Strict Standards: Declaration of Doku_Renderer_metadata::table_open() should be compatible with Doku_Renderer::table_open($maxcols = NULL, $numrows = NULL, $pos = NULL) in /homepages/2/d173636238/htdocs/inc/parser/metadata.php on line 24

Strict Standards: Declaration of Doku_Renderer_metadata::table_close() should be compatible with Doku_Renderer::table_close($pos = NULL) in /homepages/2/d173636238/htdocs/inc/parser/metadata.php on line 24
Presse et médias › Nuclear drive for woman's heart ☮ Seedfloyd

Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Presse et médias

Nuclear drive for woman's heart

Traduction de l’article Nuclear drive for woman’s heart publié le 14 juillet 1970, à la une du journal The Evening Standard. C’est cet article qui inspira Pink Floyd pour trouver le titre définitif d’Atom Heart Mother !

Le cœur d'une femme fonctionne à l'énergie nucléaire

Nuclear drive for woman's heart

Hier, un pacemaker à énergie atomique a été implanté avec succès à l’hôpital National Heart de Londres. Le patient est une femme de 56 ans qui quittera l’hôpital dans une semaine. La petite pile atomique qui fourni l’énergie à la machine a été développée par les scientifiques de Harwell.

Ce pacemaker est destiné à maintenir les battements de cœur des patients souffrant de « bloc cardiaque ». Il est conçu pour durer au moins 10 ans, après quoi il faut le remplacer. Les pacemakers actuels, fonctionnant à l’énergie chimique, ne durent que deux ans. Chaque année, environ 1300 pacemakers classiques sont implantés en Grande Bretagne.

L’opération d’hier est le résultat de deux ans de développement intensif et de tests en laboratoire. Trois chiens ont également été implantés depuis février, deux à Londres et un à Glasgow. L’Amérique et la France ont conjointement développé des pacemakers nucléaires mais le modèle anglais est réputé plus efficace et moins cher.

La source d’énergie du pacemaker anglais est une petite quantité (180 milligrammes) de plutonium 238 enfermé dans une capsule de quelques millimètres. La chaleur dégagée par le plutonium est utilisée pour produire de l’électricité au moyen de semi-conducteurs thermo-électriques miniatures. Cette électricité stimule les nerfs qui ne remplissent plus leurs rôles dans le cœur.

D’autres pacemaker seront posés mais le nombre d’appareil sera limité pendant encore au moins un an et ils ne seront utilisés que pour des essais cliniques.



Commentaires



Auteur de la page : manu (traduction, mise en page), H2O (traduction).

Navigation


presse & médias

A Pig's Tale

Roger Waters retrace l'histoire de l'accessoire le plus légendaire du rock : du premier cochon fabriqué en décembre 1976 et qui s'appelait Algie, jusqu'à l'échappée belle de celui du concert de Coachella en 2008. Toute une histoire !


presse & médias

Set the Controls for the Heart of the Floyd

Une longue interview de Roger Waters dans laquelle... ça balance ! Et l'interviewer d'UNCUT ne mache pas ses mots non plus.


presse & médias

Fables of the Reconstruction

1994. David Gilmour, Nick Mason, Rick Wright et Peter Jenner sont autour d'une table pour se remémorer la créative maturation de 12 albums du Floyd. Immanquable.


téléchargements

The Great Gig in Boblingen

1972 : la meilleure version de Careful with that Axe, Eugene de tous les temps est accouchée, tout simplement démoniaque.

Propulsé par DokuWiki