Article pour les 30 ans de The Wall

Démarré par Meddler, 07 Septembre 2009 à 17:25

Meddler


roger keith


Wulfnoth

« Rien de bien folichon » ? Au contraire, je trouve que cet article a le mérite de poser les bonnes problématiques pour une analyse de The Wall ― qu'il n'y réponde pas au mieux, ensuite, c'est autre chose.
C'est facile quand tu es gros au Japon.

floydsmoke

Pour une fois je suis d'accord avec Wulfnoth. En dépis de quelques erreurs grossières sur l'histoire du groupe, il contient quelques phrases qui me semble très pertinentes :

Je cite :
"Si l'on perçoit un manque par rapport au Pink Floyd d'autrefois, ce n'est pas tant du strict point de vue de la qualité musicale qu'au niveau de la liberté accordée à l'auditeur de faire fonctionner son imagination". ..'The Wall' n'offre plus aussi aisément les outils d'une évasion. Son caractère explicite crée une rupture avec la posture essentielle du groupe. S'il invite l'auditeur à penser sa condition, il lui enlève ce qui semblait être l'invariant ontologique du groupe : un chemin esthétique et émancipé vers une interprétation onirique et originale du réel propre à stimuler l'inspiration. ..... Pour la musique, tant décriée, elle est à certains moments d'une grande beauté considérée indépendamment de la globalité de l'oeuvre des Floyd. ....The Wall reste dans l'absolu un album exceptionnel."
fin de citation.

Je partage totalement cet avis. Etant depuis toujours plus sensible à la musique du Floyd qu'aux paroles des titres, je déplore moi aussi les longues plages où le chant et les textes prédominent, et qui peuvent sembler un peu longuettes, mais c'est aussi ce qui fait de The Wall sa caractéristique de concept album très cinématographique. Je rêve souvent d'un The Wall dans le format d'un Animals, un seul album, plus concentré, dont on n'aurait gardé que les grands moments, dont 'Mother', 'Goodbye Blue Sky', 'Is There Anybody Out There', 'Hey You' ,'Another Brick in the Wall', 'Comfortably Numb'. Ca aurait aussi pour effet de rétablir l'équilibre entre les 4 Floyd, ou au moins entre Waters et Gilmour, qui n'ont jamais rien offert de mieux que quand ils étaient complices.

Blue-Berry

Au fait, 2009, c'est les 30 ans de The Wall (déjà...) mais aussi les 40 ans d'Umma Gumma.
Et pour moi, ce 40ème anniversaire est plus important que le 30ème. Mais c'est en rapport avec mon histoire personnelle et ma découverte de PF. Ca n'a aucune valeur d'axiome.
I would have liked to be this
jewish
canadian
poet
who sings Love and its meanders so well.
But by this time I would be dead,
And I would never have
met,
known,
and, above all, loved
You.
So too bad if I'm not this
jewish,
canadian,
poet
It's all right.

MISSNEL

Le groupe BEST OF FLOYD ( anciennement THE LIVE TRIBUTE ) rend hommage à THE WALL....plusieurs concerts sont prévus:
     
         -16 et 17 Octobre 2009 à  Bonneville (74)

         -7 Novembre 2009 à Porcieu Amblagnieu (38)

         -11 Novembre 2009 à Forcalquier( 04)

         -20 Mars 2010 à Le Tors (84)

         -8 Octobre 2010 à Lyon (69)

Le Mardi 13 Octobre 2010 à l'Agora à Bonneville (74) projection du film THE WALL sur grand écran
NE JAMAIS RIEN REGRETTER EST MA DEVISE......

On the turning away

J'aime beaucoup l'affiche. Le mélange Dark Side/The Wall rend bien, je trouve.
_"Ce n'est pas parce que je suis paranoïaque qu'ils ne sont pas tous après moi !" (Desproges)
_"Le rire n'est jamais gratuit : l'homme donne à pleurer mais prête à rire."

Tarcok

C'est rare de lire ça dans des articles :

"Ainsi, malgré 20 millions d'albums vendus, la sacralisation de 'The Wall' n'est-elle pas la preuve d'une méconnaissance des Pink Floyd ? Doit-on, pour autant, relativiser ses qualités intrinsèques ou peut-être même l'isoler de l'oeuvre colossale du groupe ?"

Enfin c'est que mon avis
"La mort c'est comme la connerie : le mort ne sait pas qu'il est mort c'est les autres qui sont tristes ... ben le con c'est pareil"

Blue-Berry

I would have liked to be this
jewish
canadian
poet
who sings Love and its meanders so well.
But by this time I would be dead,
And I would never have
met,
known,
and, above all, loved
You.
So too bad if I'm not this
jewish,
canadian,
poet
It's all right.

Réponse Rapide

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Vérification:
Veuillez laisser ce champ vide:
Les poissons font pipi dans la ___ (anti-spam débile...):
Raccourcis : [ALT]+[S] pour soumettre/poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser