Outils pour utilisateurs

Outils du site


conseils-musicaux:soul-funk

Soul & Funk

Soul & Funk

Voici une sélection de disques soul & funk pour ceux que la black music intéresse. Je me limite pour l’instant aux années 70 que je considère plus attractives pour le néophyte. Que ceci n’empêche pas les plus curieux de remonter à la source :)

LA SOUL

La soul perpétue l’esprit du gospel et exprime le plus souvent des sentiments. Elle reste une musique de chanteurs/interprètes, ce qui ne l’empêche pas de faire preuve d’audaces et d’expérimentations. Rappelons enfin que la soul ne se résume pas aux écuries Stax/Motown.

Shuggie Otis

Ce prodige multi-instrumentiste a réalisé une synthèse de blues, soul, jazz et pop, et accouché en 1974 d’un disque hors du temps, son dernier malheureusement.

Inspiration Information (1974)

Gil Scott-Heron

Scott-Heron est d’abord un poète et un commentateur social. On en fait volontiers le précurseur du rap (Small Talk at 125th & Lenox en 1970). Sa musique n’en demeure pas moins très marquée par le jazz.

Pieces of a man (1971)

Curtis Mayfield

Ex-membre des Impressions, il débute sa carrière avec l’excellent Curtis talonné par Superfly en 1972. Une soul orchestrale et cinématographique made in Chicago.

Curtis (1970) (les 8 premières plages)

Marvin Gaye

La soul moite et classieuse. Grand séducteur, c’est toutefois comme prêcheur que je l’apprécie le plus. « What’s going on » est le premier concept album de la musique noire.

What's going on (1971)

Stevie Wonder

Le plus apprécié du public rock, sans doute parce qu’il a trouvé le parfait équilibre entre pop et soul. Il a également contribué au défrichage électronique par l’emploi du Moog et de la Talk Box.

Innervisions (1973)

Donny Hathaway

Carrière courte pour celui qui a fait du piano électrique un instrument clé de la soul music. Son « Live » de 1972 est sans conteste le meilleur album public du genre.

Live (1972)

Isaac Hayes

Célèbre pour le thème du film « Shaft », c’est par ses longues plages qu’il faut le découvrir. Plus c’est long plus c’est bon.

Hot Buttered Soul (1970)

LE FUNK

La funk est issu de la soul et témoigne de l’évolution des mœurs à la fin des années 60. C’est une musique rythmique qui parle d’abord au ventre et aux jambes. Rarement pratiqué par des artistes solos, le funk reste une musique de groupes.

Funkadelic & Parliament

Dirigés par le prolifique George Clinton, Funkadelic & Parliament désignent en fait le même groupe. Funkadelic pour le funk-rock psychédélique et Parliament pour le funk-jazz bien cuivré. Créateurs de nombreux concept albums et d’une mythologie délirante, le p-funk.

Funkadelic : Free Your Mind and Your Ass Will Follow (1970)

Parliament : Mothership Connection (1975)

Sly & the family Stone

Mené par Sly Stone, cette tribu reste la formation la plus importante avec Funkadelic/Parliament. Un funk dur et compact qui inaugura en son temps la boîte à rythmes.

There's a Riot Going On (1971)

Betty Davis

Une artiste scandaleusement sous estimée (et une phrase toute faite, une). Des textes salaces et une attitude libérée qui ne seront pas du goût de tous. Pour le funk de première division, vous avez frappé à la bonne porte.

Nasty Gal (1975)

Graham Central Station

Le groupe de Larry Graham s’est appliqué à produire un funk riche et sophistiqué qui ne laissera aucun amateur de pop insensible. Chaudement recommandé.

Release Yourself (1974)

The Meters

Il s’agit du groupe funk préféré de Philippe Manoeuvre ce qui prouve qu’il peut parfois faire preuve de discernement. Peu connu du grand public, The Meters fut pourtant un des plus brillants.

Rejuvenation (1974)

Kool & The Gang

Après un démarrage laborieux et avant une dégringolade consternante, Kool & The Gang a trouvé le temps de réaliser trois bons disques entre 1973 et 1975. Ne boudons pas notre plaisir.

Wild and Peaceful (1973)



Vous pouvez retourner à une activité normale.



Auteur de la page : Alistair.

conseils-musicaux/soul-funk.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 13:36 (modification externe)