Outils pour utilisateurs

Outils du site


chanson:syd-barrett:octopus

Octopus

Octopus est une chanson de Syd Barrett, parue en single en 1969, puis sur l’album The Madcap Laughs l’année suivante. On la retrouve sur les compilations Octopus, The Best of Syd Barrett (1992) et Wouldn't You Miss Me (2001).

Paroles et traduction

Octopus

Trip to heave and ho, up down, to and fro’
You have no word

Trip, trip to a dream dragon
Hide your wings in a ghost tower
Sails cackling at every plate we break

Cracked by scattered needles
The little minute gong
Coughs and clears his throat
Madam you see before you stand
Hey ho, never be still
The old original favorite grand 1)
Grasshoppers green Herbarian band
And the tune they play is “In Us Confide”

So trip to heave and ho, up down, to and fro’
You have no word

Please leave us here
Close our eyes to the octopus ride

Isn’t it good to be lost in the wood
Isn’t it bad so quiet there, in the wood
Meant even less to me than I thought
With a honey plough of yellow prickly seeds
Clover honey pots and mystic shining feed

Well, the madcap laughed at the man on the border
Hey ho, huff the Talbot
“Cheat” he cried shouting kangaroo
It’s true in their tree they cried

Please leave us here
Close our eyes to the octopus ride

Please leave us here
Close our eyes to the octopus ride

The madcap laughed at the man on the border
Hey ho, huff the Talbot
The winds they blew and the leaves did wag
They’ll never put me in their bag
The seas will reach and always seep
So high you go, so low you creep
The wind it blows in tropical heat
The drones they throng on mossy seats
The squeaking door will always squeak
Two up, two down we’ll never meet
So merrily trip forgo my side

Please leave us here
Close our eyes to the octopus ride

Pieuvre

Voyage, oh hisse ! De haut en bas, d’ici à là
Tu n’as aucune parole

Voyage, voyage jusqu’à un dragon de rêve
Cache tes ailes dans une tour fantomatique
Des voiles caquettent à chaque assiette qui vole en éclats

Fissurées par des aiguilles ébréchées
Le gong de la petite minute
Tousse et se racle la gorge
Madame, vois-tu devant toi
Ohé, ne t’arrête jamais
La vieille originale, favorite des grands de ce monde
La bande d’écologistes vert sauterelle
Et la chanson qu’ils jouaient c’était In US Confide

Alors voyage, oh hisse ! De haut en bas, d’ici à là
Tu n’as aucune parole

Laisse-nous s’il te plaît
Fermons les yeux dans le sillage de la pieuvre !

N’est-il pas bon d’être perdu dans le bois
N’est-ce pas mal, un tel silence, dans les bois
Ça m’était encore plus égal que je ne le pensais
Avec une charrue couleur miel remplie de graines jaunes
Des pots de miel et un repas d’une brillance mystique

Eh bien, le fou rit de l’homme sur la bordure
Ohé, s’offusque le Talbot
« Voleur » cria-t-il en direction du kangourou
C’est vrai qu’ils pleurent dans leurs arbres

Laissez-nous ici, s’il vous plaît
Fermons les yeux dans le sillage de la pieuvre !

Laissez-nous ici, s’il vous plaît
Fermons les yeux dans le sillage de la pieuvre !

Eh bien, le fou rit de l’homme sur la bordure
Ohé, s’offusque le Talbot
Les vents soufflèrent et les feuilles s’agitèrent
Ils ne me mettront jamais dans leur poche
Les mers se rejoindront et s’infiltreront toujours
Plus haut tu montes, plus bas tu rampes
Le vent souffle dans une chaleur tropicale
Les bourdons affluent sur le parterre moussu
La porte grinçante grincera toujours
Un coup ça va, un autre non, on ne se rencontrera jamais
Un voyage si joyeux que je m’y perds

Laissez-nous ici, s’il vous plaît
Fermons les yeux dans le sillage de la pieuvre

Toutes les versions officielles

Octopus sur The Madcap Laughs



Auteurs de la page : Stéphanie (traduction), Wulfnoth (mise en page, un peu de traduction), manu (paroles, infos).

1)
Référence directe à la reine d’Angleterre.
chanson/syd-barrett/octopus.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 13:38 (modification externe)