Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

Run Like Hell

Run Like Hell est une chanson de Pink Floyd sortie en 1979 sur l’album The Wall. On la retrouve également sur les album live Delicate Sound of Thunder (1988), Pulse (1995) et Is There Anybody Out There (2000). Les paroles sont de Roger Waters et la musique, de David Gilmour et Roger Waters.

Paroles et traduction

Run Like Hell

Pink Floyd, Pink Floyd, Pink Floyd, Pink Floyd, Pink Floyd !

Run, run, run, run, run, run, run, run
Run, run, run, run, run, run, run, run
You better make your face up with your favorite disguise
With your button down lips and your roller blind eyes
With your empty smile and your hungry heart
Feel the bile rising from your guilty past
With your nerves in tatters as the cockleshell shatters
And the hammers batter down your door
You better run

Run, run, run, run, run, run, run, run
Run, run, run, run, run, run, run, run
You better run all day
And run all night
And keep your dirty feelings deep inside
And if you’re taking your girlfriend out tonight
You’d better park the car well out of sight
Girl, if they catch you in the back seat
Trying to pick her locks
They’re gonna send you back to mother
In a cardboard box
You better run

Prends tes jambes à ton cou

(ou « Course infernale » ou « Cours comme jamais »)

Pink Floyd, Pink Floyd, Pink Floyd, Pink Floyd, Pink Floyd !

Cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours
Cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours
Tu ferais mieux de te grimer le visage avec ton déguisement préféré
Avec tes lèvres entrouvertes et tes yeux en stores enrouleurs
Avec ton sourire vide et ton coeur affamé
Sens le fiel qui remonte de ton passé coupable
Avec tes nerfs en lambeaux comme les fissures d’une coquille de noix
Et les marteaux qui détruisent ta porte.
Tu ferais mieux de courir.

Cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours
Cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours
Tu ferais mieux de courir nuit et jour
Et de garder bien cachées tes idées dégueulasses
Et si tu emmènes ta copine avec toi cette nuit,
Tu ferais bien de garer ta caisse hors de vue.
Gamine, s’ils vous choppent sur le siège arrière,
À essayer de crocheter ses serrures,
Ils vont te renvoyer à ta maman
Dans un carton.
Tu ferais mieux de courir !

« pick her locks »

Il semble y avoir un double sens à « pick her locks » qui peut être vu comme « forcer la serrure (de la voiture) », mais aussi « entrer dans ses serrures intimes » (on ne vous fait pas de dessin, le film est assez explicite là-dessus).

En concert

Durant la tournée 1980-1981, Roger Waters faisait souvent un petit discours très acerbe au public avant cette chanson, traitant les spectateurs de paranoïaques, de robots tout juste bons à taper dans leurs mains… et il avait toujours un petit mot pour son cochon. Voici celui qui apparaît sur l’album Is There Anybody Out There (2000) :

Aaaaghhh!
Are there any paranoids in the audience tonight?
Is there anyone who worries about things?
Pathetic!
This is for all the weak people in the audience.
Is there anyone here who’s weak?
This is for you, it’s called Run Like Hell.
Aaaargh !
Y a-t-il des paranoïaques dans le public ce soir ?
Y a-t-il quelqu’un qui s’inquiète ?
Pathétique !
Voici pour tous les faibles du public.
Y a-t-il quelqu’un de faible ici ?
C’est pour vous, ça s’appelle Run Like Hell.

Toutes les versions officielles

Run Like Hell sur The Wall

Pochette de The Wall

  • Durée : 4 min 22 s
  • Musiciens :
    • David Gilmour : guitares, basse, cymbales, chœurs
    • Nick Mason : batterie
    • Roger Waters : chant, cris
    • Rick Wright : synthétiseur
    • Phil Taylor, James Guthrie : effets sonores
    • Bobbye Hall : congas, bongos
  • Navigation :

Run Like Hell sur Delicate Sound of Thunder

Pochette de Delicate Sound of Thunder

Run Like Hell sur Pulse

Pochette de Pulse

  • Enregistrement : le 15 octobre 1994 à Londres
  • Durée : 7 min 58 s
  • Navigation :

Run Like Hell sur Is There Anybody Out There? The Wall Live 1980-81

Pochette de Is There Anybody Out There? The Wall Live 1980-81



Auteurs de la page : Blue Berry, Wulfnoth.

Navigation


presse & médias

A Pig's Tale

Roger Waters retrace l'histoire de l'accessoire le plus légendaire du rock : du premier cochon fabriqué en décembre 1976 et qui s'appelait Algie, jusqu'à l'échappée belle de celui du concert de Coachella en 2008. Toute une histoire !


presse & médias

Set the Controls for the Heart of the Floyd

Une longue interview de Roger Waters dans laquelle... ça balance ! Et l'interviewer d'UNCUT ne mache pas ses mots non plus.


presse & médias

Fables of the Reconstruction

1994. David Gilmour, Nick Mason, Rick Wright et Peter Jenner sont autour d'une table pour se remémorer la créative maturation de 12 albums du Floyd. Immanquable.


téléchargements

The Great Gig in Boblingen

1972 : la meilleure version de Careful with that Axe, Eugene de tous les temps est accouchée, tout simplement démoniaque.

Propulsé par DokuWiki