Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

Jugband Blues

Jugband Blues est une chanson de Pink Floyd sortie en 1968 sur l’album A Saucerful of Secrets. Paroles et musique sont de Syd Barrett.

Toutes les versions officielles

Jugband Blues sur A Saucerful of Secrets

Pochette d'A Saucerful of Secrets

  • Enregistrement : 1968
  • Durée : 3 min
  • Musiciens :
    • Syd Barrett : guitares, chant
    • Roger Waters : basse, tuba
    • Rick Wright : claviers, trombone
    • Nick Mason : batterie, percussion
  • Navigation :

Jugband Blues sur Echoes: The Best of Pink Floyd

Pochette d'Echoes: The Best of Pink Floyd


Paroles et traduction

Jugband Blues

(Syd Barrett)

It’s awfully considerate of you to think of me here
And I’m most obliged to you for making it clear
That I’m not here

And I never knew the moon could be so big
And I never knew the moon could be so blue
And I’m grateful that you threw away my old shoes
And brought me here instead dressed in red
And I’m wondering who could be writing this song

I don’t care if the sun don’t shine
And I don’t care if nothing is mine
And I don’t care if I’m nervous with you
I’ll do my loving in the winter

And the sea isn’t green
And I love the queen
And what exactly is a dream ?
And what exactly is a joke ?

© 1967 Westminster Music Ltd.

Le blues de la Fanfare

C’est rudement gentil de ta part de penser à moi
Et pour que tout soit clair, je me dois de te faire savoir
Que je ne suis pas là

Et je n’aurais jamais cru que la lune pouvait être si grande
Et je n’aurais jamais cru que la lune pouvait être si bleue
Et je te remercie d’avoir jeté mes vieilles chaussures
Et de m’avoir amené ici vêtu d’une rouge parure
Et je me demande qui peut bien écrire cette chanson

Ça m’est égal si le soleil ne brille pas
Et ça m’est égal si rien n’est à moi
Et ça m’est égal si je suis irritable avec toi
Je répandrai mon amour quand viendra l’hiver

Et la mer n’est pas verte
Et j’aime la Reine
Et qu’est-ce exactement qu’un rêve ?
Et qu’est-ce exactement qu’une blague ?

Notes et Interprétations

Remarques diverses

  • Jugband Blues a été enregistrée avec 6 musiciens de la Salvation Army (Syd voulait qu’ils jouent ce qu’ils voulaient tandis que Norman Smith tenait à ce qu’ils jouent une partition écrite ce qui donna lieu à de légères prises de bec).
  • Le morceau devait être la face B du single See Emily Play, sans suite.

Interprétation de RickFloyd

Ce titre fait preuve de la lucidité de Syd quant à la fin de son rôle dans le groupe Pink Floyd.

It’s awfully considerate of you to think of me here
And I’m almost obliged to you for making it clear
That I’m not here

Là, il remercie le groupe de le considérer encore comme un membre à part entière. Et il rajoute : « Mais je me sens presque obligé de vous exposer clairement le fait que je ne suis pas là ».

And I’m grateful that you threw away my old shoes
And brought me here instead dressed in red
And I’m wondering who could be writing this song

Cette strophe est terrible ! Il dit que les membres du groupe ont « jeté ses vieilles chaussures ». Or, en Anglais, « to be in someone’s shoes », c’est se mettre à la place de quelqu’un. Ainsi, implicitement, cette phrase signifie : « Merci de m’avoir pris mon ancienne place ». La dernière phrase souligne le manque de reconnaissance du groupe vis à vis de Syd : « Je me demande bien qui c’est qui est en train d’écrire cette chanson », autrement dit, « les mecs, vous me foutez à la porte mais je suis quand même toujours en train de bosser pour vous! ».

Puis on trouve :

  • I don’t care if the sun don’t shine → « Je m’en fous si tout va mal en ce moment »
  • And I don’t care if nothing is mine → « Je m’en fous si rien n’est à moi », donc « si Pink Floyd n’est plus à moi »
  • And I don’t care if I’m nervous with you → « Nervous » est ici, sans doute, un euphémisme du terme « crazy », donc « Rien à foutre que vous trouviez que mon comportement est bizarre avec vous ».
  • I’ll do my loving in the winter → « Winter », n’est certainement pas choisi au hasard, Syd était un bon poète, en règle générale. L’hiver, la fin de l’année, donc ici, la fin de sa carrière au sein du groupe.

Mais tout cela est déjà annoncé par le titre lui-même : « Jugband », le groupe-cruche. Or une cruche, eh bien… Ca se brise, malheureusement.

Une Lune grande et bleue

And I never knew the moon could be so big
And I never knew the moon could be so blue

La Lune est souvent associée à la folie, voir à la transformation (loup-garou etc.). Une Lune grandissante pourrait donc être l’expression d’une folie grandissante ; ou d’une transformation ; ou les deux.

La couleur bleue est une couleur froide, souvent associée au calme, à la sérénité, à la protection. Cette « folie » ou « transformation » grandissante pourrait donc être une réponse à un « réel » que l’on veut fuir, une sorte d’échappatoire. Nécessité d’un retour à une certaine sérénité, à quelque chose que l’on peut (ou croit pouvoir) contrôler, sous quelque forme que ce soit – ici, peut-être, la folie.



Commentaires



Auteurs de la page : manu (paroles, traduction, infos, note), Stéphanie (traduction), Marion (traduction), Nicole (traduction), RickFloyd (interprétation), Blue Berry (traduction du titre), Wulfnoth (navigation, mise en page).

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki