Outils pour utilisateurs

Outils du site


chanson:atom-heart-mother

Atom Heart Mother

Atom Heart Mother est une pièce de Pink Floyd sortie en 1970 sur l’album Atom Heart Mother. C’est une longue suite instrumentale composée par les quatre membres du groupe, avec Ron Geesin. Le titre est inspiré d’un article du journal The Evening Standard intitulé Nuclear drive for woman's heart. En public, cette pièce sera jouée le plus souvent dans une version allégée en quatuor, ainsi qu’elle l’était à ses tout débuts. Gilmour Et Wright y excellent dans des vocalises en voix de tête sur le passage “Mother Fore” qui n’a alors plus grand chose à voir avec la version de Geesin, sinon les accords de base. Le passage “Mind Your Throats Please” est un simple solo de batterie dans les premières versions (Croydon, Paris, Leeds notamment) puis, curieusement, disparaît purement et simplement. Ainsi joué en quatuor, Atom Heart Mother oscille entre 16 et 22 minutes. Les dernières présentations publiques ont lieu à Germersheim, en Allemagne, et à Amsterdam les 21 et 22 mai 1972. Les versions live avec choeurs et cuivres sont en général assez proches de l’original, mais certaines dépassent la demi-heure, notamment grâce à l’allongement par Rick Wright des mouvements “Mind Your Throats Please” et “Remergence”.

Paroles et traduction

Atom Heart Mother est un morceau instrumental subdivisé en 6 parties, retranscrites ci-dessous. Certaines contiennent des « dialogues » à peine audibles.

Atom Heart Mother

(Instrumental)

  1. Father’s Shout
  2. Breast Milky
  3. Mother Fore
  4. Funky Dung
    “Here is a loud annoucement”
  5. Mind Your Throats Please
    “Silence in the studio”
  6. Remergence

Mère au cœur atomique

(Instrumental)

  1. Le cri du père
  2. Sein laiteux
  3. Mère antérieure
  4. Fumier funky (ou « puant »)
    « Voici une déclaration bruyante »
  5. Veuillez vous occuper de votre gorge
    « Silence dans le studio »
  6. Second souffle

Toutes les versions officielles

Atom Heart Mother sur... Atom Heart Mother !

Pochette d'Atom Heart Mother

  • Durée : 23 min 44 s
  • Enregistrement : février-juillet 1970 dans le studio n° 2 d’Abbey Road, Londres
  • Musiciens :
    • David Gilmour : guitares
    • Nick Mason : batterie, percussions, collage de bandes
    • Roger Waters : basse, collage de bandes, effets
    • Rick Wright : piano, orgue Hammond, mellotron, orchestration
    • Ron Geesin : orchestration, direction d’orchestre
    • Abbey Road Session Pops Orchestra : cuivres, orchestre
    • The Jon Aldiss Choir : chœurs
  • Navigation :

Meilleures versions bootleg

Sélection des meilleures versions bootleg d’Atom Heart Mother. Les versions précoces s’intitulaient The Amazing Pudding.

Atom Heart Mother sur Elysées-Floyd

Version de 18 min 50 s enregistrée le 23 janvier 1970 au Théâtre des Champs Élysées à Paris. Une des toutes premières version d’Atom Heart Mother, avec un son absolument parfait ! Et on peut même être chauvin sur ce coup-là :-) Il s’agit de la même version que sur Broadcasting From Europa 1 mais ENTIÈRE ! C’est un bootleg réalisé par notre Blue Berry national :)… qui précise qu’en fait, ce n’est pas la version la plus complète de cette interprétation qui dure en fait 21 minutes et 47 secondes et qui se trouve sur le boot intitulé, avec beaucoup d’originalité, Floyd Elysées et concocté par lui-même à partir de plusieurs sources.

Atom Heart Mother sur The Band Who Ate Asteroids For Breakfast

Version de, tenez-vous bien, 32 min 10 s enregistrée le 3 avril 1971 à l’Oude Ahoy Hallen de Rotterdam en Hollande. Qu’elle est longue celle-là : 32 minutes ! Et qu’elle est belle ! Et que le son est bon ! Peut-être bien LA meilleure version d’Atom Heart Mother avec orchestre, rien que ça.

Atom Heart Mother sur Montreux 1971

Version de 35 minutes (!) enregistrée en novembre 1971 au Casino de Montreux en Suisse. Une grrrrrrrrroooossssssssssse version d’AHM bien en place, ce qui est rare. Une durée inhabituelle, certainement un des plus long morceaux joués par Pink Floyd. Dans Mind Your Throats Please et au début de Remergence, Wright fait durer le plaisir avec ses machines dont il sort des sons incroyables.

Atom Heart Mother sur BBC Archives, 1970-07-16

Cette version avec choeurs et cuivres, assez proche de l’original, se retrouve sur pas mal de bootlegs. Les conditions d’enregistrement, par et pour la BBC, en font une des meilleures enregistrées, aussi bien par la qualité sonore que par l’interprétation sans faille des choeurs et cuivres.

Atom Heart Mother sur Montreux Casino (Smoking Blues)

Version quatuor de 18 min 35 s enregistrée le 21 novembre 1970 au Casino de Montreux en Suisse. Le son est superbe, l’interprétation aussi !

Atom Heart Mother sur Santa Monica, 1970-05-01

Version quatuor de plus de 20 mn avec un son magnifique. Gilmour et Wright offrent un mouvement Mother Fore de toute beauté avec leurs voix de tête.

Atom Heart Mother sur The Good... The Bad

Version quatuor de 17 min 10 s enregistrée le 22 novembre 1970 au Casino de Montreux en Suisse. Le solo d’orgue et d’une manière générale le final en entier sont véritablement excellents, supérieurs à ceux de la version du Montreux Casino, une journée auparavant. Le son de Montreux Casino est par contre meilleur. Si vous voulez entendre Mason s’exciter sur sa batterie (fin du morceau), prenez celle-ci !

Atom Heart Mother sur Germersheim Festival, 1972-05-21

La dernière présentation publique de AHM, en quatuor, par Pink Floyd au complet. Cette interprétation est assez étonnante, notamment par les vocalises de Gilmour et Wright dans “Mother Fore”. C’est un beau chant du cygne avant l’abandon de ce morceau mythique qui sera resté sur scène près de deux ans et demi.

Partitions

La partition originale

Ci-dessous, un morceau de la partition originale des chœurs de Funky Dung :

Partition originale d'Atom Heart Mother

Transcription pour guitare, de Blue Berry

Les deux premiers mouvements :

Father's Shout

Em - Em - G - G - F - F - C - C 
Em - Em - G - G - F - F - C - C 
Em - Em - G - G - A - A - B7 - B7
Em - Em - G - G - Dm-C-Dm-C-Dm-C-Dm-C-Em ou plus simplement Em - Em - G -  G - F - F - Em (mais c'est moins riche)

Breast Milky

(basse : B - G - E - B - G - E - E - E) x2 
Orgue en arpèges :
Em - Em - Am - Am - G ou G7 - G ou G7 - Bm - Bm - G#m - G#m - Bb - Bb - D# - D# - Am - B (5 fois)

Nota : Selon les versions, Rick joue un G pur ou un G7 en 3ème accord, les deux rendent bien. Le G7 est joué ainsi :

--3-- = G    ou, si on veut :  --I---  (I = Index)  
--3-- = D                      --I---  
--4-- = B                      --IM--  (M = Médius)
--3-- = F                      --I---
--5-- = D                      --I-A-  (A = Annulaire)
--3-- = G                      --I---   

C’est à dire en barré. Le G pur aussi.

Autre nota : le D# est joué ainsi :

--3-- = G    ou, si on veut :  --I---  (I = Index)  
--4-- = D#                     --IM--  (M = Médius)
--3-- = Bb                     --I---   
--5-- = G                      --I-A-  (A = Annulaire)
--6-- = D#                     --I--a  (a = auriculaire)
--3-- = G                      --I---   

(En fait, c’est une position de C déplacée en troisième case avec un barré sur celle-ci)

À la guitare, tous les arpèges de Breast Milky se jouent sur les cordes de B-G-D, sauf les deux derniers accords (Am et B) qui se jouent normalement sur les cordes E-B-G. Pendant ce temps-là, le pouce se débrouille avec les cordes basses de A et E. Quand j’aurai le temps, je développerai un peu mieux ça en tablatures…

Notes et remarques

Je suis parti de l’écoute attentive des versions en quatuor, donc débarrassées de tout le fatras de cuivres de Ron Geesin. Et on s’aperçoit alors que la grille d’accords de Father’s Shout est des plus simples ! Avec un picking propre et un bon ampli, on est facilement Pink Floyd à soi tout seul ! Pour “Breast Milky”, cette délicatesse est encore plus de mise pour avoir un effet aerien. — Blue Berry 23/08/2007, correction 21/06/10

Atom Heart Mother par les étudiants de la FSMS

Ci-dessous, une interprétation d’Atom Heart Mother enregistrée le 3 mars 2003 au Conservatoire de Paris. L’évènement est organisé par les étudiants de la Formation Supérieure aux Métiers du Son et le film est réalisé et mixé par Raphaël Allain. Le résultat est absolument époustouflant (placer le solo de Time en plein milieu du morceau, il fallait oser, et c’est très réussi !) Vraiment du grand Art, chapeau bas les artistes et MERCI !

Voir aussi



Commentaires



Auteurs de la page : manu (infos, paroles, traduction, bootlegs), Stéphanie (traduction), Blue Berry (bootlegs, partitions, infos), Wulfnoth (mise en page, navigation), Azro76 (bootlegs).

chanson/atom-heart-mother.txt · Dernière modification: 19/09/2014 à 23:57 par blue-berry