Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

Speak to Me

Speak to Me est une chanson de Pink Floyd sortie en 1973 sur l’album The Dark Side of the Moon. C’est un collage sonore réalisé par Nick Mason. D’après le site officiel du groupe, le rire dément que l’on entend à la fin du moreau (ainsi que dans Brain Damage), est à mettre au crédit de Peter Watts, un road manager du groupe, qui apparaît sur la pochette de l’album live d’Ummagumma.

Paroles et traduction

Speak to Me

(Mason)

“I’ve been mad for fucking years, absolutely years.
I’ve been over the edge for yonks, been working me buns off for Roger”
“I’ve always been mad, I know I’ve been mad, like the most of us have.
Very hard to explain why you’re mad, even if you’re not mad.”
“Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah”

Copyright © 1973 Pink Floyd Music Publishers Ltd.

Parle-moi

(Instrumental)

« Ça fait une putain d’éternité que je suis fou, des années et des années.
Ça fait un bail que j’en peux plus, que je me tue à la tâche pour Roger. » 1
« J’ai toujours été fou, je sais que je l’ai été, comme la plupart d’entre nous.
Très difficile d’expliquer pourquoi t’es fou, même si tu le n’es pas. » 2
« Ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah »

Toutes les versions officielles

Speak to Me sur The Dark Side of the Moon

Pochette de The Dark Side of the Moon

  • Durée : 1 min 16 s
  • Musiciens :
    • Nick Mason : effets, édition des bandes
    • Rick Wright : claviers, synthétiseur VCS3, synthi-A
    • Chris Adamson, Gerry Driscoll, Henry McCulloch, Liverpool Bobby, Puddy Watts, Roger the Hat : voix, rire
    • Clare Torry : chant
  • Navigation :

Pulse

Pochette de Pulse



Auteurs de la page : manu, Stéphanie, Blue Berry, Wulfnoth.

1 Chris Adamson, road manager.
2 Jerry Driscoll

Navigation


presse & médias

A Pig's Tale

Roger Waters retrace l'histoire de l'accessoire le plus légendaire du rock : du premier cochon fabriqué en décembre 1976 et qui s'appelait Algie, jusqu'à l'échappée belle de celui du concert de Coachella en 2008. Toute une histoire !


presse & médias

Set the Controls for the Heart of the Floyd

Une longue interview de Roger Waters dans laquelle... ça balance ! Et l'interviewer d'UNCUT ne mache pas ses mots non plus.


presse & médias

Fables of the Reconstruction

1994. David Gilmour, Nick Mason, Rick Wright et Peter Jenner sont autour d'une table pour se remémorer la créative maturation de 12 albums du Floyd. Immanquable.


téléchargements

The Great Gig in Boblingen

1972 : la meilleure version de Careful with that Axe, Eugene de tous les temps est accouchée, tout simplement démoniaque.

Propulsé par DokuWiki