Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Sur les traces du Floyd

Electric Factory

L’Electric Factory est une salle de concert de Philadelphie célèbre dans les années 70. Beaucoup d’artistes y sont passés comme Jimi Hendrix, les Who, le Velvet Underground, les Stooges, Cream, Tim Buckley 1, Moby Grape ou encore Three Dog Night. Sans oublier Pink Floyd qui y a donné un superbe concert le 26 septembre 1970, fort heureusement enregistré et disponible sur le bootleg sobrement intitulé « Electric Factory » sorti chez Harvested.

Ce sont Herb et Jerry Spivak qui ont racheté une ancienne usine (d’où le nom) pour la transformer en salle de concert, tandis que Larry Magid s’occupait de faire venir les groupes. L’Electric Factory ouvre ainsi ses portes en 1968, au 2201 Arch Street. Mais en 1973, la salle est fermée, pour réouvrir 21 ans plus tard, en 1994, à l’angle de 7th Street et de Willow Street.

Coordonnées

L’emplacement original de l’Electric Factory. Pour voir l’actuel, zoomer 3 fois en arrière et vous l’apercevrez à droite.

Voir aussi

Liens externes



Auteur de la page : manu.

1 Le père de Jeff Buckley.

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki