Outils pour utilisateurs

Outils du site


conseils-musicaux:la-j-music

La J-Music

Histoire de la J-Music

Au départ

L’histoire de la J-Music peut être suivie en même temps que celle du jazz qui devint populaire durant le début de l’Ère Shōwa (1926-1989).

À la fin de la guerre, les soldats américains introduisirent un certain nombre de nouveaux styles musicaux dans le pays. Le Boogie-woogie, le Mambo, le Blues, et la musique country étaient joués par des musiciens japonais pour les troupes américaines. Des musiciens étrangers et des groupes dont Jazz at the Philharmonic et Louis Armstrong vinrent jouer au Japon.

L'arrivée du rock & roll

En 1956 la folie du rock ‘n’ roll commença grâce à un groupe de musique country connu sous le nom de Kosaka Kazuya and the Wagon Masters et leur reprise de Heartbreak Hotel d’Elvis Presley.

Quelques artistes tentèrent de fusionner la musique pop traditionnelle japonaise avec le rock. D’autres artistes décidèrent de jouer de la musique et de traduire les paroles de chansons populaires américaines, ce qui a fait naître la cover pop. Durant la période allant du début des années 70 jusqu’au milieu des années 80, on passa de chansons simples avec une seule guitare en accompagnement à des arrangements musicaux plus complexes connus sous le nom de New Music.

Les années 80

La fin des années 80 avait vu l’émergence de deux groupe extrémement populaire, Chage and Aska et X JAPAN. Le premier étant un duo de chanteurs et compositeurs très populaire qui réalisa une série de hits sans précédent durant les années 80 et 90. Le second était le ou un des groupes aidant à définir l’esthétique du Visual Kei dans la pop et le rock japonais. Le visual kei, considéré en Occident comme la scène rock japonaise n’est en fait pas défini par un son mais seulement par l’apparence des groupes (voir Visual Kei). Il existe tout de même des groupes de visual kei qui se démarquent par leur style musical autant que vestimentaire comme Dir en grey.

Années 90 et 2000

Durant les années 90 apparu la dance-pop music japonaise inaugurée par Namie Amuro et Tetsuya Komuro durant la fin des années 90. Depuis le début des années 2000, les influences R’n’B et hip hop ont fait apparaitre des groupes que l’on pourrait qualifier de J-Hiphop/rock comme Orange Range et Ketsumeishi.

Quelques groupes et artistes majeurs

Autres groupes et artistes que j'apprécie (ou pas)



Commentaires



Auteur de la page : Roger Keith.

conseils-musicaux/la-j-music.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 12:36 (modification externe)