Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil

Guide des bootlegs

Pink Floyd en concert en 1969

En comptant les compilations et les disques live, Pink Floyd a officiellement sorti une vingtaine d’albums. Mais officieusement, il en existe plusieurs milliers ! Non vous ne rêvez pas, bienvenue dans le Dark Side de Pink Floyd !

Ces albums non-officiels sont regroupés sous diverses appellations : « pirates », « bootlegs » ou encore « RoIOs ». On y trouve des morceaux inédits, des versions alternatives, des chutes d’enregistrements studio mais le plus souvent, ce sont des enregistrements de concerts tant audios que vidéos. Et Pink Floyd en concert, c’est une expérience totalement différente : morceaux beaucoup plus longs (le record étant une durée multipliée par six pour certaines versions d’Embryo), improvisations délirantes et au final, un monde totalement nouveau !

Mais ces bootlegs sont difficiles à trouver et il y en a tellement qu’on a vite fait de s’y perdre. Ces pages vous permettront de télécharger bon nombre de ces bootlegs et de vous y retrouver un peu plus facilement dans cette jungle !

Bootlegs audios

Années 60

Années 70

Années 80

Années 90

Compilations

Bootlegs vidéos

Les années 60

Les années 70

Les années 80

Voir aussi



Auteurs de la page : manu, Blue Berry, Meddler, Roger Keith.

Navigation


presse & médias

A Pig's Tale

Roger Waters retrace l'histoire de l'accessoire le plus légendaire du rock : du premier cochon fabriqué en décembre 1976 et qui s'appelait Algie, jusqu'à l'échappée belle de celui du concert de Coachella en 2008. Toute une histoire !


presse & médias

Set the Controls for the Heart of the Floyd

Une longue interview de Roger Waters dans laquelle... ça balance ! Et l'interviewer d'UNCUT ne mache pas ses mots non plus.


presse & médias

Fables of the Reconstruction

1994. David Gilmour, Nick Mason, Rick Wright et Peter Jenner sont autour d'une table pour se remémorer la créative maturation de 12 albums du Floyd. Immanquable.


téléchargements

The Great Gig in Boblingen

1972 : la meilleure version de Careful with that Axe, Eugene de tous les temps est accouchée, tout simplement démoniaque.

Propulsé par DokuWiki