Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

The Gunner's Dream

The Gunner’s Dream est une chanson de Pink Floyd sortie en 1983 sur l’album The Final Cut. Paroles et musique sont de Roger Waters.

Paroles et traduction

The Gunner's Dream

Floating down through the clouds
Memories come rushing up to meet me now.
In the space between the heavens
and in the corner of some foreign field
I had a dream,
I had a dream.
Good-bye Max
Good-bye Ma
After the service when you’re walking slowly to the car
And the silver in her hair shines in the cold November air
You hear the tolling bell
And touch the silk in your lapel
And as the tear drops rise to meet the comfort of the band
You take her frail hand
And hold on to the dream.

A place to stay
Enough to eat
Somewhere old heroes shuffle safely down the street
Where you can speak out loud
About your doubts and fears
And what’s more no-one ever disappears
You never hear their standard issue kicking in your door.
You can relax on both sides of the tracks
And maniacs don’t blow holes in bandsmen by remote control
And everyone has recourse to the law
And no-one kills the children anymore,
And no one kills the children anymore.

Night after night
Going round and round my brain
His dream is driving me insane.
In the corner of some foreign field
The gunner sleeps tonight.
What’s done is done.
We cannot just write off his final scene.
Take heed of the dream.
Take heed.

Le rêve du canonnier

Flottant parmi les nuages
Des souvenirs se ruent à ma rencontre.
Dans l’espace entre les cieux
Et dans un recoin d’un lointain champ de bataille
J’ai fait un rêve,
J’ai fait un rêve.
Au revoir Max
Au revoir maman
Après le service, quand tu marches lentement vers la voiture
Et l’argent dans ses cheveux luit dans l’air froid de novembre
Tu entends sonner le glas
Et touche la soie sur ton revers
Et tandis que les larmes versées s’élèvent pour se fondre dans le confort du groupe
Tu prends sa frêle main
Et tu t’accroches au rêve.

Un endroit où vivre
Suffisamment à manger
Quelque part où les vieux héros traînent sans danger dans les rues
Où tu peux clamer haut et fort
Tes doutes et tes peurs
Et encore mieux, personne ne disparaît jamais
Tu n’entends jamais leurs sujets bateaux frapper à ta porte.
Tu peux te détendre des deux côtés de la piste
Et les maniaques ne tuent pas les membres d’un groupe par télécommande
Et tout le monde a recours à la loi
Et plus personne ne tue d’enfants,
Et plus personne ne tue d’enfants.

Nuit après nuit
Tournant et retournant dans mon cerveau
Son rêve me rend fou.
Dans un recoin d’un lointain champ de bataille
Le canonnier dort ce soir.
Ce qui est fait est fait.
On ne peut pas se contenter d’effacer sa dernière scène.
Prends soin du rêve.
Prends-en soin.

Le professeur de The Wall

Si l’on en juge par la vidéo officielle réalisée pour l'album, celui qui est hanté par le rêve du canonnier n’est autre que le professeur tyrannique de The Wall. Cela est également suggéré par les paroles de The Hero's Return, où il est question d’un enseignant que l’ingratitude des jeunes générations n’ayant pas connu la guerre rend amer.

« And maniacs don't blow holes in bandsmen by remote control »

Il semble s’agir d’une référence à un attentat à la bombe survenu en 1982 à Regent’s Park (Londres). Revendiqué par l’IRA, il survint durant une représentation des musiciens des Royal Green Jackets (un régiment de l’armée britannique) : neuf d’entre eux périrent. Plus d’informations sur cette page du site Droit Music (en anglais).

Toutes les versions officielles

The Gunner's Dream sur The Final Cut

Pochette de The Final Cut

  • Enregistrement : entre juillet et décembre 1982
  • Durée : 5 min 3 s
  • Musiciens :
    • David Gilmour : guitare
    • Nick Mason : batterie
    • Roger Waters : chant, basse
    • Ray Cooper : tambourin
    • Michael Kamen : piano, direction d’orchestre, arrangements
    • Raphael Ravenscroft : saxophone ténor
    • National Philharmonic Orchestra : cuivres, cordes
  • Navigation :

Partitions

Intro

G G+ Em C G D Em

Couplet 1

G G+ Floating down through the clouds

Em/G C Memories come rushing up to meet me now.

     G

In the space between the heavens

         D                             C

And in the corner of some foreign field,

      G      Em  C

I had a dream,

      G

I had a dream.

Couplet 2

G G+ Goodbye Max, goodbye Ma.

Em/G C After the service when you’re walking slowly to the car

      G                                D

And the silver in her hair shines in the cold November air,

  Em                         Cmaj7                  D/C     C

You hear the tolling bell, and touch the silk in your lapel,

  G                                  D                      Em

And as the tear drops rise to meet the comfort of the band,

C D You take her frail hand and hold on to the dream.

Solo De Saxophone

G G+ Em C D G D Em D C D/C G D C G Em C Em

Couplet 3

G G+ A place to stay, enough to eat,

Em C Somewhere old heroes shuffle safely down the street.

            G                                    D

Where you can speak out loud about your doubts and fears,

              Em

And what’s more no-one ever disappears,

                                  Cmaj7

You never hear their standard issue kicking in your door.

G D You can relax on both sides of the tracks,

          Em                  C                      D7/C

And maniacs don’t blow holes in bandsmen by remote control,

  G                            D

And everyone has recourse to the law,

  C                            G     Em

And no-one kills the children anymore.

C G No-one kills the children anymore.

Pont 1

C D G D Em D Night after night, going round and round my brain,

  C        D            G

His dream is driving me insane___.

     G

In the corner of some foreign field,

  D

The gunner sleeps tonight.

Em C D/C What’s done is done.

 G                               D

We cannot just write off his final scene.

C G Em Take heed of his dream,

C Em Take heed.



Auteurs de la page : Wulfnoth.

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki