Seedfloyd Pink Floyd, la musique et le reste ! Contenu Navigation Recherche

Accueil Chansons de Pink Floyd

Keep Talking

Keep Talking est une chanson de Pink Floyd sortie en 1994 sur l’album The Division Bell.

Toutes les versions officielles

Keep Talking sur The Division Bell

Pochette de The Division Bell

  • Durée : 6 min 11 s
  • Musiciens :
    • David Gilmour : chant, guitare électrique
    • Rick Wright : synthétiseur, orgue Hammond
    • Nick Mason : boîte à rythme, batterie acoustique
    • Bob Ezrin : claviers, percussions
    • Sam Brown, Durga McBroom, Carol Kenyon, Jackie Sheridan, Rebecca Leigh-White : chœurs
    • Gary Wallis : percussions, boîte à rythme
  • Navigation :

Le single High Hopes / Keep Talking / One of These Days

Pochette de High Hopes / Keep Talking / One of These Days

Keep Talking sur Pulse

Pochette de Pulse

Keep Talking sur Echoes: the Best of Pink Floyd

Pochette d'Echoes: the Best of Pink Floyd


Paroles et traduction

Keep Talking

(Paroles : Gilmour/Wright – Musique :Gilmour/Samson)

“For millions of years
Mankind lived just like the animals
Then something happened
Which unleashed the power of our imagination
We learned to talk”

There’s a silence surrounding me
I can’t seem to think straight
I’ll sit in the corner
No one can bother me
I think I should speak now / Why won’t you talk to me

I can’t seem to speak now / You never talk to me
My words won’t come out right / What are you thinking
I feel like I’m drowning / What are you feeling
I’m feeling weak now / Why won’t you talk to me
But I can’t show my weakness / You never talk to me
I sometimes wonder / What are you thinking
Where do we go from here / What are you feeling

It doesn’t have to be like this
All we need to do is make sure we keep talking”

Why won’t you talk to me / I feel like I’m drowning
You never talk to me / You know I can’t breathe now
What are you thinking / We’re going nowhere
What are you feeling / We’re going nowhere
Why won’t you talk to me
You never talk to me
What are you thinking
Where do we go from here

It doesn’t have to be like this
All we need to do is make sure we keep talking”

Maintenir le dialogue

« Pendant des millions d’années
La race humaine a vécu comme des animaux
Ensuite il s’est passé quelque chose
Qui libéra le pouvoir de notre imagination
Nous avons appris à parler » 1

Le silence m’enveloppe
Je n’arrive pas à me concentrer
Je vais m’asseoir dans un coin
Personne pour me déranger
Je pense que je devrais parler maintenant / Pourquoi ne pas me répondre

Je n’arrive pas à parler / Tu ne me parles jamais
Les mots ne me viennent pas / A quoi penses-tu ?
J’ai l’impression de me noyer / Qu’est-ce que tu ressens ?
Je me sens faible maintenant / Pourquoi ne me parlerais-tu pas ?
Mais je ne peux pas montrer ma faiblesse / Tu ne me parles jamais
Parfois je me demande / A quoi penses-tu ?
Où nous allons / Que ressens-tu ?

« Il ne devrait pas en être ainsi
Nous avons juste besoin de parler » 2

Pourquoi ne me parlerais-tu pas ? / J’ai l’impression de me noyer
Tu ne me parles jamais / Tu sais que je ne peux plus respirer
A quoi penses-tu ? / On ne va nulle part
Que ressens-tu ? / On ne va nulle part
Pourquoi ne me parlerais-tu pas ?
Tu ne me parles jamais
A quoi penses-tu ?
Où allons-nous ?

« Il ne devrait pas en être ainsi
Nous avons juste besoin de parler » 3

Stephen Hawking

Photographie de Stephen Hawking

La chanson comporte plusieurs citations du physicien et mathématicien Stephen Hawking. Il a acquis une renommée mondiale de part ses travaux (notamment sur l’espace-temps et les trou noirs) mais aussi par sa ténacité face à la maladie de Charcot qui le paralyse. Après une trachéotomie en 1985, il perd l’usage de sa voix, dorénavant remplacée par un synthétiseur vocal. C’est cette voix synthétique que l’on entend sur Keep Talking.

Coïncidence étrange, Hawking est (encore actuellement) professeur à l’Université de Cambridge, la ville natale de Syd Barrett et de David Gilmour. Il a vécu à deux pas de la dernière demeure de Syd Barrett. Il a également reçu des soins à l’hôpital d’Addenbrooke, là ou Syd a été déclaré mort. Pour finir, Hawking a participé à un documentaire sur les fractales (Colours Of Infinity, 1994) dont David Gilmour a fait la bande-son !

Sources :



Auteurs de la page : manu (paroles, traduction, infos, mise en page), Stéphanie (traduction), Marion (traduction), Nicole (traduction), Walmour (mise en page, navigation).

1 , 2 , 3 Phrase prononcée par Stephen Hawking

Navigation


dossiers

From Dawn to the Moon

Étude inédite de l'œuvre de Pink Floyd dans son « âge d'or » à travers son répertoire scénique de l'époque.


téléchargements

Electric Factory

Concert de Pink Floyd en 1970 avec des interprétations hallucinantes d'Interstellar Overdrive et d'A Saucerful of Secrets !


téléchargements

The Band Who Ate Asteroids For Breakfast

Un Fat Old Sun de 16 minutes, un A Saucerful of Secrets de 25 minutes et un final somptueux avec un Atom Heart Mother de 32 minutes... putain la claque !


conseils musicaux

Playlist Meilleures reprises

D'Hendrix qui tua Dylan à coups d'All Along the Watchtower aux reprises inavouées de Led Zeppelin, tout, tout, tout, vous saurez tout sur le zizi !

Propulsé par DokuWiki