Outils pour utilisateurs

Outils du site


conseils-musicaux:le-rock-progressif-de-1990-a-aujourd-hui

Le Rock progressif de 1990 à aujourd'hui

Prog Academy 1990-2007


Rock Progressif

Je range ici les groupes pratiquant une musique écrite, fondée sur la mélodie, et conservant une forme rock.

Mr Bungle

(États-Unis, 1985 - 2000)

Le plus gros potentiel de la décennie. Une fusion de styles dont la liste déborderait cette page. Carrière ralentie et écourtée par les projets parallèles. Groupe majeur.

Disco Volante (1995)

Sleepytime Gorilla Museum

(Etat unis, 1999 - aujourd’hui)

Créature hybride entre KING CRIMSON et ART BEARS. Son très dense basé sur les basses-percussions et le violon. Troisième album sorti en avril. Doit passer en France en octobre.

Of natural history (2004)

Kayo Dot

(Etats unis, 1995 – aujourd’hui)

Groupe au spectre très large, à la fois planant, métal et beaucoup d’autres choses. Un éclectisme étonnant pour une musique qui vient des tripes. Inclassable.

Dowsing anemone with copper tongue (2006)

Höyry Kone

(Finlande, 1995 – aujourd’hui)

Fusion de jazz, métal et musiques folkloriques du nord et de l’est. Seulement deux disques mais de gros calibre.

Huono Parturi (1997)

5uu’s

(Etat-Unis, 1984 - aujourd’hui)

5UU’s repousse ce que YES a laissé en chantier sur « The ancient giant under the sun ». Le son de « Topographic » et la folie de « Relayer ». Plus sombre que son aîné. Similitudes vocales pouvant irriter.

Crisis in clay (1997)

Thinking Plague

(Etats-Unis, 1984 - aujourd’hui)

L’alter ego de 5UU’S, avec qui il partage ou échange certains musiciens. La touche jazz en plus. Même calibre.

In extremis (1998)

Anekdoten

(Suède, 1993 - aujourd’hui)

Marqué par « Red » et « In the court » de KING CRIMSON. Son lourd et saturé, grosse basse, violoncelle et mellotron à l’honneur. Dépressif à souhait. En perte de vitesse depuis quelques disques.

Nucleus (1995)

Mais aussi…

  • VERSUS X Prog seventies / ROGER WATERS / PETER HAMMILL / VDGG / GENESIS - Disturbance (1997)
  • ANGLAGÄRD Prog seventies / GENESIS / GENTLE GIANT - Epilog (1994)
  • LANDBERK Pop prog / PORCUPINE TREE / MARILLION - One man tells another (1994)
  • AFTER CRYING Classique / ART ZOYD / Musique de l’est - De profundis (1996)
  • PORCUPINE TREE Néo prog / Pop prog / MARILLION - In absentia (2001)
  • SPOCK’S BEARD Prog seventies / funk / YES / ELP / KING CRIMSON - The light (1995)
  • THE FLOWER KINGS Prog seventies / YES / ELP / GENESIS - Back in the world of adventures (1995)
  • THE MARS VOLTA ELP / YES - Frances to mute (2005)

Rock Expérimental

Je range ici les groupes innovant par des voix parallèles et restant attachés à la musique écrite. Ils puisent principalement dans le post rock, l’électro, l’indus ou les musiques du monde.

Secret Chiefs 3

(Etats unis, 1995 - aujourd’hui)

Un des 4 groupes nés des cendres de Mr BUNGLE, mêlant musiques orientales, électro et métal. En progression constante. Prochain album annoncé pour la fin de l’année.

Book of horizons (2004)

Circle

(Finlande, 1993 - aujourd’hui)

Rock répétitif proche de CAN et parfois de MAGMA pour la frénésie incantatoire. Véritable mur de son. Un condensé de fraîcheur et d’énergie brute. Une douzaine d’albums au compteur.

Raunio (live) (2001)

Battles

(Etats-Unis, 2003 - aujourd’hui)

A sorti son premier disque il y a 5 mois. « Mirrored » est impressionnant. Un post-rock électro qui rappelle les meilleurs moments de la new wave (WIRE, PERE UBU, XTC). Très prometteur.

Mirrored (2007)

Estradasphere

(Etats-Unis, 1999 – aujourd’hui)

Alter ego de SECRET CHIEFS 3, privilégiant toutefois les musiques de l’est aux musiques orientales. En progression constante lui aussi.

Palace of mirrors (2003)

Don Caballero

(Etats-Unis, 1991 – aujourd’hui)

Le porte drapeau du mouvement math rock, délaissant la mélodie pour la recherche rythmique. Musique construite autour de la batterie et des guitares entrelacées. Un « Discipline » vidé de son contenu pop. Impressionnant ou prise de tête, au choix.

What burns never returns (1998)

Musiques expérimentales

Je range ici les musiques qui privilégient l’improvisation ou la technologie à l’écriture. Il s’agit toujours de musiques instrumentales, aux formes libres ou aux démarches extrêmes. Esprits étroits et oreilles sensibles, s’abstenir.

Naked City

(Etats-Unis, 1989 - 1993)

Le premier groupe de fusion extrême qui a décomplexé la scène expérimentale. Formé par le saxophoniste John Zorn. Entre free jazz, black metal, hystéries et ambient. A chaque disque, un style. Difficile, voire douloureux. Groupe majeur.

Leng t’che (1990)

Radio (1993)

Absinthe (1993)

Supersilent

(Norvège, 1997 - aujourd’hui)

Un ovni venu du froid. Du jazz planant et ambient. Le visage électronique qu’aurait SOFT MACHINE ou le FLOYD de Pompeï aujourd’hui. Absolument génial et inclassable. Groupe majeur

6 (2001)

Boredoms

(Japon, 1986 - aujourd’hui)

La folie nippone appliquée à la démarche Krautrock. CAN avec les technologies actuelles. Port du casque et ceinture de sécurité conseillés.

Super AE (1998)

Autechre

(Royaume-Uni, 1991 - aujourd’hui)

AUTECHRE révolutionne l’électro depuis 10 ans en ignorant les contraintes du rythme pour se concentrer sur les sons. Proche de certaines musiques contemporaines. Impressionnant ou prise de tête, au choix.

Confield (2001)

Mais aussi…

  • GROUND ZERO Collage / Sampling / Pour ceux qui ont survécu à BOREDOMS. Revolutionary Pekinese opera, ver 1.28 (1996)
  • MERZBOW Electro / Agression sonore / CLUSTER / Pour ceux qui ont survécu à GROUND ZERO Sphere (2005)



Auteur de la page : Alistair.

conseils-musicaux/le-rock-progressif-de-1990-a-aujourd-hui.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 13:36 (modification externe)