Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Discographie et traductions de Pink Floyd

See Emily Play / The Scarecrow

See Emily Play / The Scarecrow est le deuxième single de Pink Floyd, paru en 1967. Tous les titres sont écrits et composés par Syd Barrett.

Pochette du single See Emily Play / The Scarecrow

Cliquez sur un titre pour en voir les paroles et leur traduction.

  1. See Emily Play – 2 min 56 s
  2. The Scarecrow – 2 min 7 s

Fiche technique

  • Enregistrement : 28 mai 1967 à Abbey Road Studios, puis au Sound Techniques Studio de Chelsea (Londres)
  • Producteur : Norman Smith
  • Ingénieur du son : John Woods
  • Date de sortie :
    • au Royaume-Uni : 16 juin 1967 (Columbia)
    • aux États-Unis : 24 juillet 1967 (Tower)
  • Meilleur classement au Royaume-Uni : 5ème (resté sept semaines dans les charts)
  • Musiciens
    • Syd Barrett : chant, guitare rythmique, guitare acoustique, guitare électrique
    • Nick Mason : batterie, percussions, chœurs
    • Roger Waters : basse Rickenbacker, chœurs
    • Rick Wright : orgue Farfisa, piano, chœurs
  • Références
    • 1967, 45t anglais : Columbia DB 8214
    • 1967, 45t américain : Tower 356
    • 1967, 45t français : Columbia CF 113

Navigation



Auteurs de la page : manu (infos), Wulfnoth (mise en page, navigation).

Navigation


presse & médias

A Pig's Tale

Roger Waters retrace l'histoire de l'accessoire le plus légendaire du rock : du premier cochon fabriqué en décembre 1976 et qui s'appelait Algie, jusqu'à l'échappée belle de celui du concert de Coachella en 2008. Toute une histoire !


presse & médias

Set the Controls for the Heart of the Floyd

Une longue interview de Roger Waters dans laquelle... ça balance ! Et l'interviewer d'UNCUT ne mache pas ses mots non plus.


presse & médias

Fables of the Reconstruction

1994. David Gilmour, Nick Mason, Rick Wright et Peter Jenner sont autour d'une table pour se remémorer la créative maturation de 12 albums du Floyd. Immanquable.


téléchargements

The Great Gig in Boblingen

1972 : la meilleure version de Careful with that Axe, Eugene de tous les temps est accouchée, tout simplement démoniaque.

Propulsé par DokuWiki