Outils pour utilisateurs

Outils du site


conseils-musicaux:la-j-music:chage-aska

Chage & Aska

Chage & Aska Shuji Shibata et Shigeaki Miyazaki, plus connus sous le nom de Chage and Aska, sont tous deux natifs de Fukuoka (Kyushu) au Japon. Là-bas, personne n’ignore les noms de Chage&Aska qui sont entrés dans la légende de la pop japonaise à tout jamais. Des millions de singles et d’albums vendus, de nombreux prix, notamment le Monaco World Music Award ainsi q’un MTV unplugged live, une révélation en Asie, une alliance avec de grands artistes internationaux. Tout cela grâce à un parcours qui dure depuis presque 30 ans.

Le Commencement

C’est à Fukuoka (Kyushu, Japon) que Chage&Aska se sont rencontrés d’une façon assez originale. Aska était à l’époque champion de Kendo (art du bâton) et jouait de la guitare par passion. Chage, quant à lui, était chanteur dans un groupe qu’il avait formé avec des camarades de son lycée. Aska, toujours passionné de musique, aimait fréquenter les kermesses des écoles voisines pour écouter les groupes jouer. Et c’est à ce moment là qu’il fit la découverte du groupe de Chage. Il était subjugué par le talent de Chage et attendit la fin de la représentation pour aller lui parler. Il lui demanda si cela l’intéresserait de faire un duo avec lui et de passer le concours YAMAHA qui, à l’époque, était le concours qui permettait de lancer de nouveaux talents. Il remportèrent le concours à l’unanimité et devinrent jusqu’à aujourd’hui inséparables.

1979 - 1985

Chage&Aska commencèrent leur carrière grâce à un concours, le YAMAHA CONTEST, qui se tenait chaque année et recherchait de nouveaux talents. Ils ont obtenu l’unanimité, grâce au titre rurenjouka.

En août 1979 commença une grande aventure pour les deux chanteurs, où ils collectionnèrent les premières places avec leur style bien particulier mêlant “Enka” (chanson populaire) et pop. Les albums de référence de cette année sont Hitorizaki et Atsui Omoi.

De ce fait une énorme tournée de concerts était inévitable. Il y eut 82 concerts, avec un nombre d’entrées ahurissant.

1985 - 1989

Le 1er octobre 1985, vit sortir deux albums à succès Zone et Standing Ovation, où l’on sent bien la mutation des artistes vers leur style actuel.

Le mixage de leur album Energy (1988) eut lieu à Londres. Et le style devint de plus en plus rock.

1989, 10ème anniversaire et sortie de l’album Pride qui reste considéré par beaucoup comme le meilleur album de Chage&Aska et comme l’un des meilleurs albums japonais de tous les temps. Depuis la première semaine de sa sortie, le 25 août 1989, celui-ci resta au top des chartes des ventes d’albums.

Un livre, Pride-the complexity of ten years sur Chage&Aska fut publié plus tard.

1990 - 1996

En décembre 1989, Aska partit à Londres dans sa propriété pour composer. Chage le rejoignit ensuite en avril 1990 pour enregistrer See ya qui sortit en août. Ils firent appel à Jess Bailey pour l’arrangement de cet album.

Mais la meilleure année des artistes fut bien 1991 où sortirent les albums phares Tree et Super best II qui devinrent tout de suite multi-millionnaires des ventes. Et le single Yah yah yah se vendit à pas moins de 3 millions d’exemplaires. C’est à partir de là que Chage&Aska devinrent les plus grands artistes pop dans l’histoire de la musique japonaise.

De 1993 à avril 1994, Chage&Aska allèrent jusqu’à faire un nombre impressionnant de concerts, au moins 77, sans compter la tournée asiatique pour leurs fans de Hong-Kong, Singapour et Taiwan.

Chage&Aska et leur tournée Mission impossible tour qui commença en Juillet 1995, eurent non seulement des dates au Japon, comme à l’accoutumée, mais aussi dans le reste de l’Asie et ailleurs ; même l’Europe était visée.

Chage&Aska firent leur propre entrée dans les marchés américains et européens. Le 10 mai 1995, Aska écrivit une chanson traduite en anglais par Charly Midnight Something there qui fut aussi le générique de fin pour le film Street fighter avec Jean-Claude Van Damme. Aska écrivit aussi un autre titre appelé Time pour le film de Sylvester Stalone Judge Dredd.

Cette année sera aussi décisive pour nos artistes avec la sortie du clip ON YOUR MARK destiné à l’animation sortie des studios ghibli par Hayao Miyazaki très connue aujourd’hui, pour entre autres Le voyage de Chihiro, Le Chateau Ambulant, Princesse Mononoke. C’est ce qui fera découvrir nos artistes à un public mondial. Chage&Aska ont reçu pour leur parcours un Monaco World Music Award, ce fut encore une première japonaise.

1996 - 1998

En septembre 1996, Chage&Aska firent leur apparition au célèbre MTV Unplugged à Londres et une compilation ONE VOICE songs of Chage&Aska by friends vit le jour où de nombreux artistes, tels que Chaka khan, Lisa Stansfield, Marianne Faithfull, Michael Hutchence, Shaggy, Cathis Dennis,et d’autres reprennent leurs tubes en version anglophone. Notez que la performance de Cathis Dennis avec Love’s a Cradle se plaça à la 2ème place mondiale. Et ce n’est pas tout, Richard Marx pour remercier Aska lui proposa un duo exclusif sur un single nommé Everyday Of Your Life (1997).

Les tournées suivirent avec ID tour en mars 1997 et Kick tour en avril 1998.

1999 à maintenant

Après trois ans de vacances bien méritées, le groupe créa un nouveau label : Real cast.

Mars 1999, 1er single du nouveau label Kono aino tameni.

Ce fut une renaissance, et le début d’un changement vers un style plus rock. Leurs Premium lives firent un tabac, ainsi que le Special MTV Asia program live diffusé le 6 juin 1999.

Le single Mure suivit en Juin 1999 et eut un grand succès.

Août 1999, 20ème anniversaire de carrière, sortie de No doubt suivi d’une tournée qui ravit les fans japonais et asiatiques.

En décembre 1999 sortit le double album The very best of Chage & Aska Roll over 20th, qui compile tous leurs plus grands hits des 20 dernières années.

Décembre 1999, Chage&Aska lancèrent leur projet du Millénium Countdown live in Fukuoka (leur ville natale), un énorme concert de plus de trois heures et demi pour le nouvel an. Ils furent diffusés par satellite un peu partout dans le monde et notamment sur la chaîne française MCM. Du jamais vu dans l’histoire de la pop japonaise.

C’est en 2000 que nos artistes furent désignés pour être les ambassadeurs officiels entre le Japon et la Corée du sud pour la Coupe du monde 2002 de football. Ils allèrent à Séoul pour y donner des concerts officiels, ce qui fut une exclusivité dans l’histoire des relations entre la Corée et le Japon. Une telle émotion fut dégagée de ces concerts que le chanteur fit la une des journaux asiatiques qui disaient qu’Aska avait fondu en larmes devant son public coréen. De ce fait un site officiel coréen vit le jour.

L’année 2001 vit la sortie du single Rocket no kino shitade, le 25 avril. Un style beaucoup moins Chage&Aska mais plus occidental fit qu’ils signèrent avec Universal Music.

En mai 2001, ils retournèrent à Londres pour un nouveau un single Parachute no heya ni, qui fut suivi de C-46.

En avril 2002 eut lieu le Concert tour Not At All.

L’année 2003 fut celle des des sorties de DVD concerts et flashback.

La séparation

En 2004 eut lieu leur dernier concert ensemble Chage and Aska CONCERT TOUR 2004 two-five. Ils annoncèrent lors de ce concert une longue séparation, sans savoir s’ils reprendraient un jour ensemble ou non, puis partirent tout deux pour une carrière solo (commencées bien avant).

Ils n'allaient pas en rester là

Chage et Aska aparurent ensemble dans un concert live dans le cadre du “Point Green Of campagn” dans le cadre du Protocole de Kyoto qui vise à réduire, dans les campagnes, de 6% les émissions de dioxyde de carbone au cours de la période de l’année 2008 - 2012 au Japon.

Le 24 janvier 2007 est sortie un nouvel album, Double ainsi que le dvd live Chage and Aska Concert Tour 2007 Double qui est sortie lui le 29 août.

En 2008 est paru le dvd Chage and Aska Concert 2007 Alive in Live et une rumeur court qu’un nouvel album est en préparation, à suivre…

Pour plus d’infos, le site officiel : www.chage-aska.net



Auteur de la page : Roger Keith.

conseils-musicaux/la-j-music/chage-aska.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 13:38 (modification externe)