Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

Stay

Stay est une chanson de Pink Floyd, parue en 1972 sur l’album Obscured by Clouds. Paroles et musique sont de Roger Waters et Rick Wright.

Paroles et traduction

Stay

Stay
And help me to end the day
And if you don’t mind
We’ll break a bottle of wine
Stick around
And maybe we’ll put one down
‘Cause I wanna find
What lies behind those eyes
Midnight blue burning gold
A yellow moon is growing cold

I rise
Looking through my morning eyes
Surprised
To find you by my side
Rack my brain
To try to remember your name
To find the words
To tell you goodbye
Morning dews newborn day
Midnight blue turn to gray

Midnight blue burning gold
A yellow moon is growing cold

Reste

Reste
Et aide moi à mener ce jour à son terme
Et si ça ne te dérange pas
Nous déboucherons une bouteille de vin
Reste dans les parages
Et peut-être en descendrons-nous une
Parce que j’veux découvrir
Ce qui se cache derrière ces yeux
Bleu nuit, dorure incandescente
Une lune jaune se glace

Je me lève
J’observe avec mes yeux du matin
Surpris
De te trouver à mes côtés
Je me triture la cervelle
Pour essayer de me rappeler ton nom
Pour trouver les mots
Pour te dire au revoir
Rosée matinale d’un jour nouveau
Le bleu nuit vire au gris

Bleu nuit, dorure incandescente
Une lune jaune se glace

Toutes les versions officielles

Stay sur Obscured by Clouds

Pochette de Obscured by Clouds



Auteurs de la page : manu (paroles, traduction, infos), Stéphanie (traduction), Marion (traduction), Nicole (traduction).

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki