Outils pour utilisateurs

Outils du site


chanson:careful-with-that-axe-eugene

Careful with that Axe, Eugene

Careful with that Axe, Eugene est une chanson de Pink Floyd parue en face B du single Point Me at the Sky, en 1968. On la retrouve sur le disque live d’Ummagumma (1969), ainsi que sur la compilation Relics (1971).

Il s’agit d’une œuvre collective du groupe, presque instrumentale. Les seules paroles consistent justement en « Careful with that Axe, Eugene », qu’on peut traduire par « Fais attention avec cette hache, Eugène » ; le cri subséquent s’expliquant donc de lui-même ! Une traduction un peu plus libre pourrait être « Vas-y mollo avec cette hache, Eugène ! »

Le titre est lui-même un jeu de mots car « axe » est aussi l’appellation familière de « guitare électrique » dans le jargon musical anglais. Et pour le fun, sachez qu’il existe aussi des guitares-hache XD

Toutes les versions officielles

Sur le single Point Me at the Sky / Careful with that Axe, Eugene

Pochette du 45 tours français. David Gilmour entrerait-il aujourd'hui dans cette combinaison où il flotte allègrement ?

Sur Ummagumma

Pochette d'Ummagumma

Sur Relics

Pochette de Relics

  • Même version que sur le single Point Me at the Sky / Careful with that Axe, Eugene
  • Navigation :

Sans oublier :

Dans le Live at Pompeii

  • Enregistrement : octobre 1971
  • Durée : 6 min 19 s
  • Musiciens :
    • David Gilmour : guitare, voix de fausset
    • Nick Mason : batterie
    • Roger Waters : voix, cri, basse
    • Rick Wright : orgue Farfisa
  • Navigation :

Remarque : une version courte un peu bâclée

Meilleures versions bootleg

Careful with that Axe, Eugene est un pilier du répertoire scénique floydien de 1968 à 1973. Non seulement le morceau était joué à presque tous les concerts, mais il a tout un tas de petits frères !

En 1968, il est d’abord joué sous le titre Keep Smiling People, puis Murderistic Women (plus courte et sans cri). En décembre il sort en single une version très courte et propre.

L’année suivante, il est inclus dans la tournée conceptuelle The Man & The Journey sous le titre Beset by Creatures of the Deep. C’est aussi en 1969 qu’ils enregistrent Come In Number 51, Your Time Is Up pour la bande son du film Zabriskie Point. L’utilisation qu’en fait Antonioni pour la scène finale du film est superbe.

Nous sommes à la fin de l’année 1969 et, jusqu’en 1971, les versions live sont de toute beauté, souvent enchainées avec Green Is the Colour.

Vers 1972, les versions deviennent plus longues, plus violentes, avec un Waters parfois déchainé ! L’apothéose d’un morceau qui sera ensuite délaissé progressivement jusqu’en 1974. Il reviendra sur scène au cours d’un rappel en 1977, et c’est tout !

Ci-dessous, une sélection d’albums avec d’excellentes versions de Careful.

Sur Complete Concertgebouw

Version de 6 min 27 s enregistrée le 17 septembre 1969 au Concertgebouw d’Amsterdam (Pays-Bas). Elle apparaît ici sous le titre Beset by Creatures of the Deep. Pas vraiment indispensable mais à écouter tout de même !

Sur Winds and Seabirds

Version de 13 min 32 s enregistrée le 17 octobre 1971 avec un solo de Guilmour complètement hallucinant !

Sur The Great Gig in Böblingen

Version de 14 min 56 s enregistrée le 15 novembre 1972 à Böblingen en Allemagne. Crispante, violente, surprenante… qu’elle merveille ! Roger Waters est en outre complètement déchainé ! Une des meilleures versions de Careful, sans discussion possible.

Sur In a Neutral Land

Version de 13 min 17 s enregistrée le 9 décembre 1972. Elle est, en tous points de vue, légèrement inférieure à celle de Böblingen mais mérite tout de même que l’on s’y attarde.

Sur The Band Who Ate Asteroids For Breakfast

Une très longue (près de 17 minutes !) version d’une qualité semblable à celle de Böblingen, c’est à dire indispensable. Elle est enregistrée le 3 avril 1971 au Oude Ahoy Hallen de Rotterdam. On trouve ce boot (incontournable) également sous le titre Ahoy Rotterdam.

Sur When You're In

Encore une très belle et puissante version de ce grand classique, jouée le 1973-03-17 au Radio City Music Hall de New York. Cette année 1973 voit les plus abouties des nombreuses versions de Careful, mais aussi les dernières. Le groupe abandonne le titre dès l’année suivante. Il le ressuscitera une seule fois en 1977 pour une version sans grand intérêt.

Voir aussi



Commentaires



Auteurs de la page : manu (infos, notes, traduction, bootlegs), Marion (infos), Blue Berry (bootlegs, traduction), Wulfnoth (note, mise en page, navigation), Azro76 (bootlegs), Meddler (bootlegs), Walmour (bootlegs), Psychedelic (bootlegs).

chanson/careful-with-that-axe-eugene.txt · Dernière modification: 06/09/2014 à 00:07 par blue-berry