Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

Wish You Were Here

Wish You Were Here est une chanson de Pink Floyd sortie en 1975 sur l'album du même nom. Les paroles sont de Roger Waters et la musique, de David Gilmour et Roger Waters. On la retrouve sur les albums live Delicate Sound of Thunder (1988) et Pulse (1995).

Paroles et traduction

Wish You Were Here

”… and disciplinary remains mercifully”
“Yes, now would you take this star nonsense ?”
“No, no”
“Now which is it…”
“I’m sure of it…”

So, so you think you can tell
Heaven from hell
Blue skies from pain
Can you tell a green field
From a cold steel rail
A smile from a veil
Do you think you can tell

And did they get you to trade
Your heroes for ghosts
Hot ashes for trees
Hot air for a cool breeze
Cold comfort for change
Did you exchange
A walk on part in the war
For a lead role in a cage?

How I wish,
How I wish you were here
We’re just two lost souls swimming in a fish bowl
Year after year
Running over the same old ground
What have we found
The same old fears
Wish you were here

J'aimerais que tu sois là

« … et la discipline reste impitoyable »
« Oui, mais accepteriez-vous ce caprice de star ? »
« Non, non »
« Bien, lequel est-ce… »
« J’en suis sûr … »

Alors comme ça, tu crois que tu peux distinguer
Le paradis de l’enfer ?
Le ciel bleu de la douleur ?
Fais tu la différence entre un champ de verdure
Et de froids rails d’acier ?
Entre un sourire et un voile ?
Crois-tu pouvoir faire la différence ?

Et est-ce qu’ils t’ont fait échanger
Tes héros contre des fantômes
Des braises contre des arbres
De l’air chaud contre une fraîche brise
Tout ça pour un confort douillet ?
Et as-tu échangé
Un rôle de figurant pendant la guerre
Contre un premier rôle dans une cage ?

Comme j’aimerais,
Comme j’aimerais que tu sois là
On n’est que deux âmes foutues nageant dans un bocal
Année après année
Parcourant sans cesse le même vieux bout de terre
Et pour trouver quoi ?
Ces même vieux démons
J’aimerais que tu sois là

Toutes les versions officielles

Wish You Were Here sur... Wish You Were Here

Pochette de Wish You Were Here

  • Durée : 5 min 40 s
  • Musiciens :
    • David Gilmour : chant, guitare
    • Nick Mason : batterie
    • Roger Waters : chant, basse
    • Rick Wright : piano Steinway, orgue Hammond
    • Stephane Grappelli : violon (à la toute fin)
  • Navigation :

Wish You Were Here sur A Collection of Great Dance Songs

Pochette de A Collection of Great Dance Songs

Wish You Were Here sur Delicate Sound of Thunder

Pochette de Delicate Sound of Thunder

Wish You Were Here sur Pulse

Pochette de Pulse

  • Enregistrement : le 20 septembre 1994 à Rome
  • Durée : 5 min 40 s
  • Navigation :

Wish You Were Here sur In the Flesh

Pochette de In the Flesh

Wish You Were Here sur Echoes: the Best of Pink Floyd

Pochette de Echoes: the Best of Pink Floyd

Meilleures versions bootleg

Sélection des meilleures versions bootleg de Wish You Were Here.

Wish You Were Here sur Welcome to the Machine

Une bien jolie version de 6 min 23 s enregistrée le 2 juillet 1977. Gilmour prend quelques libertés sur la ligne de chant et toute la chanson est baignée du piano de Wright qui nous gratifie en prime d’un superbe finish !

Reprises

Une reprise de Wish You Were Here par Paul Glaeser :



Commentaires



Auteurs de la page : manu (paroles, traduction, infos, bootlegs, mise en page), Stéphanie (traduction), Nicole (traduction), Marion (traduction), Blue Berry.

Navigation


chronique des lecteurs

L'incident de Montréal

Les grands stades, le cracha de Roger Waters au visage d'un fan en délire et construction d'un mur entre lui et son public... hey Rog, WTF ?!


conseils musicaux

Robyn Hitchcock : I Often Dream of Trains

L'album que tout fan de Syd Barrett et de Psych rock se doit de connaître.


bibliographie

The Wind in the Willows

Le livre de Kenneth Grahame qui inspira Syd Barrett pour l'écriture du premier album de Pink Floyd, The Piper at the Gates of Dawn.


téléchargements

Cruel But Fair

Le meilleur show de 1975 ? C'est peut-être bien celui-là ! Enorme de bout en bout, avec une qualité sonore irréprochable en prime.

Propulsé par DokuWiki