Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Sur les traces du Floyd

Fingal's Cave (Grotte de Fingal)

L'entrée de la grotte-cathédrale de Fingal

La grotte de Fingal est une caverne basaltique située en Écosse, sur l’île déserte de Staffa. Cette grotte ouverte sur la mer fût découverte en 1772. C’est le compositeur classique Felix Mendelssohn qui lui donne son nom en 1839 avec sa composition Les Hébrides (Fingal’s Cave), opus 26. Trois ans plus tard, c’est le célèbre peintre impressioniste William Turner qui fait de la grotte le thème central de son tableau Staffa, la Grotte de Fingal. D’autres artiste, dont Jules Verne, iront visiter cette grotte souvent qualifiée de « musicale ». Le clapoti de l’eau y génère en effet d’étranges échos. Les colonnes de basalte font d’autant plus penser à une sorte de cathédrale naturelle.

Le morceau Fingal's Cave se retrouve sur bon nombre de bootlegs de Pink Floyd (Omay Yad, Ultra Rare Trax) où il est presque toujours précédé de Oneone, les deux morceaux accouplés durant environ 10 minutes. Fingl’s Cave est issu des sessions d’enregistrement du film Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni sorti en 1970. Comme beaucoup d’autres perles issues de ces sessions, Antonioni n’a pas jugé bon de l’utiliser dans le montage final de son film.

Coordonnées

Emplacement de la grotte de Fingal. L’île n’est pas visible sur la carte.

  • Adresse : Île de Staffa, Écosse.

Le tableau de William Turner

Staffa, la Grotte de Fingal

Staffa, la grotte de Fingal, William TURNER, 1832. Huile sur toile 91,5 cm x 122 cm. Localisation : Yale Center for British Art (New Haven, Connecticut).

Voir aussi

  • le bootleg Omay Yad dans les Téléchargements

Liens externes :



Auteur de la page : manu.

Navigation


presse & médias

A Pig's Tale

Roger Waters retrace l'histoire de l'accessoire le plus légendaire du rock : du premier cochon fabriqué en décembre 1976 et qui s'appelait Algie, jusqu'à l'échappée belle de celui du concert de Coachella en 2008. Toute une histoire !


presse & médias

Set the Controls for the Heart of the Floyd

Une longue interview de Roger Waters dans laquelle... ça balance ! Et l'interviewer d'UNCUT ne mache pas ses mots non plus.


presse & médias

Fables of the Reconstruction

1994. David Gilmour, Nick Mason, Rick Wright et Peter Jenner sont autour d'une table pour se remémorer la créative maturation de 12 albums du Floyd. Immanquable.


téléchargements

The Great Gig in Boblingen

1972 : la meilleure version de Careful with that Axe, Eugene de tous les temps est accouchée, tout simplement démoniaque.

Propulsé par DokuWiki