Outils pour utilisateurs

Outils du site


video:the-wall

The Wall

The Wall est un film musical realise par Alan Parker base sur le disque du meme nom Le film alterne séquences filmées avec des séquences animées sur un rythme rapide. Il ne comprend presque aucun dialogue, la bande-son reprenant essentiellement la musique du groupe, certains titres étant réenregistrés pour l’occasion.

the-wall-film.jpg

Synopsis

L’histoire est la meme aue dans l’album : Sentant sa personnalité défaillir, Pink, une star du rock, se fabrique un mur protecteur derrière lequel il croit d’abord trouver refuge. Mais ce mur finit par l’étouffer et le pousse, seul et malheureux, jusqu’aux portes de la folie. Il passe alors en revue les éléments importants de sa vie ; la mort de son père à la guerre, sa mère trop protectrice, les brimades de professeurs, puis l’échec de son mariage et la plongée dans la drogue, autant de briques dans le mur (Another Brick in the Wall) , ou d’éléments qui en ont comblé les interstices (Empty Spaces). Cet examen de conscience le mène jusqu’à son auto-procès (The Trial).

Commentaires

The Wall n’est pas un film classique dans sa réalisation. Le montage n’est pas linéaire mais suit le trajet mental de Pink. Les scènes du passé de Pink, tournées avec des acteurs, alternent avec des dessins animés réalisés par Gerald Scarfe. Le film oscille ainsi entre les souvenirs d’enfance idéalisés malgré l’absence du père, le sentiment de la profonde médiocrité du monde des adultes, et la fuite en avant dans le rock, le sexe, la violence et la drogue. Trois étapes d’une vie qui s’emballe et finit par coincer Pink derrière un mur, métaphore des troubles mentaux du héros dont il ne parvient pas à sortir seul.

Certains voient dans cette œuvre un hommage de Roger Waters à Syd Barrett, ancien membre du groupe, même si cette hypothèse est peu probable. Le film est en effet parti des problèmes relationnels de Roger Waters avec le public, et est devenu très autobiographique

Citations

« Je n’adhère pas totalement au concept de The Wall. Selon moi c’est un véritable catalogue de plaintes et je ne veux faire des reproches à propos de ma vie qu’à moi-même… Il y a des choses super sur cet album. C’est je pense ce qu’il y a de génial avec la musique : vous pouvez avoir des paroles sombres et négatives sur une instrumentale valorisante. Cela se juxtapose et vous donne un bon sentiment final de la chose. Je pense que le film est devenu trop noir et négatif. Comme j’ai dit, je ne me retrouve pas vraiment dans tout ce que Roger dit dedans. Je pense que certaines parties sont très bonnes et d’autres beaucoup trop négatives pour moi.»
David Gilmour, radio americaine, mai 1992

Bande-Son

La bande son du film est bien sur issue de l’album. Cependant, plusieurs modifications ont eu lieu

  1. When The Tigers Broke Free Part 1. C’est une chanson inedite. Du moins a l’epoque. (Voir la video)
  2. In The Flesh. La Chanson est allongee, remixee et le chant est cette fois attribue a Bob Geldof. (Voir la video).
  3. The Thin Ice. La Chanson est allongee et des overdubs de piano ont etes rajoutes.(Voir la video)
  4. When The Tigers Broke Free Part 2. C’est une chanson inedite. Du moins a l’epoque. (Voir la video)
  5. Goodbye Blue Sky. Remixee et changee de position. (voir la video).
  6. Another Brick In The Wall Part 2. Les phrases du proffesseur ont etes reenregistrees et le solo est plus long. (Voir la video)
  7. Mother. Entierement refaite a l’exeption du solo. (Voir la video)
  8. Empty Spaces. La partie What Shall We Do Now est ajoutee.(Voir la video).
  9. Young Lust. Inchangee. (Voir la video).
  10. Another Brick In The Wall Part 3. Refaite completement avec un tempo plus rapide. (Voir la video)
  11. Is There Anybody out There . Le solo de guitare nylon est refait. (Voir la video)
  12. Nobody Home Les voix sont refaites. (voir la video)
  13. Vera. Le tempo est ralenti. (Voir la video.)
  14. Bring The Boys Back Home les voix sont refaite par des choeurs.(Voir la video.)
  15. Comfortably Numb Des voix ont etes rajoutees et la basse est legerement differente.(Voir La Video)
  16. In The Flesh. Entierement refaite. Bob Geldof se charge des voix. (Voir la video)
  17. Waiting For The Worms. Raccourcie mais contient un coda plus long. (Voir la video.)
  18. Stop!.Entierement refaite. (Voir la video)
  19. Outside The Wall. Plus longue et refaite entierement. (Voir la video)

Voir le film entier

Auteurs de la page: Dieu

video/the-wall.txt · Dernière modification: 27/06/2011 à 13:37 (modification externe)