Outils pour utilisateurs

Outils du site


chanson:crumbling-land

Crumbling Land

Crumbling Land est une chanson de Pink Floyd enregistrée en 1969 pour la bande originale du film Zabriskie Point sorti un an plus tard. Elle ne sera finalement pas retenue.

Paroles et traduction

Crumbling Land

In a while, I’ll find the time to make the sunshine mine
In a smile, I saw a single eagle in the sky
Wheeling, soaring, gliding by

On a hill, there lived a man with many shining things
Shiny pool, a shiny car, and shiny diamond rings
Wining, dining, shining king

Now the eagle flies in clear blue skies
Breathing in the clear blue air
Back here on the ground another dealer coughs and dies
But fifty more come rolling off the floor production line (ou “And fifty more come rolling off the Ford production line” ?)

Then a man, appearing like a mirage on the sand
In his hand, a moving picture of the crumbling land
Screaming, dealing, movie man

Here we go, hold your breathe (ou “nose” ?) and see if something blows
Close your eyes, count till ten and see the sunrise rise
Climbing high into the sky

By the holy mansion, let the guardian rise (ou “Climbing on a bridge, a lake a dove that lies” ?)
Upon the finger of the king
On high the eagle flies, that glitter all of gold (ou “On high the eagle spies the glitter of a gun” ?)
Then wheeling in a cloudy sky, he flies into the sun (ou “Then wheeling in a climbing turn, he flies into the sun” ?)

Monde branlant

(ou “à l’agonie”)

Bientôt, je trouverai le temps de m’approprier le soleil
D’un sourire, j’ai vu un aigle, seul, dans le ciel
Il s’élève, tournoie, plane.

Sur une colline vivait un homme doté d’une multitude de choses brillantes
De l’or, une voiture rutilante et des bagues en diamant
Un étincelant roi qui dinait en buvant du vin.

Désormais, l’aigle vole dans les cieux azurés,
Respirant l’air pur.
Ici-bas, sur la terre ferme, un autre marchant tousse et meurt
Mais cinquante autres sortent des chaînes de production.

Puis un homme surgissant tel un mirage sur le sable
Tenant dans sa main une photo animée de ce monde sinueux
Un homme hurlant, marchandant, filmé

Nous y voilà, garde ton souffle pour voir si quelque chose souffle
Ferme les yeux, compte jusqu’à dix et vois le soleil de lever
S’élevant dans le ciel

Près du manoir divin, laisse le gardien se lever
Sous les ordres du roi.
L’aigle vole dans les airs, cette pépite d’or,
Puis tournoyant dans un ciel nuageux, il vole jusqu’au soleil.

Homme / aigle

À développer : l’opposition entre l’aspect jetable de l’homme civilisé, voir ouvrier, qui est remplaçable et de la figure de l’aigle unique et majestueux. L’aigle “respire l’air pur”, l’homme “tousse” etc.



Commentaires



Auteurs de la page : manu (paroles, traduction, note, mise en page), Stéphanie (traduction), Blue Berry (un peu de traduction).

chanson/crumbling-land.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 12:35 (modification externe)