Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Bibliographie de Pink Floyd

Pink Floyd, une épopée cosmique

Pink Floyd, une épopée cosmique est un livre de Jean-Michel Ouillon paru le 16 octobre 2003 chez Prélude & Fugue (collection Portrait / MusicBook). La présentation du livre est originale puisqu’il se présente comme un dictionnaire. Cela résume assez bien le livre à savoir une petite (300 pages tout de même) encyclopédie regorgeant de détails, d’anecdotes et d’interviews. Il y a également un encart avec une trentaine de photos. Un bon ouvrage de poche, complet et réellement instructif.

Vous trouverez ci-dessous une dizaine de scans, de quoi vous faire une idée du contenu du bouquin.

Couverture

Couverture de Pink Floyd, une épopée cosmique

Sommaire, annexes et index

Sommaire de Pink Floyd, une épopée cosmique

Annexes de Pink Floyd, une épopée cosmique

Index de Pink Floyd, une épopée cosmique

Index de Pink Floyd, une épopée cosmique (2)

 Index de Pink Floyd, une épopée cosmique (3)

Pages 28 à 33 : Atom Heart Mother

Pages 28 et 29 de Pink Floyd, une épopée cosmique

Pages 30 et 31 de Pink Floyd, une épopée cosmique

Pages 32 et 33 de Pink Floyd, une épopée cosmique

4ème de couverture

4ème de couverture de Pink Floyd, une épopée cosmique

Communiqué de presse

Communiqué de presse pour la sortie de de Pink Floyd, une épopée cosmique

Voir aussi



Auteur de la page : manu (scans, infographie, infos, mise en page).

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki