Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Sur les traces du Floyd

Electric Factory

L’Electric Factory est une salle de concert de Philadelphie célèbre dans les années 70. Beaucoup d’artistes y sont passés comme Jimi Hendrix, les Who, le Velvet Underground, les Stooges, Cream, Tim Buckley 1, Moby Grape ou encore Three Dog Night. Sans oublier Pink Floyd qui y a donné un superbe concert le 26 septembre 1970, fort heureusement enregistré et disponible sur le bootleg sobrement intitulé « Electric Factory » sorti chez Harvested.

Ce sont Herb et Jerry Spivak qui ont racheté une ancienne usine (d’où le nom) pour la transformer en salle de concert, tandis que Larry Magid s’occupait de faire venir les groupes. L’Electric Factory ouvre ainsi ses portes en 1968, au 2201 Arch Street. Mais en 1973, la salle est fermée, pour réouvrir 21 ans plus tard, en 1994, à l’angle de 7th Street et de Willow Street.

Coordonnées

L’emplacement original de l’Electric Factory. Pour voir l’actuel, zoomer 3 fois en arrière et vous l’apercevrez à droite.

Voir aussi

Liens externes



Auteur de la page : manu.

1 Le père de Jeff Buckley.

Navigation


dossiers

From Dawn to the Moon

Étude inédite de l'œuvre de Pink Floyd dans son « âge d'or » à travers son répertoire scénique de l'époque.


téléchargements

Electric Factory

Concert de Pink Floyd en 1970 avec des interprétations hallucinantes d'Interstellar Overdrive et d'A Saucerful of Secrets !


chronique des lecteurs

The Pros and Cons of The Pros and Cons of Hitch Hiking

Chronique de l'album de Roger Waters qui aurait très bien pu sortir en lieu et place de The Wall, en 1979.


conseils musicaux

Le Krautrock

Derrière ce mot barbare se cache le rock expérimental allemand des années soixante-dix, une scène singulière, à l’écart des canons anglo-américains.

Propulsé par DokuWiki