Pink Floyd - 1970 - Interstellar Fillmore

Démarré par roger keith, 25 Janvier 2009 à 18:51

roger keith

Interstellar Fillmore est un bootleg de Pink Floyd enregistré pendant le concert du 29 avril 1970 au Fillmore West de San Francisco. À ne pas confondre avec la vidéo pour KQED enregistrée un peu avant dans la journée. Interstellar Fillmore est un des meilleurs bootlegs du groupe pour cette année là avec, entre autres, Bytes of the Talisman. Le show, apparemment un soundboard a donc une qualité sonore vraiment extraordinaire (rien à voir avec Ummagumma où je trouve le son moins bon).

Une performance tout aussi extraordinaire avec la plupart de leurs meilleurs morceaux (il aurait fallu un petit Fat Old Sun en plus). Ce qui a donné son nom à ce live est l'incroyable interprétation de Interstellar Overdrive à la fin du set. Ce boot circule sous différents noms tels que Interstellar Encore et Live At Fillmore West.

Un bootleg à posséder absolument.



Titres

CD 1

1. Grantchester Meadows
2. Astronomy Domine
3. Cymbaline
4. Atom Heart Mother
5. Embryo

CD 2

1. Green Is the Colour
2. Careful with that Axe, Eugene
3. Set the Controls for the Heart of the Sun
4. A Saucerful of Secrets
5. Interstellar Overdrive

Téléchargement

Télécharger Interstellar Fillmore


petipatapon

Pas encore écouté tous les boot, mais celui-ci se révèle grandiose. Atom, Careful sont divins

Blue-Berry

I would have liked to be this
jewish
canadian
poet
who sings Love and its meanders so well.
But by this time I would be dead,
And I would never have
met,
known,
and, above all, loved
You.
So too bad if I'm not this
jewish,
canadian,
poet
It's all right.

Space_punkadelic

C'est curieux car Interstellar Overdrive n'apparait pas dans la setlist que Glenn Povey donne dans son bouquin...
Doctor Doctor !

It's only rock 'n roll, but I like it!

bluesman

everything under the sun is in tune but...

fouge

Il est PHENOMENAL , je l'ai téléchargé bien sûr , mais j'ai aussi un exemplaire CD . Le collectionneur que je suis ne pouvait pas ne pas le posséder .

petipatapon

Citation de: Space_punkadelic le 24 Mars 2011 à 10:44
C'est curieux car Interstellar Overdrive n'apparait pas dans la setlist que Glenn Povey donne dans son bouquin...
Le KQED du même jour ne contient pas IO. Mais IO absent de Interstellar Fillmore, ce serait un peu curieux.

Effectivement après plusieurs semaine de bootlegage, il reste un boot énorme  :coeur: :coeur: :coeur: :amour:

Space_punkadelic

Oui oui je sais que le KQED ne contient pas Interstellar, mais selon Povey le concert au Fillmore le même jour non plus. Peut être un de ses rares erreurs.  :)
Doctor Doctor !

It's only rock 'n roll, but I like it!

Berty

Ce concert est absolument grandiose!
Le son est en effet bien plus "pêchu", puissant et enveloppant que sur le live d'Ummagumma.

Au fait, quelqu'un saurait-il pourquoi il existe aussi peu d'albums live officiels de PF? Volonté du groupe, hésitations des maisons de disques?
A butterfly with broken wings is falling by your side...

Kermit

Citation de: Berty le 03 Avril 2011 à 18:06
Le son est en effet bien plus "pêchu", puissant et enveloppant que sur le live d'Ummagumma.

J'aimerai un peu défendre le son du live d'Ummagumma. Pendant longtemps, comme tout le monde, j'ai regretté qu'il n'ait pas été mieux enregistré. Un son plus puissant et aux contours plus nets devait a priori renforcer le plaisir d'écoute. Et puis finalement j'ai compris : le son quelque peu brumeux tend en fait à renforcer l'aspect onirique des morceaux.

Ce live (comme les albums A Saucerful of Secrets et More) témoigne en effet d'une époque où le son du groupe repose sur les claviers et le vibraphone de Wright, qui lui donne ses couleurs sonores caractéristiques, douces et étranges. Gilmour tend ensuite à s'imposer comme sa principale force musicale et l'orgue électronique commence alors à s'effacer derrière la guitare électrique, qui occupera une place toujours croissante au fil des années, donnant au Floyd un son un peu plus musclé.

Si vous remarquez bien, les quatre morceaux du live d'Ummagumma véhiculent une atmosphère beaucoup plus mystérieuse que dans leurs versions ultérieures. Il existe des versions plus longues, plus excitantes, plus épiques, mais pas de versions plus mystérieuses que celles-ci.

Comme le soulignait Alistair quelque part, ces titres changent de registre au fil des années, gagnant en impact, en efficacité et en mordant ce qu'ils vont perdre en solennité, en envoûtement, en mystère et en "spiritualité".  (Significativement, la version remastérisée de 1994 d'Ummagumma, où le son est "dopé", perd d'ailleurs un peu de cet effet "mystère").

Ce bootleg me semble faire partie des derniers à sonner encore comme le live d'Ummagumma, à produire un effet similaire sur l'auditeur.

Duncan

Ce concert est disponible sous format SHN

1970-04-29 - Interstellar Fillmore, Fillmore West, San Francisco California - SHN


http://www.seedfloyd.fr/forum/index.php?topic=2634.0

Réponse Rapide

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Vérification:
Veuillez laisser ce champ vide:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image

Taper les lettres montrées dans l'image:
1973 + 5 = ____ ? (anti-spam débile...):
Raccourcis : [ALT]+[S] pour soumettre/poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser