Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Sur les traces du Floyd

Granny Takes A Trip

La devanture « Jean Harlow » du Granny en 1967

Granny Takes A Trip était une boutique très réputée pour ses fringues psychédélique à la fin des années 60. Fondée par Nigel Waymouth (peintre qui créa plusieurs affiches de concets pour Pink Floyd), Sheila Cohen (collectionneuse de vêtements de style victorien) et John Pearse (tailleur de mode), la boutique ouvre ses portes au début de l’année 1965.

D’abord un lieu de rassemblement pour les hippies qui y trouvent des vieilles fringues, le Granny évolue rapidement vers son propre style en recyclant des vêtements anciens (issus de la collection de Sheila Cohen) puis en créant ses propres modèles. La boutique est citée dans le Time Magazine et devient très vite un passage obligatoire pour tout le Swinging London désireux de porter des fringues introuvables ailleurs.

Beaucoup de musiciens de la scène rock s’habillaient ainsi au Granny : les Small Faces, les Byrds, Eric Clapton, Jimi Hendrix, les Who, les Rolling Stones, les Beatles… rien que ça ! Les membres de Pink Floyd y allaient aussi, surtout Syd Barrett qui était un habitué des lieux. Une anecdote à ce propos, lorsque Syd étaient un peu « stone », il s’y rendait parfois pour y donner ses vêtements à laver, croyant que la boutique était une laverie !

Le succès grandissant, vers 1970, deux américains, Marty et Gene Krellla, rejoignent la petite troupe et une boutique ouvre à Los Angeles. En 1974, Granny Takes A Trip ferme ses portes, peut-être pas de façon définitive puisqu’il serait question de le réouvrir en 2008. Tim Morel a racheté le bâtiment et le nom récemment.

Granny Takes a Trip: Conversation's Dead, Man

Si les vêtements étaient au centre de l’activité du Granny, la musique qui passait était aussi pour beaucoup dans le succès de la boutique. En 2004, Nigel Waymouth a sorti une compilation de titres qui passaient au Granny. Le CD, sorti chez BMG.

Pochette de Granny Takes a Trip: Conversation's Dead, Man

  1. Let’s Work Together (Canned Heat)
  2. Shakin’ All Over (Johnny Kidd & The Pirates)
  3. Me And My Chauffeur Blues (Memphis Minnie)
  4. I Can’t Stand It (Soul Sisters)
  5. Roadrunner (Bo Diddley)
  6. This Year’s Kisses (Billie Holiday)
  7. Walk On Gilded Splinters (Dr. John)
  8. Mamie’s Blues (Jelly Roll Morton)
  9. Featherbed (Cannon, Gus & His Jug Stompers)
  10. Colinda (Hapshash & The Coloured Coat)
  11. Train To Skaville (Ethiopians)
  12. Eight Miles High (Byrds)
  13. Venus In Furs (Velvet Underground)
  14. Born Under A Bad Sign (Albert King)
  15. I Can’t Turn You Loose (Otis Redding)
  16. Keep On Running (Davis Spencer Group)
  17. Get Out Of My Life Woman (Lee Dorsey)
  18. Your Love Is Lifting Me Higher And Higher (Jackie Wilson)

Les devantures du Granny

Une autre particularité du Granny était sa devanture : elle était en perpétuel évolution. La plus connue est celle avec le portrait stylisé de Jean Harlow (ci-dessus) mais il y en eu beaucoup d’autres dont une série de chefs indiens comme Low Dog ou Kicking Bear. Une devanture était même constituée d’une vraie Dodge de 1947 traversant la vitrine ! Toutes les peintures étaient réalisées par Nigel Waymouth et Michael English.

Vêtements

Quelques étiquettes et vêtements du Granny.

Citations

« We started simply because we think young people have got the money to spend but they want to see more style. So many boutiques are beginning to sell the same things. We can offer an exclusive thing to everyone, because we rarely find two dresses which are identical. Probably the next biggest reason was that we all wanted to work for ourselves. »

« We buy our stuff from markets, private collections, junk shops - anywhere else we see it. We even have someone who sells stuff to us from Scandinavia. »

« One morning we were sitting around cross-legged on the floor, passing a join around, and these two blokes came in. They looked around and said, “This is a nice place isn’t it?”. We looked up, and of course it was John and Paul. »

Nigel Waymouth
« It was pitch dark. The air was heavy with incense and patchouli oil and also the aromas of what the police called Certain Substances… it was a scary place. »

Salman Rushdie qui, à l’époque, habitait l’appartement au dessus de la boutique !

Peintures de Nigel Waymouth

Nigel Waymouth a peint plusieurs affiches de concerts de Pink Floyd, dont celle-ci, réalisée pour un concert à l’UFO Club en 1967.

Affiche Pink Floyd UFO Club 1967

Coordonnées

Emplacement de Granny Takes A Trip.

  • Adresse : Granny Takes A Trip, 488 King’s Road, Chelsea, London.
  • Téléphone (de l’époque !) : 352 6986.

Voir aussi

Liens externes :



Auteur de la page : manu.

Navigation


dossiers

Guide du routard floydien

Annuaire de tous les lieux associés de près ou de loin à Pink Floyd, comme la Battersea Power Station ou l’UFO club. Lisible dans Google Earth^^


bibliographie

Speak to m(E)

Fanzine français dédié à Pink Floyd. Articles de qualité et humour omniprésent, du tout bon ! 8€, frais de port inclus.


médias

Jukebox

Un jukebox chargé de bootlegs, MP3 & vidéos de Pink Floyd ainsi que quelques enregistrements des membres du forum :)


téléchargements

Interstellar Zappadrive

Le fameux concert de Pink Floyd avec Frank Zappa en octobre 1969 !

Propulsé par DokuWiki