Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

Paint Box

Paint Box (parfois orthographié Paintbox) est une chanson de Pink Floyd sortie en single en 1968, en face B d’Apples and Oranges. Elle a depuis été rééditée sur les compilations The Best of Pink Floyd (1970), Masters of Rock (1974) et sur le disque bonus The Early Singles du coffret Shine On (1992). Paroles et musique sont de Rick Wright.

Toutes les versions officielles

Le single Apples and Oranges / Paint Box

Pochette du 45 tours français d'Apples and Oranges / Paint Box

  • Enregistrement : le 2 novembre 1967 à Abbey Road
  • Durée : 3 min 49 s
  • Musiciens :
    • Syd Barrett : guitare
    • David Gilmour : guitare, chœurs
    • Nick Mason : batterie
    • Roger Waters : basse
    • Rick Wright : piano

Apples and Oranges sur The Best of Pink Floyd

Pochette de The Best of Pink Floyd

Apples and Oranges sur Masters of Rock

Pochette de Masters of Rock

Apples and Oranges sur The Early Singles

Apples and Oranges sur The First 3 Singles

Pochette de The First 3 Singles

Paroles et traduction

Paint Box

Last night I had too much to drink
Sitting in a club with so many fools
Playing to rules
Trying to impress but feeling rather empty
I had another drink
Drink - a - drink - a - drink - a - drink

What a way to spend that evening
They all turn up with their friends
Playing the game
But in the scene I should have been
Far away
Away - away - away - away - away
Getting up, I feel as if I’m remembering this scene before
I open the door to an empty room
Then I forget

The telephone rings and someone speaks
She would very much like to go out to a show
So what can I do - I can’t think what to say
She sees through anyway
Away - away - away - away - away

Out of the front door I go
Traffic’s moving rather slow
Arriving late, there she waits
Looking very angry, as cross as she can be
Be - a - be - a - be - a - be - a - be
Getting up, I feel as if I’m remembering this scene before
I open the door to an empty room
Then I forget

Pot (ou boîte) de peinture

Hier soir j’ai bu un coup de trop
Assis dans un bar avec tellement de fous
Défiant les lois
Essayant de frimer mais me sentant vide
J’ai pris un autre verre
Un verre — Un verre — Un verre — Un verre !

Quelle façon de passer la soirée
Ils deviennent tous potes
Jouant le jeu
Mais j’aurais dû être sur scène
Loin d’ici
Loin — loin — loin — loin — loin
Debout, cette scène me semble être du déjà-vu
J’ouvre la porte d’une pièce vide
Puis j’oublie

Le téléphone sonne et quelqu’un parle
Elle aimerait vraiment aller à un concert
Alors que faire ? — Je ne sais quoi répondre
De toute façon, elle a déjà deviné
Loin — loin — loin — loin — loin

Je passe le pas de la porte d’entrée
La circulation est saturée
Arrivant en retard, elle attend là
Semblant très en colère, fâchée au possible
Au possible — au possible — au possible
Debout, cette scène me semble être du déjà-vu
J’ouvre la porte d’une pièce vide
Puis j’oublie



Auteurs de la page : manu (paroles, traduction, infos), Stéphanie (traduction), Nicole (traduction), Marion (traduction), Wulfnoth (mise en page, navigation, infos).

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki