Outils pour utilisateurs

Outils du site


chanson:coming-back-to-life

Coming Back to Life

Coming Back to Life est une chanson de Pink Floyd sortie en 1994 sur l’album The Division Bell.

Paroles et traduction

Coming Back to Life

(Paroles & musique : Gilmour)

Where were you when I was burned and broken
While the days slipped by from my window watching
Where were you when I was hurt and I was helpless
Because the things you say and the things you do surround me
While you were hanging yourself on someone else’s words
Dying to believe in what you heard
I was staring straight into the shining sun

Lost in thought and lost in time
While the seeds of life and the seeds of change were planted
Outside the rain fell dark and slow
While I pondered on this dangerous but irresistible pastime
I took a heavenly ride through our silence
I knew the moment had arrived
For killing the past and coming back to life

I took a heavenly ride through our silence
I knew the waiting had begun
And headed straight into the shining sun

Revenir à la vie

Où étais-tu quand j’étais brisé, brûlé à vif ?
Quand je regardais les jours défiler par ma fenêtre
Où étais-tu quand j’étais blessé et démuni ?
Tes paroles et tes agissements me dépassent
Pendant que tu te raccrochais aux paroles d’un autre
Te tuant à croire ce que tu entendais
Je fixais le soleil resplendissant

Perdu dans mes pensées et dans le temps
Alors que les graines de la vie et du changement étaient plantées
Dehors, la pluie noire tombait lentement
Quand je méditais sur cet irrésistible et risqué hobby
Même dans nos silences je planais
Je savais que le temps était venu
De tourner la page et de revivre

Même dans nos silences je planais
J’ai su que l’attente s’était amorcée
Et je me suis dressé face au soleil resplendissant

Tentative d'analyse (par Phégos)

Coming Back To Life est une chanson mettant en scène 3 personnages : le narrateur, son amante et un troisième homme (que l’on appellera l’orateur).

Analyse du texte ligne par ligne

« Where were you ? »

Le narrateur commence par apostropher une personne (son amante en l’occurrence), il lui reproche son absence.

« When I was burnt and broken »

Il fait comprendre que cette absence intervient particulièrement durant des moments où une aide aurait été la bienvenue.

« While the days slipped by from my window watching »

Le narrateur a besoin de tuer l’ennui (slipped = s’échapper). Le temps d’attente est trop long. Le narrateur a vieilli.

« where were you when I was hurt and I was helpless »

Ici on a une nouvelle apostrophe du narrateur plus dure sur la douleur qui n’est plus seulement physique mais émotionnelle.

« because the things you say and the things you do surround me »

L’homme est dans l’incompréhension du comportement et des paroles de son amante.

« While you were hanging yourself on someone else’s words »

L’amante semble avoir laissé tomber le narrateur pour un orateur.

« Dying to believe in what you heard »

Le narrateur insiste sur l’entêtement futile de son amante à suivre l’orateur.

« I was staring straight into the shining sun »

Ici le soleil pourrait symboliser la vérité, ou alors c’est une allégorie à l’agonie silencieuse du protagoniste qui voit une lumière resplendissante. Tous les cas le protagoniste s’aveugle et ainsi meurt d’une certaine manière.

« Lost in thought and lost in time »

Dans sa résurrection le narrateur perd sa lucidité et ne parvient plus à se repérer dans le temps

« While the seeds of life and the seed of change were planted »

Le narrateur est en attente d’un changement et d’une nouvelle forme de vie inéluctable.

« Outside the rain fell dark and slow »

La pluie permet aux graines de grandir, le fait qu’elle soit noire et lente montre l’impatience du narrateur face au bourgeonnement des graines.

« While I pondered on this dangerous but irrestible pastime »

Lassé, le narrateur va faire autre chose mais il pourrait perdre de vue son but ou rater le temps du bourgeonnement, d’où l’idée de danger.

« I took a heavenly ride through our silence »

Retour sur la relation avec l’amante, le narrateur explique qu’il était heureux d’être avec elle, même quand ils ne se parlaient pas.

« I knew the moment had arrived »

L’attente est terminée, le narrateur peut enfin atteindre son but.

« For killing the past and coming back to life »

Le narrateur peut faire un trait sur le passé, pardonner, passer à autre chose et ainsi ne plus être prisonnier du passé.

« I knew the waiting had begun »

Une nouvelle attente commence, plus libérée qui a moins d’importance aux yeux du narrateur.

« Headed straight into the shining sun »

Cette fois ci le narrateur n’est plus spectateur face à ce « soleil » il va vers lui, le soleil est peut-être un bout du tunnel du tourment pour lui.

Analyse musicale

Le morceau commence sur un accord qui semble venir de (très) loin. Puis commence une mélodie qui donne une sensation de nostalgie, de rêve. Cette mélodie accompagne tout le premier couplet.

Fin du premier couplet, le thème change, il est plus vivant. Le narrateur est en train d’effectuer sa résurrection.

Fin du deuxième couplet, la guitare débute un solo qui semble encore plus vivant que les 2 premiers thèmes. A la fin du dernier refrain, le solo reprend et semble accompagner la dernière phrase avec cette « marche vers le soleil »

Conclusion

Un homme s’est vu passer de mauvais moments et pendant ce temps son amante, qui aurait pu l’aider, s’était entichée de quelqu’un d’autre. Mais le protagoniste finit par triompher de sa mauvaise passe et à pardonner à son amante afin de redonner vie à leur amour. Même si le sentiment d’amour n’est pas explicite dans la chanson, la photo du livret de l’album souligne le caractère romantique de cette chanson*.

*Merci Dr Wu pour cette info

Toutes les versions officielles

Coming Back to Life sur The Division Bell

Pochette de The Division Bell

  • Durée : 6 min 19 s
  • Musiciens :
    • David Gilmour : chant, guitare électrique
    • Rick Wright : synthétiseur, orgue Hammond
    • Nick Mason : batterie acoustique et électronique
    • Bob Ezrin : guitares additionnelles
    • Guy Pratt : basse
  • Navigation :

Coming Back to Life sur Pulse

Pochette de Pulse

  • Enregistrement : Londres, le 13 Octobre 1994
  • Durée : 6 min 31 s
  • Navigation :

Le single Wish You Were Here / Coming Back To Life / Keep Talking

Pochette de Wish You Were Here / Coming Back To Life / Keep Talking



Auteurs de la page : manu (paroles, traduction, infos), Stéphanie (traduction), Marion (traduction), Nicole (traduction), Phégos (analyse) Walmour (mise en page, navigation).

chanson/coming-back-to-life.txt · Dernière modification: 02/10/2014 à 23:00 par blue-berry