Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche


Répondre

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Titre:

IMPORTANT - pour poster une image, enregistrez-la d'abord sur votre ordinateur puis utilisez le lien ci-dessous.

Vérification:
Les poissons font pipi dans la ___ (anti-spam débile...):

Raccourcis : tapez [ALT]+[S] pour poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser


Résumé de la discussion

Posté par: Sylvain
« le: 02 juin 2011 à 10:41 »

Le live n' est pas complet, il manque : All along the watchtower, hey joe, red house, quasiment les meilleures versions de ces morceaux dans ce concert !!
Posté par: Highway_Chile
« le: 05 janvier 2010 à 20:10 »

Super Live, je l'ai DL et écouté d'une traite.
Je savais pas qu'il avait joué cette version de Room Full Of Mirrors et Straight Ahead !!! C'est Génial !!!
Posté par: floydsmoke
« le: 05 janvier 2010 à 11:17 »

C'est effetivement du grand Hendrix. En 70 il est encore plus au sommet de son art.
Petite précision quand même. Ce n'est pas un bootleg. C'est un enregistrrement tout ce qu'il y a de plus officiel qui fait partie d'un coffret "Stages" (4lives)que j'ai personnellement acheté en 1992.
Posté par: Antonin
« le: 31 décembre 2009 à 13:06 »

Voici un bootleg qui rivalise sérieusement avec le célèbre Live at Woodstock : Atlanta 70 revient sur la performance du trio Hendrix/Cox/Mitchell du 4 juillet 1970 donnée dans le cadre de l'Atlanta Pop Festival à Byron (en fait à plus de 140 km d'Atlanta). Enregistrée professionnellement, elle fut aussi filmée, mais avec une qualité d'image assez moyenne. La date a son importance : le triple album Woodstock était alors au sommet des charts, et il va sans dire que plus d'un spectateur espérait bien entendre une interprétation du fameux enchaînement de l'hymne américain avec Purple Haze en ce jour de fête nationale US.

C'est après une journée de fournaise que le trio se produira devant la foule la plus nombreuse de la carrière de Jimi, à ce stade tout du moins : le record sera battu à l'Ile de Wight. Outre la chaleur, l'humidité était de la partie : cela explique certains problèmes de justesse rencontrés ici, les instruments à cordes supportant mal l’humidité ainsi que les variations de température (Hendrix ne montera sur scène qu'après minuit). Le groupe rencontrera malheureusement d'autres soucis techniques plus gênants encore : il semble que la qualité des retours dont disposaient les musiciens sur scène était très insuffisante, le plus pénalisé étant Mitch Mitchell. Il fait ici les frais du niveau sonore extrême auquel Hendrix jouait, cela se traduisant par certains flottements rythmiques totalement inhabituels de sa part, allant même jusqu'à la perte du tempo. Sa capacité à retomber sur ses pieds alors qu'on pense qu'il a perdu la mesure, évoquée par Billy Cox en interview est ici mise à rude épreuve, même si l'intensité de ces flottements varie selon les titres.

En vous recommandant tout particulièrement les interpretations de Fire et Hear My Train A Comin'... C'est mon bootleg préféré d'Hendrix. :)



Titres

01. Fire
02. Lover Man
03. Spanish Castle Magic
04. Foxy Lady
05. Purple Haze 
06. Hear My Train A Comin'
07. Stone Free
08. Star Spangled Banner
09. Straight Ahead
10. Room Full Of Mirrors
11. Voodoo Child (Slight Return)

Téléchargement

[MU] Télécharger Atlanta 70 (MP3-128)

Navigation