Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

The Nile Song

The Nile Song est une chanson de Pink Floyd parue en 1969 sur l’album More. On la retrouve également sur la compilation Relics (1971). Elle n’a jamais été jouée en concert. Paroles et musique sont de Roger Waters.

Paroles et traduction

The Nile Song

(Roger Waters)

I was standing by the Nile
When I saw the lady smile
I would take her for a while
For a while

Light tears wept like a child
How her golden hair was blowing wild
Then she spread her wings to fly
For to fly

Soaring high above the breezes
Going always where she pleases
She will make it to the island
In the sun

I will follow in her shadow
As I watch her from my window
One day I will catch her eye

She is calling from the deep
Summoning my soul to endless sleep
She is bound to drag me down
Drag me down

© 1969 Lupus Music Co. Ltd.

La chanson du Nil

J’étais au bord du Nil
Quand j’ai vu sourire cette dame
Je l’aurais emmenée pour un moment
Pour un moment

Des larmes claires coulaient comme celles d’un enfant
Comme ses cheveux d’or s’ébouriffaient !
Puis elle déploya ses ailes pour s’envoler
Pour s’envoler

S’élevant au-dessus des vents
Allant toujours où bon lui semble
Elle se rendra jusqu’à l’île
Au soleil

Je suivrai son ombre
À force de la guetter par ma fenêtre
Un jour j’attirerai son attention

Elle appelle depuis les profondeurs
Incitant mon âme au sommeil éternel
Elle est déterminée à m’entraîner dans sa chute
Dans sa chute

Reprises

Le groupe Voivod a enregistré une reprise de The Nile Song sur leur album The Outer Limits paru en 1993 :

Le greffon Adobe Flash est nécessaire pour afficher ce contenu.

Toutes les versions officielles

The Nile Song sur More

Pochette de More

  • Enregistrement : mars 1969 à Abbey Road
  • Durée : 3 min 26 s
  • Musiciens :
    • David Gilmour : chant, guitare électrique
    • Nick Mason : batterie
    • Roger Waters : basse Fender
  • Navigation :

The Nile Song sur Relics

Pochette de Relics



Auteurs de la page : manu (paroles, traduction, infos), Stéphanie (traduction), Marion (traduction), Nicole (traduction).

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki