5:01AM (The Pros and Cons of Hitch Hiking)

5:01AM (The Pros and Cons of Hitch Hiking) est une chanson de Roger Waters parue en 1984 sur l’album éponyme. Elle est également sortie en single.

Toutes les versions officielles

5:01AM (The Pros and Cons of Hitch Hiking) sur... The Pros and Cons of Hitch Hiking

Le single The Pros and Cons of Hitch Hiking / Apparently They Were Travelling Abroad

Paroles et traduction

5:01AM (The Pros and Cons of Hitch Hiking)

An angel on a Harley
Pulls across to greet a fellow rolling stone
Puts his bike up on it’s stand
Leans back and then extends
A scarred and greasy hand… he said

How ya doin bro?
Where ya been?
Where ya goin’?

Then he takes your hand
In some strange Californian handshake
And breaks the bone

Have a nice day

A housewife from Encino
Whose husband’s on the golf course
With his book of rules
Breaks and makes a ‘U’ and idles back
To take a second look at you
You flex your rod

You flex your rod

Fish takes the hook
Sweet vodka and tobacco in her breath
Another number in your little black book

These are the pros and cons of hitchhiking
These are the pros and cons of hitchhiking
Oh babe, I must be dreaming
I was standing on the leading edge
The Eastern seaboard spread before my eyes
“Jump” says Yoko Ono
“I’m too scared and too good looking” I cried
“Go on”, she says
“Why don’t you give it a try?
Why prolong the agony all men must die”

Do you remember Dick Tracy? Do you remember Shane?

And mother wants you

Could you see him selling tickets
Where the buzzard circles over

Shane

The body on the plain
Did you understand the music Yoko
Or was it all in vain?

Shane

The bitch said something mystical
So I stepped back on the kerb again

These are the pros and cons of hitch hiking
These are the pros and cons of hitch hiking
Oh babe, I must be dreaming again

These are the pros and cons of hitch hiking

5 heures 01 du matin (Le pour et le contre de l'auto-stop)

Un Angel sur une Harley
Fait halte pour saluer un collègue, pierre qui roule.
Met la béquille à sa moto,
Se penche en arrière, puis tend
Une main graisseuse et couverte de cicatrices… il dit :

Comment ça va, mon frère ?
D’où tu viens ?
Où tu vas ?

Alors il te prend la main
Dans une étrange poignée de main californienne
Et te brise un os.

Bonne journée !

Une femme au foyer d’Encino
Dont le mari est sur le green de golf
Avec son livre de règles,
Freine et fait demi-tour
Pour te jauger une seconde fois.
Tu tends la gaule,

Tu tends la gaule

Le poisson mord à l’hameçon.
Haleine de vodka douce et de tabac,
Un autre numéro dans ton petit carnet noir.

Ce sont le pour et le contre de l’auto-stop
Ce sont le pour et le contre de l’auto-stop
Oh, bébé, je dois être en train de rêver.
Je me tiens sur le bord d’attaque
La côte Est s’étend devant mes yeux.
Saute ! dit Yoko Ono
« J’ai trop peur et je suis trop beau. » me suis-je écrié
« Allez, dit-elle
Pourquoi tu n’essaies pas un coup ?
Pourquoi faire durer l’agonie ? Tous les hommes doivent mourir. »

Te souviens-tu de Dick Tracy ?
Te souviens-tu de l’Homme des hautes plaines ?

Et mère te veut

Pouvais-tu le voir vendre des billets
Là où le vautour tourne autour

L’Homme des hautes plaines

Du corps dans la plaine.
Comprenais-tu la musique, Yoko
Ou tout ceci était-il vain ?

L’Homme des hautes plaines

Cette salope a dit quelque chose de mystique
Alors je suis redescendu sur le trottoir.

Ce sont le pour et le contre de l’auto-stop.
Ce sont le pour et le contre de l’auto-stop.
Oh, bébé, je dois être encore en train de rêver.

Ce sont le pour et le contre de l’auto-stop.

Notes et interprétations

Le « little black book » dans lequel le narrateur note les numéros de ses conquêtes pourrait-il être le même que celui dans lequel Pink écrit ses poèmes, et qu’il évoque au début de Nobody Home ? Cela paraît tiré par les cheveux, mais…

Auteurs de la page : black strat,


chanson/roger-waters/the-pros-and-cons-of-hitch-hiking.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 13:38 (modification externe)