Outils pour utilisateurs

Outils du site


conseils-musicaux:la-j-music:luna-sea

Luna Sea

Luna Sea

LUNA SEA est l’un des plus grands groupes de rock japonais avec X JAPAN. Ils se sont renouvelés sans cesse tout le long de leur carrière, passant du rock punk aux mélodies sirupeuses, toujours au top de leur art. Chaque instrument est mis en valeur, les arrangements sont minutieux. Ils n’ont peut-être rien n’inventé mais ils ont conçu chacun de leur album avec l’amour du travail bien fait. Même si la voix de Ryuichi choque parfois les oreilles occidentales, LUNA SEA reste un groupe a connaître absolument pour parler ensuite de la musique japonaise.

Le commencement

Le groupe Lunacy naît le 29 mai 1989 en donnant un concert au Machida PlayHouse à Kanagawa, devant 15 personnes. Le groupe est constitué de cinq musiciens : le chanteur Ryuichi, le premier guitariste, Sugizo ; le guitariste rythmique, INORAN ; le bassiste, J et enfin le batteur, SHINYA.

Venues d’univers sociaux différents, ces cinq personnalités se sont regroupées pour jouer la musique punk/rock qu’ils affectionnent les uns comme les autres. En effet, le maître mot de ce groupe est de faire de la musique originale, sans leader. Trois mois plus tard, ils sortent leur première démo tape LUNACY. Cette cassette sera vendue dans les salles où ils se produisent. En décembre de la même année, ils enregistrent leur 2e démo tape SHADE ; puis une 3e LASTLY.

Est-ce leur musique ou est-ce leur look qui les feront remarquer d’un magazine ? En effet, cheveux longs crêpés façon punk, leur coiffure est très impressionnante et une photo paraît dans ce magazine qui va leur mettre le pied à l’étrier sur l’ensemble du Japon. Les réactions du public sont bonnes et le petit groupe, débutant sept mois plus tôt, voit son audience passée de 15 à 150 personnes.

Passage en major

Leur premier album, produit par YOSHIKI, sort le 21 mai 1991 Pour l’occasion LUNACY deviendra LUNA SEA et logiquement ce premier bébé s’appellera LUNA SEA. L’Oricon ne chiffrant pas les ventes des albums indies nous ne savons donc pas à combien fut vendu LUNA SEA. Cependant, ce que nous savons c’est que le public vient de plus en plus nombreux les voir sur scène. Il y a tout de même quelques chefs d’œuvre dans cet album comme Time is Dead (J), Blue transparency (INORAN), Moon (SUGIZO) ou PRECIOUS… (J), Les paroles de toutes les chansons sont écrites par RYUICHI. Pour un album indies admettons le, c’est pas mal.

Très vite donc, ils passent major et leur fan club SLAVE est créé en janvier 1992. Pour l’occasion le Shibuya Kôkaidô est complet en 30 min. Leur premier album major IMAGE sort le 21 mai avec les fameux WISH, Déjavu, SEARCH FOR RAISON, VAMPIRE’S TALK, MOON (deuxième version).

1993, sera l’année du 1re single du groupe Believe qui précède la sortie de leur deuxième album EDEN dans lequel nous retrouvons le son bien punk mélodique du groupe comme JESUS mais aussi une valse de SUGIZO, providence, ou encore Believe , ou Lamentable .

L’année suivante, c’est l’année MOTHER . Pour écrire cet album les membres du groupe prennent le voile (si l’on peut dire) ou plus tôt se retire du monde. C’est l’album est le plus abouti du groupe, que LOVELESS , ROSIER , FACE TO FACE , IN FUTURE , TRUE BLUE ou la plus belle des plus belles MOTHER que nous devons à INORAN, dans cet album tout est bon. La tournée MOTHER se termine par l’un des plus fabuleux concert de LUNA SEA : le LUNATIC TOKYO.

Le 22 avril 1996, sort STYLE anti-thèse de MOTHER . SUGIZO, INORAN et J, comme toujours, se sont partagés l’écriture des musiques tel : DESIRE (SUGIZO), l’hynoptique RA-SE-N (J) ou encore le lancinant FOR EVER AND EVER (J).Le 23 décembre, ils termineront la tournée UNENDING STYLE TOUR FINAL au YOKOHAMA Stadium qui portera le nom de MAFUYU NO NAGAI, ce qui signifie “concert en plein coeur de l’hiver”.

Et ça continue

Après des carrières solo très inégales, les cinq membres du groupe se retrouvent le 17 décembre 1997, sur la scène de l’Akasaka Blitz pour annoncer leur retour.

STORM, SHINE et enfin I FOR YOU , préfigurent la sortie de l’album SHINE, en juillet 1998 où le son rock du groupe est presque abandonné pour du pop/rock, plus pop que rock. Quelques titres néanmoins sortent du lot comme STORM, SHINE, TIME HAS COME ou ANOTHER. Ce cd sera suivi par une tournée “SHINING BRIGHTLY” co-produite par DISNEY car INORAN ayant écrit le générique de fin du dessin animé de la maison de production américaine “MULAN” qui s’intitule BREATH, pour se terminer deux jours au TOKYO DOME qui s’appelleront END OF PERIOD.

Début janvier 1999, ils participeront à trois représentations très soignées et donc très réussies. trois concerts dans trois villes asiatiques : Taipei, Hongkong et Shanghai,l’Asian Tour. Chacun d’entre eux revient ravi de cette tournée.

Pour célébrer leur 10 ans, ils donneront un concert gigantesque le CAPACITY ILLIMITED . Malheureusement, une terrible tempête de vent s’abat sur Tokyo balayant une grande partie de la scène montée pour l’occasion. Les dégâts sont considérables. Ce sera un grand succès, puisque 100 000 personnes assisteront au spectacle. Les cinq membres de LUNA SEA arriveront en hélicoptère comme les Beatles l’avaient fait quelques décennies avant eux. Le show se terminera sous un feu d’artifice gigantesque. Dans la foulée, pour la première fois de leur carrière un album live sort sous le nom de NEVER SOLD OUT , à posséder également absolument.

Le 1er janvier 2000 à 0 h, LUNA SEA pour fêter le millénium joue au ZEPP TOKYO pour un concert exceptionnel durant lequel ils s’interprètent notamment SWEATEST COMA AGAIN, générique de fin du dernier JAMES BOND au Japon, composé par J. Le 29 mars, GRAVITY sort. C’est une excellente nouvelle car c’est une excellente chanson de INORAN. Deux mois plus tard, le 17 mai, c’est au tour de TONIGHT (J) de nous enchanter.

Le 25 juin, lors d’un concert unique “PREMIERE OF LUNACY”, ils offrent à leurs fans la primeur de leur nouvel album LUNACY, hélas, le public ne les suit pas, tellement habitué à se trémousser sur WISH à la fin de la représentation, il est déboussolé. LUNACY, 7e album du groupe, outre le fait qu’il reprend la première orthographe du groupe nous offre un patchwork musical, tantôt violent, tantôt tranquille tout le monde y trouve son bonheur de Virgin Mary, à Kiss à Gravity,Crazy about you etc..

LUNA SEA se sépare...

Le 8 novembre, pendant la tournée BRAND NEW CHAOS ACT 2 , la nouvelle que personne ne voulait croire tombe : LUNA SEA se sépare. La sortie de LOVE SONG , dernier single du groupe, laissera un goût amer.

C’est donc le 27 décembre que leur chemin se sépare, très symboliquement ils sortiront de scène main dans la main, comme si ce dernier spectacle était un au revoir, mais pas un adieu.

...Et se reforme

Sept ans plus tard, la nouvelle tombe un soir d’éclipse, les cinq membres du groupe reviennent sur cette même scène, (peut-être main dans la main), le 24 décembre 2007 pour un concert exceptionnel, GOD BLESS YOU One Night déjàvu. C’est la bonne surprise de l’été. Leurs emplois du temps, surtout pour certains d’entre eux étant chargés, ce n’est pas une oeuvre originale qui sortira à l’occasion de ce concert mais un album hommage rendu par certains groupes ou artistes amis de LUNA SEA. Le 19 décembre ce “tribute” sera dans les bacs.

Cette “Nuit magique”, le 26 mars 2008, se place 1er à l’Oricon DVD et qui permettra à tous leurs fans qui n’ont pas pu trouver de places dans le Tôkyo Dôme de retrouver ce show de trois heures.

Tous les cinq se retrouvent au Ajinomoto stadium pour commémorer la mémoire de hide (hide Memorial Summit), décédé depuis 10 ans déjà, le 2 mai 1998. Un concert avec tous les amis de la “petite crevette rose” qui s’est déroulé sur deux jours. LUNA SEA a interprété 10 de leurs morceaux et le “SCANNER” de hide. Ils sont également rejoints X JAPAN pour “Pink Spider” et c’est avec TM REVOLUTION, YOSHIKI, TOSHI,entre autre que les cinq musiciens de LUNA SEA ont joué un BELIEVE impressionnant. Il y avait 16 ans que les deux groupes n’avaient pas joué ensemble. Un grand moment de la scène rock japonaise.

Discographie (allégée)

Aperçu

conseils-musicaux/la-j-music/luna-sea.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 13:38 (modification externe)