Frankfurt 1977 rodage d'une tournée grandiose...

Démarré par AnimalsFan, 05 Septembre 2007 à 23:19

Blue-Berry

Des boots de 77, y'en a pas mal ! Viens faire ton shopping sur Tribal, ou alors utilise le lien de chargement de l'acien site, ça marche toujours.
I would have liked to be this
jewish
canadian
poet
who sings Love and its meanders so well.
But by this time I would be dead,
And I would never have
met,
known,
and, above all, loved
You.
So too bad if I'm not this
jewish,
canadian,
poet
It's all right.

Alistair

Citation de: Led Zeppelinmouais.... c'est aussi parce qu'ils l'ont bien voulu ces tournées gigantesques et vu ce que ça leur a apporté financièrement, je les comprend, tout le monde aurait fait pareil. C'est un peu comme l'entreprise artisanale familiale qui grandit et devient multi-nationale. Le buisiness prend le dessus sur la bonne ambiance familiale.
Oui, mais ils ont changé la nature de leur marchandise avant d'adapter leur mode de distribution. Principe d'offre et de demande. =)
Ceci dit je te rejoins, je ne connais pas de groupe qui s'ouvre sciemment au grand public musicalement, et qui refuse ensuite d'adapter ses concerts à leur nouvel auditoire.

Citation de: Led Zeppelinpar contre, je mettrais déjà Meddle dans la liste des albums plus 'consensuels'.
Echoes est sublime et apporte un nouveau genre de musique sur la scène rock mais il est déjà bien plus 'écoutable' (les guillemets sont TRES importants!!  ) qu'un Ummagumma ou un Atom Heart Mother.
Tout à fait. « Meddle » fait parti des albums « consensuels » du Floyd, mais il conserve un caractère psychédélique, un son sans apparat, et un contact avec l'improvisation (on y trouve les derniers moments non mélodiques, cf « Echoes »). C'est le dernier album "spécialisé" du Floyd.
Ceci dit, il n'ouvre pas véritablement de nouveaux horizons à la scène rock. En 1971, Pink Floyd est plutôt la force tranquille qui perfectionne le psychédélisme plus qu'il ne le repousse.

AnimalsFan

Citation de: Blue-BerryOh, ça, ça sent bien son Rock & Folk...
D'ailleurs à cette époque, y'avait plus que ça : Extra s'était tourné vers la variétoche Sheila-Ringo, et Best avait disparu. Les Inrock n'étaient pas né. Si ça se trouve, je l'ai lu à l'époque...
Et bien pour info Blue-Berry le magazine BEST existait bel et bien en 1977 ;-)

De l'humaine condition on ne guérit pas. Nietzsche

Blue-Berry

I would have liked to be this
jewish
canadian
poet
who sings Love and its meanders so well.
But by this time I would be dead,
And I would never have
met,
known,
and, above all, loved
You.
So too bad if I'm not this
jewish,
canadian,
poet
It's all right.

Réponse Rapide

Note : ce message ne s'affichera qu'après avoir été approuvé par un modérateur.

Nom:
E-mail:
Vérification:
Veuillez laisser ce champ vide:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image

Taper les lettres montrées dans l'image:
1973 + 5 = ____ ? (anti-spam débile...):
Raccourcis : [ALT]+[S] pour soumettre/poster ou [ALT]+[P] pour prévisualiser