Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Sur les traces du Floyd

Roundhouse

La Roundhouse en 2005

La Roundhouse est un batiment circulaire construit en 1847 qui servait (en gros) de hangard à locomotives. Mais au fil du temps, les locomotives devinrent trop grandes pour y rentrer et la Roundhouse fut tour à tour reconvertie en magasin, théâtre ou salle de spectacle.

En 1966, malgré son état fortement délabré, le journal International Times choisit la Roundhouse pour y fêter son ouverture lors d’une soirée mémorable — Pink Floyd et Soft Machine sont de la partie. Se succèderont ensuite des groupes comme Led Zeppelin, les Doors, Jimi Hendrix ou les Rolling Stones. Pink Floyd y donnera une quinzaine de concerts entre 1966 et 1971 (cf. liste plus bas).

A partir des années 80, la Roundhouse fut laissée à l’abandon, jusqu’à son redéveloppement et sa réouverture effective en juin 2006.

Concerts de Pink Floyd à la Roundhouse

  • les 15 et 31 octobre 1966
  • les 3, 23 et 31 décembre 1967
  • le 8 avril 1967
  • le 9 juillet 1967
  • les 1er, 2 et 22 septembre 1967
  • les 19 et 26 octobre 1968
  • le 18 janvier 1969
  • le 25 mai 1969
  • le 17 janvier 1971

Coordonnées

  • Adresse : 100a Chalk Farm Rd, Camden, London, NW1 8EH.
  • Téléphone : 0870 389 1846 (Box Office) ou 020-7424 9991 (Admin).
  • Fax : 020-7424 9992

Citations

« Il n’y avait pas de scène mais un vieux wagon utilisé comme plateforme. La totalité de nos instruments, amplis et light show était alimentés par une seule prise de 13 ampères, qui auraient à peine supporté l’électroménager d’une cuisine. C’étaient des torches et des bougies qui fournissaient l’essentiel de l’éclairage. »

Nick Mason, Roundhouse recollections.
« Lorsque nous avons déménagé de l’UFO Club, une petite salle dans le West End, à la Roundhouse, nous ne nous étions pas préoccupés des problèmes de sécurité. Les Skinheads n’étaient pas vraiment en contact avec les hippies jusque là mais ils semblaient un ennemi naturel. Dès que le public approchait la Roundhouse, il se faisait attaquer. Colliers arrachés, sacs à main volés, oeils au beurrre noir. Un groupe de skins a pénétré par la sortie de secours et a tabassé tous les gens qu’ils voyaient, moi y compris. La police est venue, quelques fois, mais ils s’emblaient s’amuser de voir les hippies se prendre une raclée. »

Joe Boyd, Roundhouse recollections.

Voir aussi

Liens externes :



Auteur de la page : manu.

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki