Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil From Dawn to the Moon

The Violent Sequence

(Auteur : Richard Wright)

Vers la fin de l’année 1969, Pink Floyd reçoit la commande d’une partie de la BO du film de Michelangelo Antonioni Zabriskie Point. Sur la vingtaine de compositions que propose le groupe au metteur en scène italien, celui-ci n’en retiendra que trois. Mais si certaines ne sont que des refontes d’œuvres antérieures, d’autres serviront de base pour de futures pièces. C’est le cas de cette Violent Sequence.

Recyclage

The Violent Sequence (« La séquence violente ») devait illustrer une scène d’émeute. Curieusement, c’est un thème instrumental plutôt calme, répétitif et presque monotone, que compose pour cela Richard Wright au piano. Ce thème « couplet » alterne avec un « refrain » plus musclé, mais on est quand même loin de la furie d’un Careful With That Axe Eugene. Après qu’Antonioni ait écarté cette pièce, Wright saura la « recycler » d’une très belle manière. The Violent Sequence restera, d’une certaine façon, une évocation de la violence puisqu’elle deviendra la base mélodique du superbe Us and Them, qui parle, entre autres, de la guerre, dans The Dark Side of the Moon. D’une certaine façon, chez Pink Floyd, tout se crée, rien ne se perd, tout se transforme.

Discographie

The Violent Sequence ne figure officiellement sur aucun album de Pink Floyd, mais sera jouée plusieurs fois sur scène en 1970, parfois intégrée dans une suite instrumentale sans identité précise.


« Summer '68 | Sommaire | Echoes »



Auteur de la page : Blue Berry.

Navigation


presse & médias

A Pig's Tale

Roger Waters retrace l'histoire de l'accessoire le plus légendaire du rock : du premier cochon fabriqué en décembre 1976 et qui s'appelait Algie, jusqu'à l'échappée belle de celui du concert de Coachella en 2008. Toute une histoire !


presse & médias

Set the Controls for the Heart of the Floyd

Une longue interview de Roger Waters dans laquelle... ça balance ! Et l'interviewer d'UNCUT ne mache pas ses mots non plus.


presse & médias

Fables of the Reconstruction

1994. David Gilmour, Nick Mason, Rick Wright et Peter Jenner sont autour d'une table pour se remémorer la créative maturation de 12 albums du Floyd. Immanquable.


téléchargements

The Great Gig in Boblingen

1972 : la meilleure version de Careful with that Axe, Eugene de tous les temps est accouchée, tout simplement démoniaque.

Propulsé par DokuWiki