Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Discographie et traductions de Pink Floyd

The Dark Side of the Moon

The Dark Side of the Moon (« La face cachée de la Lune » en français) est un album de Pink Floyd sorti en 1973. Il fut le premier album du groupe à se classer numéro 1 aux États-Unis.

Pochette de Dark Side of the Moon

Cliquez sur un titre pour en voir les paroles et leur traduction.

Face A

  1. Speak to Me – 1 min 16 s
  2. Breathe – 2 min 44 s
  3. On the Run – 3 min 35 s
  4. Time / Breathe (Reprise) – 7 min 4 s
  5. The Great Gig in the Sky – 4 min 47 s

Face B

  1. Money – 6 min 22 s
  2. Us and Them – 7 min 50 s
  3. Any Colour You Like – 3 min 25 s
  4. Brain Damage – 3 min 50 s
  5. Eclipse – 2 min 1 s

Durée totale : 42 min 51 s

Fiche technique

  • Enregistrement : juin 1972, octobre 1972, janvier 1973, aux studios 2 et 3 d’Abbey Road
  • Production : Pink Floyd
  • Ingénieur du son : Alan Parsons, assisté de Peter James
  • Pochette : Hipgnosis
  • Date de sortie : 23 mars 1973 chez Harvest Records
  • Meilleur classement en Angleterre : 2ème
  • Meilleur classement aux États-Unis : 1er
  • Musiciens
    • David Gilmour : chant, chœurs, guitare, lap steel, Synthi-A, cabine Leslie
    • Nick Mason : chœurs, batterie, percussions, collages de bande
    • Roger Waters : chant, chœurs, basse, synthétiseur VCS3
    • Rick Wright : chant, chœurs, claviers, synthétiseur VCS3, Synthi-A, orgue Hammond, piano
    • Clare Torry : chant
    • Dick Parry : saxophone
    • Chris Adamson, Gerry Driscoll, Henry McCulloch, Liverpool Bobby, Puddy Watts, Roger the Hat : voix
    • Doris Troy, Leslie Duncan, Liza Strike, Barry St. John : chœurs
    • Peter James : effets sonores
  • Références
    • 1973, 33t anglais : Harvest SHVL 804
    • 1973, 33t français : Harvest SHVL 804
    • 1973, 33t anglais (quadraphonique) : Harvest Q4 SHVL 804
    • 1973, 33t américain : Harvest SMAS 11163
    • 1984, CD anglais : EMI CDP 7 46001 2
    • 1994, CD anglais (remasterisé) : EMI 8 297522
    • 2003, SACD : EMI 7243 582136 2 1
    • 2003, 33t : EMI

Citations

« Pour moi, la différence majeure avec cet album c’est que nous l’avons joué sur scène avant de l’enregistrer. Bien sûr, on ne pourrait pas faire ça de nos jours, on serait trop piraté. Mais quand nous sommes entrés dans le studio, on connaissait déjà tout. Note jeu était très bon, avec un feeling naturel. Et c’était une sacrée bonne pochette. La musique, le concept, la pochette, tout cela allait très bien ensemble. Pour moi, c’était la première fois que nous avions de bonnes paroles. Les autres étaient satisfaisantes, ou faites à la va-vite, ou tout simplement mauvaises. Sur Dark Side, Roger a décidé qu’il voulait que personne d’autre n’écrive les paroles. »
David Gilmour, Mojo Magazine, mai 1994.
« Au début, Dark Side était une séquence de chansons nommée Eclipse. La plupart ont été développées pendant les répétitions des concerts, et on les a jouées sur scène au Rainbow de Londres, on commençait les concerts de la tournée américaine de 1972 avec. Le concept a grandi avec les discussions de groupe à propos des pressions de la vie réelle, comme les voyages ou l’argent, mais Roger a ensuite élargi le champ vers une réflexion sur les causes de la folie. Le lien entre les sonorités et les voix était très bien fait selon moi et à la fin, nous avons introduit l’usage d’un vieux synthétiseur, le VCS3. Les enregistrement étaient très longs mais pas lourds, cela n’avait rien d’un supplice. Nous travaillions vraiment très bien en tant que groupe, mais ce n’était pas seulement la musique qui en fit un tel succès. EMI et Capitol ont pris des mesures en Amérique, pour la première fois, ils ont investi beaucoup d’argent pour nous promouvoir. Et c’est ce qui a tout changé. »
Nick Mason, Mojo Magazine, mai 1994.

Pochettes

2-c-068-05249

7243-582136-2-1

7243-8-29752-2-9

cdp-7-46001-2

togp-15001

Voir aussi

Liens externes



Commentaires



Auteurs de la page : manu (infos, traductions, liens), Marion (traductions), Nicole (traductions), Wulfnoth (mise en page).

Navigation


dossiers

From Dawn to the Moon

Étude inédite de l'œuvre de Pink Floyd dans son « âge d'or » à travers son répertoire scénique de l'époque.


téléchargements

Electric Factory

Concert de Pink Floyd en 1970 avec des interprétations hallucinantes d'Interstellar Overdrive et d'A Saucerful of Secrets !


téléchargements

The Band Who Ate Asteroids For Breakfast

Un Fat Old Sun de 16 minutes, un A Saucerful of Secrets de 25 minutes et un final somptueux avec un Atom Heart Mother de 32 minutes... putain la claque !


conseils musicaux

Playlist Meilleures reprises

D'Hendrix qui tua Dylan à coups d'All Along the Watchtower aux reprises inavouées de Led Zeppelin, tout, tout, tout, vous saurez tout sur le zizi !

Propulsé par DokuWiki