tour de force pour une époque encore encrée dans le psychedelisme "gentillet" et le rock'n'roll basique.
Et pour moi, "A Saucerful of Secrets", "Ummagumma", "Atom Heart Mother" et "More" découlent tous de près ou de loin de cet album. Une suite directe eût été une mauvaise idée. Qui parle de "In The Wake Of Poseidon" avant d'évoquer "In The Court" ? Au contraire, l'évolution réelle et parfaite qui s'étend de "Piper" à "Atom Heart" démontre un éventails des bases ("Arnold Layne" et "See Emily Play").
Qui plus est, c'est le meilleur album auquel Barrett ait pris part (sa contribution étant minime sur ASOS).
Un dictateur qui meurt... c'est une banque suisse qui ferme.

moptop66

Dites, on est pas un peu sortis du topic, la ??? Il y a un trés interessant débat ailleurs sur ce forum...et initialement, je voulais simplement avoir un avis des fans du floyd qui s'intéressent au vinyle en tant que tel.
When the sun will fall in the evening will he remember the lesson i gave him ?

Réponse Rapide

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Vérification:
Veuillez laisser ce champ vide:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image

Taper les lettres montrées dans l'image:
Dark Side of the ____ ? (anti-spam débile...):
Raccourcis : [ALT]+[S] pour soumettre/poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser