Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Sur les traces du Floyd

Gohils

L'intérieur du 33 tours de The Wall mentionnant les Gohills boots.

Gohils était une boutique très à la mode à la fin des années 60. On y vendait ces fameuses chaussures – souvent appelées « Gohil’s shoes » – qui ne tenaient non pas avec des lacets mais des élastiques.

Syd Barrett en possédait plusieurs paires, dont une jaune. Roger Waters y fait explicitement référence dans le morceau Nobody Home de l’album The Wall : « I got elastic bands keeping my shoes on (…) I’ve got a pair of Gohills boots »

Remarque : L’adresse, la photographie de la boutique et l’orthographe « Gohils » (avec un seul « L ») sont peut-être fausses. En effet, aucun site Internet sur Pink Floyd ne parle d’une boutique Gohils, il s’agit toujours de Gohill’s ou Gohills. Idem pour les paroles que l’on trouve dans le disque officiel de The Wall. Mais après de longues recherches, il n’a pas été possible de retrouver la trace d’une quelconque boutique Gohill’s ou Gohills dans le quartier de Camden. Par contre, on y trouve bien une boutique Gohils, avec un seul « L ». Et c’est celle-ci qui a été retenue.

Coordonnées

Emplacement exact de la boutique Gohils.

  • Adresse : Gohils, 246 Camden High Street, Camden, London, NW1 8QS.
  • Téléphone : 020 7485 9195

Devanture

Gohils

Voir aussi

Liens externes :



Auteur de la page : manu.

Navigation


presse & médias

A Pig's Tale

Roger Waters retrace l'histoire de l'accessoire le plus légendaire du rock : du premier cochon fabriqué en décembre 1976 et qui s'appelait Algie, jusqu'à l'échappée belle de celui du concert de Coachella en 2008. Toute une histoire !


presse & médias

Set the Controls for the Heart of the Floyd

Une longue interview de Roger Waters dans laquelle... ça balance ! Et l'interviewer d'UNCUT ne mache pas ses mots non plus.


presse & médias

Fables of the Reconstruction

1994. David Gilmour, Nick Mason, Rick Wright et Peter Jenner sont autour d'une table pour se remémorer la créative maturation de 12 albums du Floyd. Immanquable.


téléchargements

The Great Gig in Boblingen

1972 : la meilleure version de Careful with that Axe, Eugene de tous les temps est accouchée, tout simplement démoniaque.

Propulsé par DokuWiki